retour en haut

Actualité

Les séries de l’ANFR - Saison 1 épisode 4 : Les systèmes de communication utilisés par l’aviation civile

12/05/2021

Notre série sur l’utilisation des fréquences par l’aviation civile débutée en janvier dernier touche à sa fin : après avoir traité des systèmes de radionavigation, des moyens de surveillance, ce dernier épisode aborde l’ensemble des systèmes qui permettent la communication (voix ou données) entre l’avion et le sol ou entre avions. Il évoque aussi les systèmes qui offrent aux passagers des services de connectivité ou ceux, hélas parfois nécessaires, utilisés pour la recherche et le sauvetage.

Pilotage

L’échange oral entre les pilotes et le centre de contrôle aérien peut être assuré :

  • pour les longues distances, en bande HF, entre 2 850 kHz et 22 000 kHz conformément au plan de l’Appendice 27 du Règlement des Radiocommunications ;
  • ou, plus communément, pour les communications en visibilité, en bande VHF, entre 117,975 et 137 MHz ;
  • par satellite (bande L), notamment dans les zones mal couvertes par les moyens terrestres. Le point d’ordre du jour 1.7 de la CMR -23 envisage d’utiliser aussi la bande VHF pour ces communications par satellite.


Pour les données, les informations sont échangées entre les pilotes et le centre de contrôle dans les mêmes gammes de fréquence que celles de la voix pour la HF et la VHF, mais dans des canaux différents. En VHF, la liaison est assurée par la « VHF Data Link Mode 2 », ou VDL Mode 2. Des données utiles au vol sont également échangées via les liaisons par satellite en bande L.

Un futur système de communication air-sol, le LDACS (L band digital aeronautical communication system), est en cours de développement et complétera ces liaisons de données en VHF.

Opération et exploitation aériennes

Divers moyens de communications sont aussi à la disposition du personnel navigant pour assurer l’opération et l’exploitation aériennes :

  • les liaisons de données en VHF déjà citées ;
  • les liaisons satellites en bande L sur des canaux non exploités pour le pilotage ;
  • le gatelink, qui communique avec les infrastructures sol (réseaux 3G/4G, WiFi) lorsque l’avion est au sol ;
  • l’AEROMACS fonctionnant à 5 GHz pour ces communications lorsque l’avion est au sol.


Passagers

Pour la connectivité des passagers, plusieurs moyens de communication existent :

  • Pour que les téléphones portables captent un réseau dans la cabine en vol, certaines compagnies proposent la connectivité à bord des avions (MCA – mobile communications aircraft) sur la base des technologies GSM (2G) et LTE (4G) en 1 800 MHz et UMTS (3G) en 2 100 MHz. La connectivité 5G à 1800 MHz est à l’étude. Le WiFi est bien sûr aussi utilisable à bord des avions. Il reste alors à transmettre les communications vers le sol.
  • Cette liaison peut se faire via un réseau terrestre lorsque l’avion vole au-dessus d’un continent ; les projets DA2GC (Direct Air-to-Ground communications) dans la bande 5 855- 5 875 MHz sont par exemple prévus en Europe.
  • Des liaisons satellites en bande L, type Inmarsat, sont aussi toujours possibles sur des canaux non utilisés ni pour le pilotage, ni pour l’opération et exploitation aériennes, ainsi que des liaisons satellites commerciales en bande Ku et Ka non spécifiques à l’aéronautique (ESOMP/ESIM)
  • Enfin, Inmarsat détient une autorisation en Europe dans la bande 2 GHz permettant une couverture mixte à partir d’un satellite et de stations complémentaires terrestres.


Direct Air to Ground (source : fluidmesh.com)

Détresse et urgence

Certaines fréquences sont réservées pour les messages de détresse et d’urgence, notamment les fréquences 123,1 MHz (fréquence de coordination pour la recherche et le sauvetage ou SAR) et 121,5 MHz (fréquence urgence et recherche) dans la bande VHF pour la voix. Des messages automatisés sont aussi envoyés via des radiobalises de localisation des sinistres (ELT) émettant sur la bande de fréquence 406-406,1 MHz dédiée à COSPAS-SARSAT.

(source COSPAS SARSAT)

L’incident de l’émetteur EU/ MERS LES BAINS signalé le 18/06 est terminé ! Toutes vos chaînes #TNT sont à nouveau disponibles. Si vous ne recevez toujours pas l'intégralité des programmes, il est conseillé de lancer une recherche et mémorisation des chaînes⤵️ https://t.co/LUJe2MNIU8

❓Where does the long-term future lie for the sub-700MHz UHF band? Our session 5 panellists now discussing after their introductory presentations #EUSpectrum.

Tune in via our feed 👆 https://t.co/4UvsfYyNnq

ANFR a Retweeté

« Il est paradoxal d’avoir des enfants qui maitrisent le smartphone dans la cour de récréation et qui ignorent comment cela fonctionne. » Gilles Brégant @anfr @GillesBregant #THD2021

ANFR a Retweeté

« Nous travaillons en amont sur la 6G : des fréquences supérieures à 100 gigahertz. » @GillesBregant @anfr #THD2021

ANFR a Retweeté

« #5G : nous pourrions multiplier par 4 ou 5 les capacités des fréquences disponibles pour les opérateurs » @GillesBregant @anfr #THD2021

ANFR a Retweeté

Pour @GillesBregant de l'@anfr : "le rôle du sans fil va croitre pour le THD car nous observons des ruptures dans l'usage du spectre. Nous suivons le déploiement de la #5G, avec 43% des émetteurs en France qui reçoivent des émissions 5G, et nous préparons déjà la suite" #THD2021 https://t.co/G9f9DBmStk

Félicitations à Eric Fournier, directeur des affaires internationales à l’@anfr, nouveau vice-président du Radio Spectrum Policy Group (RSPG), le groupe consultatif
européen qui assiste la Commission Européenne sur la politique du spectre des #fréquences.
@ECC_chair @UEFrance https://t.co/f4q685smuS

#WiFi6 La Commission européenne vient d’adopter les conditions d’utilisation du #WiFi dans la bande 6 GHz (5 945-6 425 MHz), répondant ainsi aux besoins croissants de connectivité et de débit.
Lire la décision CE :
https://t.co/HuvlwdxCvO https://t.co/frtD7Aq2Sb

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :

▶️ Un(e) Gestionnaire de saisie

🆕 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/tFklcgXl7x

🗓️Aujourd’hui se tient le 12ème Comité national de dialogue de l'@anfr sur l’exposition du public aux champs électromagnétiques, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/Fffb4PpBn1

Retour sur #VivaTech : découvrez dans cette vidéo quelques témoignages de personnes qui ont rendu visite aux équipes de l’@anfr ! Merci de l’intérêt que vous nous avez apporté, l’ANFR vous donne rdv à l’année prochaine 😀
@RatZillaS https://t.co/a4DnOgIh05

#VivaTech2021 Retrouvez-nous sur le stand D33 Hall 1 ! En vidéo, retour sur les 3 premiers jours à #VivaTech, nos actions pour chasser les brouillages et mesurer les ondes 👇 https://t.co/3bXSAheDGg

#VivaTech2021 La start-up @BigDataEzako travaille avec l’@anfr sur une solution innovante pour améliorer ses contrôles. Découvrez dans cette vidéo en quoi l’#IA peut être utile aux missions de l’Agence 👇 https://t.co/QKLmRIyxNA

Petite visite sur le stand de l'@anfr à #VivaTech. L'occasion de parler un peu ondes et #5G ! https://t.co/LiG46yHLiJ

ANFR a Retweeté

Quel est cet étrange pistolet ?
Qui sont ces hommes ? 🤔

Ce sont des chasseurs d'onde de l'@anfr ! 📶

Clubic les a suivis sur le salon #VivaTech ! La vidéo bientôt ! 🎥 https://t.co/nqlQHqyLyU

« Blockchain, #IA : l’@anfr cherche à tirer parti de toutes les nouvelles technologies pour assurer sa mission de gestion des fréquences, utilisées pour une multitude d’usages».Retrouvez sur ⁦@acteurspublics⁩ l’ITW de ⁦@GillesBregant⁩, DG ANFR https://t.co/cCx3Ymvh2Y

L’@ANFR contrôle la bonne utilisation des fréquences au salon de #VivaTech et intervient en cas de brouillages. https://t.co/b2YYbSNS0v

L’@ANFR veille sur les fréquences de @VivaTech : un rassemblement unique de technologies sans fil innovantes, qui doivent fonctionner sans brouillage pendant toute la durée du salon ! https://t.co/GWxb7DMRXf

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil