Accessibilité

retour en haut

Présentation du DAS

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, l’ANFR réalise des vérifications sur les téléphones portables mis sur le marché français et s’assure de la conformité de ces appareils à la réglementation. Elle procède à des prélèvements inopinés d’appareils sur les lieux de vente. Ces téléphones font ensuite l’objet de mesures de contrôle par des laboratoires accrédités, qui permettent à l’ANFR de s’assurer que les DAS sont conformes à la réglementation européenne.

Dans un souci de meilleure information du consommateur, l’ANFR publie en open data les résultats des mesures sur le site data.anfr.fr.

1. Qu'est-ce que le DAS?

Une partie de l’énergie transportée par les ondes électromagnétiques est absorbée par le corps humain. Pour quantifier cet effet, la mesure de référence est le débit d’absorption spécifique (DAS), pour toutes les ondes comprises entre 100 kHz et 10 GHz. Le DAS s’exprime en Watt par kilogramme (W/kg). 

2. Quelles sont les valeurs limites pour le DAS ?

Les terminaux radioélectriques, notamment les téléphones portables, ne doivent pas dépasser des valeurs limites de DAS. Ces niveaux sont définis par la recommandation  européenne 1999/519/CE. Ils sont repris dans la réglementation française par l’arrêté  du 8 octobre 2003 fixant les spécifications techniques applicables aux équipements terminaux radioélectriques. 

Ces valeurs limites découlent des travaux de la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants, l’ICNIRP . En 1998, l’ICNIRP s’est prononcée au vu de l’état des connaissances scientifiques disponibles et n’a retenu que les effets avérés de l’exposition aux ondes, notamment l’échauffement des tissus. Sur ce point, un coefficient de sécurité de 50 a été retenu pour fixer les limites de DAS. L’ICNIRP assure une veille continue des avancées scientifiques dans le domaine et n’a pas, jusqu’à présent, révisé ces valeurs limites.

3. Quels sont les différents types de DAS ?

Trois types de DAS sont prévus pour mesurer l’exposition due aux téléphones portables.

Les laboratoires qui effectuent ces mesures, utilisent tous les mêmes procédures de tests définies dans les normes harmonisées au niveau européen.

  • le « DAS tête » reflète l’usage du téléphone à l’oreille, en conversation vocale. La norme NF EN 50360 décrit une méthodologie de mesure, qui repose notamment sur un modèle de tête et deux positions de référence du téléphone, au contact de l’oreille, à droite et à gauche. La valeur limite du « DAS tête » est de 2 W/kg. Les fabricants doivent démontrer qu’ils respectent cette valeur limite.


  • le « DAS tronc » est associé aux usages où le téléphone est porté près du tronc, par exemple dans une poche de veste ou dans un sac. La norme NF EN 50566 prévoit une mesure sur plusieurs faces de l’appareil, faite à une distance qui, jusqu’en avril 2016, pouvait être librement fixée par les constructeurs entre 0 mm (téléphone au contact du corps) et 25 mm. Cette distance a été restreinte à 5 mm maximum, compte tenu des nouveaux usages du téléphone liés aux oreillettes et à l’accès aux données. La valeur limite du « DAS tronc » est de 2 W/kg. Les fabricants doivent démontrer qu’ils respectent cette valeur limite.


  • le « DAS membre », quant à lui, correspond à l’usage du téléphone plaqué contre un membre, par exemple tenu à la main, porté dans un brassard ou dans une poche de pantalon. C’est également la norme NF EN 50566 qui décrit cette situation. La valeur limite du « DAS membre » est de 4 W/kg. 

Nouvelles bandes #5G : les enchères 5G en bande 3,5 GHz ont été reportées de quelques semaines en France, mais les travaux internationaux se poursuivent pour harmoniser de nouvelles fréquences #5G

Plus d’info : 👉 https://t.co/uhOW6HiDJZ https://t.co/iDlD6pHC21

📊 3 020 lieux ont fait l’objet de mesures dans l'étude annuelle de l'exposition du public aux #ondes L’ensemble des résultats de cette étude est disponible sur https://t.co/L25F1o2YfO qui recense plus de 50 000 mesures sur tout le territoire https://t.co/Gsqee6aPVa

📘📖 L’étude de l’@anfr montre que les niveaux mesurés restent globalement faibles, avec un niveau d’exposition médian à 0,38 V/m et 90 % des niveaux inférieurs à 1,8 V/m.

+ d'info sur le rapport: https://t.co/V553IHnKrV https://t.co/MKCUYbaYHf

📘📖 L’@anfr publie son étude annuelle portant sur l’analyse de plus de 3 000 mesures d’exposition du public aux ondes
réalisées en 2019.

Retrouvez le rapport ici: https://t.co/vLNuqtPChs https://t.co/zuZ1X4WuFP

🔎 Une carte montrant le déploiement de la 5G en France, calquée sur celle des cas recensés de #Covid_19 ?

⚠️ Non, elle montre en réalité l'état du déploiement de la fibre optique dans le pays https://t.co/ZTZXEzHpnP par @ACEFSami #AFP

Quel est l’impact du #Brexit sur la gestion des #fréquences en Europe ?

🇪🇺 https://t.co/eSVsccvy75 https://t.co/fQhgzHeA4r

#LesMétiersANFR
Quelles sont les missions d’un technicien radio au Département assignations et coordination de l’@anfr? Découvrez comment, en cette période de confinement, M. TROEHLER s’organise pour assurer la continuité de ses actions :

▶️ https://t.co/34oFiShZbf https://t.co/hXWyqA6mRS

Les activités internationales de l’@anfr ont été affectées par les mesures prises pour lutter contre l’épidémie de #COVIDー19. Mais, malgré tout, les négociations continuent en #Europe et dans le monde, toujours sur la base du consensus.

▶️https://t.co/SGDyf7dHhu https://t.co/MnQhnSe9tA

Les premiers tests sur les futurs réseaux #5G dans la bande 26 GHz ont commencé dans la gare de #Rennes. L’@ANFR travaille sur cette expérimentation avec l’ensemble des acteurs pour caractériser les réseaux 5G en termes d’exposition du public aux #ondes électromagnétiques. https://t.co/bP0bVxDrr9

Brouillages #5G sur les prévisions météorologiques, @LUnionEuropenne actualise sa position avec un nouveau compromis.

🇪🇺 https://t.co/BRtYh7LfdC https://t.co/tBkxx4TVHG

#LesEnquêtesANFR 🕵️‍♀️

Des box internet peuvent-elles brouiller les équipements professionnels #GPS et #Galileo ?
Découvrez notre enquête et l’intervention des agents @anfr sur levterrain !

👉 https://t.co/VvdjpeQ0WC https://t.co/1tKxgjRebT

[#ObservatoireANFR] 📱📊
En mars, 3 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’ @anfr dans le cadre des expérimentations organisées par l’ @Arcep : 479 #stations #5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er avril.

▶️ https://t.co/uKG8G5Im7O https://t.co/DH3roPV7ny

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er avril :
@orange (21 830 sites, + 350 en mars 2020)
@SFR (19 000 sites, + 276)
@bouyguestelecom (18 188 sites, + 83)
@free (15 586 sites, + 251)

▶️https://t.co/uKG8G5Im7O https://t.co/wy6UwQgppd

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er avril 2020, 51 756 sites #4G sont autorisés par l'@anfr, en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

▶️https://t.co/uKG8G5Im7O https://t.co/DemjyXrAId

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information!

👉 https://t.co/KFyCCEfEeZ https://t.co/C6WJWtrsnf

ANFR a Retweeté

📺#15ansTNT🎂

Bon anniversaire à la #TNT qui couvre 95% du territoire et s’avère très pratique en temps de #confinement pour regarder des dizaines de chaînes #TV nationales et locales sans passer par un abonnement internet #LienSocial https://t.co/ZsywxM2UQh

#Recrutement 🧐

L' @anfr recrute un(e): 👩‍💼👨‍💼

▶️ Un (e) Technicien(ne) radio fréquences
▶️ Un (e) adjoint (e) au chef du département radiodiffusion

🔗 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/8AbMBHgsqa

🔴Entrepreneurs : Enfin, une seule plateforme qui (1) centralise toutes les infos sur les mesures de soutien aux entreprises (2) est mise à jour tous les jours par les administrations mobilisées 👉https://t.co/XEKd9r8HoW #Covid19 #FrenchTech https://t.co/SPOPbtnlA7

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil