Accessibilité

retour en haut

Actualité

Lutte contre le changement climatique : quel rôle pour la politique européenne du spectre ?

30/04/2020

La politique européenne du spectre engage une réflexion sur la lutte contre le changement climatique. Ce thème, à l’ordre du jour du  programme 2020-21 du groupe européen sur la politique du spectre (RSPG), s’inscrit dans une tendance de fond commune à tous les secteurs pour les prochaines décennies. La nouvelle Commission européenne, mise en place à l’automne 2019, s’est engagée dans un ambitieux Pacte vert (Green deal) dont la feuille de route a été publiée en fin d’année 2019. La Commission a formulé ses premières propositions, qui recouvrent un large périmètre : énergie propre, industrie durable, construction et rénovation, mobilité durable, biodiversité, chaîne alimentaire et réduction de la pollution.  

Comment la gestion du spectre peut-elle contribuer à ces enjeux dans le cadre des futurs débats communautaires ? Elle pourrait  prendre en compte plusieurs axes.

Tout d’abord, les besoins en fréquences dans les secteurs de l’énergie, du transport ou de l’urbanisme :

Les acteurs de l’énergie, les secteurs industriels en mutation, les villes intelligentes et les transports publics ont besoin de ressource spectrale. Les États membres, via les travaux du RSPG, peuvent recommander à la Commission, lorsque c’est nécessaire, une harmonisation européenne de ces fréquences. Cet exercice devra être mené après une consultation des acteurs concernés, en tenant compte des analyses du RSPG déjà exploitables : Internet des objets, transports intelligents et besoins sectoriels.

Le secteur de l’énergie fera l’objet d’une attention particulière. Les acteurs  exploitent déjà de nombreux réseaux radio point-à-point ou point-multipoints bas débit, voire des liaisons satellites. Leurs besoins en fréquences sont liés aux nouveaux modes de production d’énergie, de collecte de données et de commande/supervision de réseaux résilients. Mais de nouveaux besoins ont émergé avec les réseaux smart grid et les nouveaux outils de mesure de la consommation à distance.  Les travaux à venir permettront d’identifier les différentes initiatives nationales et ces nouvelles attentes des acteurs de l’énergie. Des actions à engager au niveau communautaire seront alors proposées pour dépasser le cadre national et l’harmonisation volontaire qui prévalent aujourd’hui.    

La protection des systèmes qui contribuent aux prévisions météorologiques et au suivi du changement climatique :

Le RSPG a mené il y a plusieurs années une analyse sur les services scientifiques. Elle devra être actualisée afin de refléter l’importance croissante de la protection internationale de ces services dont nombre d’entre eux contribuent aux prévisions météorologiques,  notamment ceux de Copernicus et Eumetsat.  Les débats de la dernière Conférence mondiale des radiocommunications 2019 sur le risque de brouillage par la 5G de la bande passive 23,6-24 GHz utilisée pour les prévisions météorologiques  illustrent ce lien entre gestion des fréquences et changement climatique. Les systèmes utilisés par la météorologie (satellites, radars, sondes) sont mondiaux et devraient s’appuyer sur des règles de protection partout identiques.  

L’évolution des technologies radio vers des technologies vertes :

La lutte contre le changement climatique suscite aussi une interrogation légitime sur la consommation énergétique des nouvelles technologies. Jusqu’à présent, les technologies mobiles ont été comparées en termes de débits offerts ou d’efficacité spectrale. Ici, il conviendra de s’interroger sur l’efficacité des technologies radio et l’impact énergétique des usages qu’elles stimulent. De nombreuses questions sont ouvertes. Comment qualifier une technologie de « technologie verte » ? Comment favoriser une migration vers ces technologies ? Faut-il l’imposer ou seulement la recommander ? Quels outils réglementaires employer pour cela ?

L’impact de la normalisation européenne ou internationale :

Dans les communications de la Commission européenne déclinant progressivement les points d’action du Pacte vert (transports ou industries, par exemple), le groupe évaluera la pertinence d’une contribution sur les fréquences.

L’ANFR anime la réflexion nationale et élabore avec les affectataires la position française défendue dans le cadre de ces travaux européens. Elle pourra solliciter si nécessaire des acteurs français pour intervenir dans le cadre d’ateliers européens qui vont nourrir cette première phase de réflexion.

Bonne #fêteNationale à toutes et à tous 🇫🇷🇫🇷 #14juillet. https://t.co/3MJWKBk0kh

🇫🇷 🇫🇷 Derniers préparatifs avant le défilé du #14juillet. L’@anfr est présente pour coordonner et contrôler l’utilisation des fréquences radio pendant l’événement. https://t.co/tqLIYFxJxh

ANFR a Retweeté

Antennes, données personnelles... Le vrai du faux sur la 5G https://t.co/6B76Kvfc0Y

🔎Pour tout savoir sur la surveillance du marché des équipements #radioélectriques, consultez la brochure pédagogique 📝de l’@anfr sur la directive RED, qui harmonise les réglementations des États membres de l’UE 🇪🇺
▶️ https://t.co/En5f6oGnyw https://t.co/avhpzcvQmD

Vous avez dit #DAS ? Le DAS évalue l’énergie des ondes électromagnétiques qu’absorbe le corps humain lors de l’utilisation d’un équipement radioélectrique tel qu’un téléphone. Le DAS s’exprime en Watt par kilogramme (W/kg).
▶️ https://t.co/XlrR6QisdN https://t.co/JXTvJlsAK0

Les agents de l’@anfr assurent également la sécurité en mer ! Ils vérifient le bon fonctionnement des équipements radio à bord des navires, indispensables pour prévenir les secours en cas de problème. Découvrez les 3 visites des équipes de l’ANFR ici :👉 https://t.co/UWBAjbTJVS https://t.co/q4uiC46wAp

Ce visuel sur les conséquences nocives de la 5G a été partagé près de 20 000 fois sur Facebook. Conçu par @ZeroDechetStras et @xrFrance, il présente cependant des approximations, voire de fausses informations. #VraiOuFake @franceinfoplus cc @CNES @anfr https://t.co/KDkqKHNSLC

💡Saviez-vous que pour l'installation d'un réseau local sans fil (RLAN) dans la bande 5 GHz, comme par ex un réseau WiFi, il est essentiel de suivre certaines règles pour ne pas brouiller les radars météorologiques notamment. Pour en savoir + : https://t.co/cFwVtNxRWJ https://t.co/2PO8Eg9ZiL

#Recrutement 🧐

L'@anfr recrutre :

▶️ Un/Une Gestionnaire dépenses et recettes

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/V9kTI4cgdP

La #5G bénéficie de 2 bandes de fréquences : la 3,5 GHz et la 26 GHz. Elle pourra aussi se déployer dans des bandes + ⬇️dès que les conditions techniques d’utilisation des fréquences le permettront. Or,pour la bande 700MHz, ces conditions sont déjà réunies https://t.co/vPQWo2JUsS https://t.co/G4KMHbHATr

L’arrivée de la #5G : quels impacts en termes d’expositions aux #ondes #électromagnétiques ?
Découvrez l’interview de Joe Wiart, prof @IMTech, titulaire de la Chaire Modélisation, Caractérisation et Maîtrise des expositions aux ondes électromagnétiques.
👉 https://t.co/EQnUi4kJ5Z

[Conseils personnalisés] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr et l'@Arcep vous éclairent sur leurs réglementations spécifiques
Prenez RDV (à distance)➡️https://t.co/3noH8nr6Qb https://t.co/lx4JiXiGus

#LesMétiersANFR ‍
Quelles sont les missions d’une ingénieure à la Direction de la stratégie de l’@anfr ? Emmanuelle Conil présente son travail sur les mesures d’exposition du public aux #ondes et sur l’arrivée prochaine de la #5G. Son interview :
🆕 https://t.co/4tJ30fMwkO https://t.co/gGrKhCV5Nt

#LesEnquêtesANFR 🕵️‍♀️
Les agents de l’@anfr sur le terrain pour résoudre un brouillage de radar météo à Montclar. Quel était LE vrai brouilleur parmi les 1 901 réseaux WiFi 5 GHz en activité dans la zone ?? Retrouvez notre enquête ici : 👉 https://t.co/fVIdOkermz https://t.co/v9FT1hyk8u

#webserieDAS Dans le cadre de ses missions de contrôle de l’exposition du public aux #ondes, l’@ANFR prélève sur les lieux de ventes des terminaux mobiles et vérifie s’ils sont conformes à la règlementation européenne. Quel est son rôle exact ? Découvrez- le avec #Hertzi ici 👇 https://t.co/PLNNIeRToC

[#ObservatoireANFR] 📱📊

En juin, 4 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@anfr dans le cadre des expérimentations organisées par l’
@Arcep : 494 #stations #5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er juillet.

▶️ https://t.co/R3xnOWxep9 https://t.co/xiDvvv9cuM

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er juillet :
@orange (22 494 sites, + 310 en juin 2020);
@SFR (19 658 sites, + 344)
@bouyguestelecom (18 706 sites, + 257)
@free (16 665 sites, + 579)

▶️ https://t.co/K27U2zp5fW https://t.co/GixetAHDRd

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er juillet 2020, 52 895 sites #4G sont autorisés par l'@anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

▶️ https://t.co/QMl8g8WsYu https://t.co/d8scRuyMYd

Nous avons lancé avec @Elisabeth_Borne, @BrunoLeMaire et @OlivierVeran une étude pour identifier dans le monde entier les meilleures pratiques. Je rappelle qu'en France nous avons une limitation d'exposition aux ondes qui doit être respectée quelle que soit la technologie. #5G https://t.co/722yuEJR0G

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil