retour en haut

La mesure du DAS

 

La détermination du DAS nécessite l’utilisation d’une sonde de mesure, ce qui rend impossible les contrôles de conformité sur les êtres vivants. On a recours à un mannequin, dispositif simulant le corps humain. Ce mannequin a la forme d’une tête pour l’évaluation du DAS tête et d’un plan pour le DAS tronc. Il est rempli de liquide homogène simulant les tissus humains, en particulier vis-à-vis de l’échauffement.

exemple de téléphone placé contre le mannequin représentant la tête remplie de liquide (@DR)

Pour maintenir la confiance dans la mesure, le dispositif de mesure avec le mannequin est testé avant chaque essai avec des émissions créées par des antennes et des générateurs de laboratoire suivis au niveau métrologique. Les laboratoires sont d’ailleurs régulièrement contrôlés dans ses pratiques par une entité extérieure (en France le COFRAC) pour s’assurer d’un haut niveau de qualité.

Le système de mesure avec un équipement en test (@DR)

Le téléphone est placé par rapport au mannequin dans les positions fixées par les normes, en particulier à puissance maximale.

Mesure d’un équipement (dessous à 0.5cm)  (@DR)

Les capteurs évaluent l’exposition de la tête et du tronc par la mesure du champ électrique en recherchant le champ maximal moyenné sur 10 grammes dans le volume du mannequin.  

Cette phase de recherche nécessite de trouver le maximum dans tout le volume du mannequin considéré pour toutes les orientations du téléphone, toutes les technologies et modes de fonctionnement et toutes les fréquences lorsque le téléphone émet à pleine puissance. Si le téléphone peut fonctionner avec plusieurs émissions simultanées, ces cas sont pris en compte pour la recherche du maximum. Des évaluations par excès sont autorisées en sommant les contributions en supposant que le maximum se situe au même endroit. 

Dans le cadre d’une recherche de non-conformité les essais ne sont en général pas exhaustifs et des stratégies de mesure peuvent être mise en place pour identifier rapidement la configuration créant le maximum d’exposition.

 

Les DAS sont estimés avec un mobile émettant :

  1. à sa puissance maximale ;
  2. pendant 100 % du temps ;
  3. pour une durée totale de 6 mn. 

 

Les valeurs de DAS mesurées en laboratoire ne reflètent donc pas l’usage le plus courant d’un téléphone :

  • pour une communication vocale, le téléphone n’émet statistiquement qu’environ la moitié du temps, le téléphone n’émettant pas lors de l’écoute ; en outre, la durée moyenne des appels est inférieure à 6 minutes ;
  • pour un usage orienté données (internet ou vidéo), les durées d’utilisation sont plus longues, mais le téléphone émet rarement plus de 10 % du temps ;
  • enfin, pour tous les usages, le téléphone émet rarement à sa puissance maximale : la configuration des mesures de DAS (puissance maximale) ne se rencontre dans la réalité que dans des conditions très particulières, notamment lorsque le téléphone se trouve en limite de couverture (une seule barre pour l’icône qui symbolise la qualité de réception).

#LeSaviezVous ? Le site https://t.co/s8clyclD8z vous permet de :
✅localiser l'emplacement de + de 80 000 sites radioélectriques sur le territoire
✅consulter + de 60 000 mesures d'exposition aux ondes réalisées sur toute la 🇫🇷
✅enregistrer vos propres cartes sur Mon Cartoradio https://t.co/6kmSNvgOoD

ANFR a Retweeté

[Le saviez-vous 🤓] Les objets connectés de la vie courante émettent des #ondes électromagnétiques 📶 Pour découvrir leur niveau d’exposition aux ondes, explorez la maison connectée de l’@ANFR ➡️ https://t.co/OntL9TQHCn

Inspection du site radioélectrique du Château d’Eau de Ponthevrard en présence de la @DGEntreprises. Ces inspections font partie du contrôle préventif réalisé par l’@anfr pour éviter les risques de brouillage de l’espace hertzien #yvelines #drones https://t.co/jBTmW9AJBy

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e) adjoint(e) au chef du service juridique
🆕 Un(e) juriste

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/wEPHOF2xjA

ANFR a Retweeté

L’installation de nos capteurs d’exposition aux #ondes se poursuit 📡 Pour mieux comprendre notre mission de contrôle et de #surveillance liée au déploiement de la #5G auprès de l’@anfr, c’est par ici 👉 https://t.co/j5XB1IreJE

#VivaTech Comment s’appelle cet équipement ? Comment permet-il de trouver le brouilleur ? https://t.co/fOSFvRhQE3

Vous êtes nombreux ce matin à venir voir les experts de l’@anfr et @SDR_Radio pour cette dernière journée #Vivatech consacrée au grand public ! 📍Stand L10 #innovation https://t.co/opk9IuxDod

#VivaTech Jour 3 !
Retrouvez les experts @anfr et la société @SDR_Radio, spécialisée dans la Technologie Radio Logicielle. Une démo vous attend sur des capteurs connectés permettant d’améliorer la supervision de la qualité du signal des émetteurs TNT !
📍Stand L10 https://t.co/17nd6dL6KB

Realt time distributed #dvbt monitoring, looking for propagation anomalies
Booth L10 thanks @anfr #VivaTech https://t.co/ynOa7drxmL

Le numérique, c’est souvent sans fil : contrôle permanent du spectre à #Vivatech par l’@anfr https://t.co/NMtUwjI4Sr

#VivaTech Jour2 😄
Retrouvez nos experts au stand L10, ils vous attendent pour discuter #fréquences, #ondes, #5G, #6G, #innovation et de plein d’autres sujets ! https://t.co/vs2uGFqvHb

La « police » du spectre en action à #VivaTech . https://t.co/TvTu8zfK4F

#Vivatech RDV dans 1H, à 15h, sur notre stand L10 pour une démo de notre partenaire @GeomodFR qui présentera son outil de modélisation de l’exposition aux #ondes avec le projet ANFR de simulation sur la France entière ! #innovation https://t.co/0LxO4PlFBg

Venez rencontrer @GeomodFR et l’@anfr sur le stand 10 du salon @VivaTech ! Ils sont beaux nos JB 😍 ! https://t.co/bXf9c1SsdE

.@Gillesbregant , DG de l’@anfr, en visite à #Vivatech : revue des dispositifs de contrôle du spectre dans le camion labo, échanges avec @geomodfr sur la simulation de l’exposition aux #ondeshttps://t.co/bfcOh40BFk

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil