retour en haut

Nos missions

Le service rendu : la sécurité en mer

Les équipements radio sur les navires, y compris les plus petits, sont devenus des éléments de sécurité qui se sont banalisés en quelques années.

L’Agence délivre pour le compte du ministère chargé de la mer les identifiants radiomaritimes (indicatif d'appel, MMSI) pour l’usage des radios VHF, balises de détresse, etc. Afin de permettre une meilleure réactivité des secours en cas d’accident, elle met à disposition des centres de surveillance maritime les informations de sa base Radiomaritime, régulièrement tenues à jour.

Par ailleurs, elle gère le certificat d’opérateur radio appelé CRR (« certificat restreint de radiotéléphoniste »). Sans ce certificat, il n’est pas possible de naviguer dans les eaux internationales et étrangères. Le CRR est cependant facultatif dans les eaux françaises sous condition de posséder le permis de conduire des bateaux de plaisance.

Le détail des missions

La grande majorité des communications en mer s'effectue grâce à des équipements dédiés à un environnement maritime. C’est en particulier le cas de la VHF, un émetteur/récepteur radio utilisé par les plaisanciers et les professionnels. Sa portée moyenne est de 30  milles nautiques (près de 50 km).  Elle est beaucoup plus importante que celle des téléphones portables en mer, qui reste très limitée et ne fonctionne que lorsque le bateau se trouve à proximité des côtes. En outre, un appel de détresse envoyé sur le canal 16 en VHF pourra être capté non seulement par les organismes de secours qui veillent sur ce canal 24h/24h, mais aussi par tous les navires équipés en VHF croisant à proximité.

L’ANFR contribue aux actions menées pour porter assistance aux personnes qui rencontreraient des difficultés en mer. Elle délivre notamment, pour le compte du Ministère  de la Transition écologique et solidaire, les identifiants radiomaritimes (MMSI et indicatif d'appel) pour l’usage des radios VHF ou les balises de détresse.

La licence renouvelée annuellement par l'ANFR reprend une grande partie des informations déclarées par les plaisanciers et les professionnels naviguant dans les domaines maritimes et fluviaux. Elle est obligatoire pour utiliser à bord les équipements de communication autorisés.

Les VHF avec ASN (Appel Sélectif Numérique), ou DSC en anglais, assurent la transmission et la réception automatique des communications de détresse, d'urgence et de sécurité en établissant un contact direct avec les autres navires et les stations côtières chargées de la sécurité en mer. 

Le MMSI (Maritime Mobile Service Identity), code d'identification unique de 9 chiffres attribué par l'ANFR, est programmé dans chaque terminal VHF ou tout autre équipement le nécessitant tel que balise Cospas-Sarsat (EPIRB ou PLB autorisées). Il permet la reconnaissance précise de chaque navire (type, longueur, immatriculation) et du propriétaire associé, en permettant l’accès à ses coordonnées complètes et aux contacts à appeler en cas de détresse. Avec une VHF ASN, la position géographique du navire (coordonnées GPS) devra obligatoirement pouvoir être transmise automatiquement lors de communication de détresse en ASN.

L'ANFR met à disposition des centres de surveillance maritimes sa base de données radiomaritimes et contribue ainsi à la réactivité des secours pour porter assistance aux naufragés. Les données recueillies par l'Agence concernent environ 190 000 navires ou bateaux actifs ou inactifs. Les données collectées régulièrement mises à jour sont particulièrement utiles lors de la phase dite d'incertitude, pendant laquelle l’organisme de secours s’assure que l’appel n’est pas une fausse alerte et concerne une détresse réelle.

Par ailleurs, l’ANFR gère le CRR (certificat restreint de radiotéléphoniste), qui atteste de la capacité des opérateurs radio des navires. L'obtention de ce certificat est soumise à un examen dispensé par l'Agence, portant sur la réglementation, l'utilisation des équipements radioélectriques et les procédures à suivre pour se servir  de sa VHF. L'Agence organise des sessions d'examen dans toute la France, en métropole et outre-mer. 

Sans CRR ou SRC (Short Range Certificate), il n’est pas possible d'utiliser une VHF dans les eaux internationales.  Le CRR est cependant facultatif dans les eaux françaises pour les titulaires du permis de conduire des bateaux de plaisance. 

Les chiffres de 2020

  • 107 785 licences actives
  • 3 403  CRR reçus, 282 duplicatas et équivalences délivrés

L‘ANFR a installé des capteurs de mesures de l'exposition aux ondes dans plrs grandes villes de 🇫🇷 pour surveiller l’évolution de l’exposition du public aux ondes avec l’arrivée de la #5G. Comment fonctionnent ces capteurs ? Où trouver toutes les données ? https://t.co/62FMAmX2nK https://t.co/qlrgAhUkU6

🎓Comment les ondes interagissent-elles avec notre environnement ? Pourquoi il est parfois impossible d’envoyer des SMS dans le métro ou dans l’ascenseur ?...
C’est le sujet de notre nouvelle vidéo #ANFRacademie à découvrir ici ⤵️
https://t.co/YeoEI1erzX https://t.co/K1Y6ChrNvD

#lesEnquêtesANFR
Panne de surf en Polynésie française ! Que se passe t'il lorsque la 4G ne passe plus sur le front de mer de Papeete et qu'il n'est plus possible de surfer sur internet avec son 📱? L' @anfr s’est penchée sur cette affaire insolite ... ⤵️
https://t.co/rd0NSkgfpp https://t.co/nNMqMeAa2J

Des experts de l’@anfr sont intervenus hier soir lors de la visioconférence « la 5G et les nouveaux usages du numérique » organisée par la @villedestbrieuc, pour donner des informations sur la technologie 5G, l’état du déploiement et les contrôles réalisés par l’ANFR. ⤵️ https://t.co/69Ih4JTB8G

[Prenez RDV] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr vous éclaire sur leurs réglementations spécifiques.
Prenez RDV (à distance pour le moment) ➡️ https://t.co/z5HPPjD2Tn https://t.co/CZIdqDSIHZ

Eric Fournier, directeur de la planification du spectre et des affaires internationales à l’@anfr, intervient ce matin à la conférence « Connecting tommorrow – 5G, broadband and beyond » pour parler de 5G et d'une utilisation + efficace du spectre.
https://t.co/2aggLKJAzv https://t.co/lM7zWg9IG6

Accueil d’une délégation de haut niveau de l’@Artp_Senegal le 6 octobre en vue d’aborder les missions @ANFR, la planification des bandes #5G, l’exposition du public, les sites et servitudes radioélectriques, les licences radio maritimes et le service radioamateur. https://t.co/DcoAE8lGnd

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er octobre :
@orange (26 915 sites, +216 en septembre)
@SFR (22 488 sites, +80)
@bouyguestelecom (22 171 sites, +110)
@free (20 710 sites, +176)

https://t.co/IjoeqV9Ge1 https://t.co/d59CtmcFxS

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er octobre, 57 754 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
https://t.co/hbmVDGmk6U https://t.co/Ck8KDtsD4c

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Sur les 29 332 sites 5G autorisés, 63,7 % d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels selon les opérateurs, soit 18 689 sites allumés. Plus d’infos sur l’évolution de ces chiffres depuis janvier 2021.
https://t.co/PFJ9rPQhyi https://t.co/TfRRjMXBf3

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er octobre , 29 332 sites #5G ont été autorisés en France par l’@anfr tous opérateurs confondus, soit une ⬆️de 1.8 % p/r au mois dernier. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur et bandes de fréquences.
https://t.co/RnE0x5LZW1 https://t.co/s4HFpGvxXv

De nouvelles fréquences pour le rail: la @EU_Commission a harmonisé les cond. d’utilisation des fréquences additionnelles pour le GSM–R et son successeur, le FRMCS utilisant la 5G. Une grande étape pour les transports🚄en🇪🇺!
👩‍⚖️: https://t.co/HCSHJ2T68k
👉:https://t.co/Np2U58qSkM https://t.co/tSgWzpoTup

Avec l'@ANFR nous lançons une campagne de mesures de l'exposition aux ondes électromagnétiques de dimension inédite.
Information et transparence accompagnent désormais le développement du Très Haut Débit numérique à #Marseille
https://t.co/gojw0dv9iH
@synthetiser1 @PMGanozzi

Les smartphones 5G dégagent-ils trop d'ondes ? Non, répond l'@ANFR https://t.co/Gr4e5ABpFe via @LUsineDigitale

ANFR a Retweeté

Nous nous y étions engagés, nous l’avons fait :
→ L’@anfr a renforcé son contrôle d’exposition aux ondes des téléphones #5G
→ Résultats : pas de surexposition aux ondes. Les téléphones 5G contrôlés respectent la réglementation stricte en vigueur en 🇫🇷. Plus d’infos ⤵️ https://t.co/zwD7WefzJR https://t.co/0LPqdbF4En

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil