5G

Le 12 octobre 2020, le Gouvernement a annoncé son plan renforcé de contrôle des téléphones portables et des antennes, dont l’objectif est d’apporter des assurances objectives et transparentes aux Français lors du déploiement de la 5G. Les mesures réalisées par l’Agence, consultables sur l’Observatoire de l’ANFR, permettent de connaître l’impact de la 5G sur l’exposition globale du public

Les premiers résultats montrent que l’exposition reste très comparable après l’activation de la 5G sur les bandes basses, qui continuent de servir également aux générations précédentes 3G et 4G.

En ce qui concerne la bande 3 500 MHz, elle n’est utilisée que pour la 5G et elle avait été préalablement libérée des autres sources d’émission. Les premiers résultats montrent que l’exposition globale varie également très peu.

Le trafic 5G étant encore faible à ce stade du déploiement, des mesures complémentaires spécifiques à la 5G en bande 3 500 MHz ont été réalisées en présence de trafic artificiellement généré pour solliciter l’antenne 5G, en téléchargeant un fichier de 1 Go à l’aide d’un téléphone 5G. Les premiers résultats suggèrent une augmentation à terme d’environ 20 % sur l’exposition globale.

Pour en savoir plus