Applications et outils

Blockchain des fréquences

La Blockchain des fréquences, c’est quoi ?

C’est un service inédit dans le secteur public lancé par l’Agence nationale des fréquences et porté par la Direction générale des entreprises (DGE), qui permet d’expérimenter un nouveau mode de gestion des fréquences soumises à autorisation générale – les fréquences dites « libres de droit », comme le WiFi par exemple – qui sont de plus en plus utilisées, notamment pour des usages innovants. Ces fréquences ne sont toutefois pas protégées et la densification de leur usage peut aboutir à en dégrader le fonctionnement.

La Blockchain des fréquences permet d’accompagner cette croissance grâce à l’auto-organisation des acteurs ainsi que l’anticipation de leurs besoins, sans intervention d’un gestionnaire centralisé. Elle offre un registre transparent des fréquences libres de droit.

A qui s’adresse la Blockchain des fréquences ?

Le cas d’usage adressé par la Blockchain des fréquences concerne l’utilisation des fréquences PMSE Audio lors de grands évènements (Tour de France, Rolland Garros, 24 H du Mans, …).

Elle permet aux professionnels de l'audiovisuel et du spectacle d’autogérer l’utilisation de fréquences « PMSE » audio (programme making and special events – fréquences auxquelles ont recours des équipements de type micro sans fil par exemple) lors de grands évènements afin de contribuer à éviter les brouillages.

Comment ça marche ?

C’est une plateforme simple, intuitive et décentralisée, accessible à partir d’un ordinateur. 

  1. Les organisateurs de grands évènements et les demandeurs de fréquences PMSE audio créent leur compte en quelques clics.  
  2. Après création d’un événement par son promoteur, la blockchain lui associe les plages de fréquences utilisables par les équipements PMSE audio. 
  3. Les utilisateurs peuvent déclarer l’utilisation de fréquences dans les plages disponibles. 
  4. Promoteurs et utilisateurs ont une vision instantanée de l’état d’occupation des fréquences PMSE audio utilisables. 

Avec la Blockchain des fréquences, chaque acteur peut connaître de façon transparente et immédiate l’utilisation des différentes fréquences PMSE Audio lors d’un événement.

Cartoradio

Cartoradio est un outil cartographique développé par l’ANFR permettant de présenter sur une même carte les antennes relais et les mesures du champ électromagnétiques qu’elles créent. Vous pouvez retrouver Cartoradio sur son site internet. Cartoradio utilise l’outil Géoportail de l’Institut national de l'information géographique et forestière.

Cartoradio permet, d'une part, de connaître l'emplacement des stations radioélectriques et, d'autre part, d'avoir accès, pour un site donné, aux résultats des mesures de champs électromagnétiques synthétisés par une fiche de mesures. Pour accéder aux résultats, l'utilisateur renseigne une adresse, ou zoome directement sur la carte.

Depuis 2021, des statistiques par territoire apportent désormais des précisions sur les sites mobiles autorisés et mis en service, en proposant des filtres par technologie, opérateur mobile et bande de fréquences.

Pour accéder à Cartoradio, nous vous invitons à suivre le lien suivant : www.cartoradio.fr

OpenBarres

L'application OpenBarres est un outil gratuit et sans publicité proposé par l’Agence nationale des fréquences (ANFR). Elle permet d'effectuer un diagnostic en temps réel de l'état d’un réseau mobile ouvert au public.

Effectuez votre propre parcours personnalisé pour évaluer de manière objective la force du signal de votre opérateur lors d'un déplacement (par exemple, un trajet domicile-travail). Vous pourrez visualiser votre trajet et les zones où le signal du réseau est fort et, a contrario, où il est faible. C’est vous qui déciderez des moments où vous souhaitez enregistrer vos déplacements. Les données recueillies seront transmises de manière anonyme vers la base de données de l’ANFR. Quant à vos trajets, ils resteront enregistrés sur votre téléphone. Vous pourrez contrôler l'utilisation de vos données, les télécharger afin de faire votre propre étude. 

L’application OpenBarres permet aussi d’enregistrer le niveau de champ reçu par votre téléphone mobile. Une fonctionnalité d’exports avancés des mesures de champs radioélectriques a été développée. Elle permet d’accéder à davantage de données techniques sur les réseaux et les signaux radioélectriques.

Depuis 2021, il est possible d’enregistrer la puissance du signal 5G reçu par le téléphone. Des informations techniques spécifiques à la 5G ont été ajoutées dans les exports en mode « avancé » des données enregistrées lors de vos parcours.

Plus d'information et téléchargement sur Google Play (version iOS, non disponible)