Accessibilité

retour en haut

Actualité

Les enquêtes de l'ANFR : des prévisions météo altérées par des réseaux WiFi non conformes

27/02/2020

Quand on installe un réseau local sans fil (RLAN) dans la bande de fréquence 5 GHz, comme par exemple un réseau WiFi, il est essentiel de suivre les règles en vigueur. En effet, cette bande est également utilisée par les radars météorologiques de Météo-France. Ces derniers localisent dans un rayon de plus de 100 km les zones de précipitations (pluie, neige, grêle) et mesurent leur intensité afin de générer une cartographie des précipitations pour des prévisions météorologiques. Une utilisation non conforme de la bande 5 GHz par les systèmes sans fil (WiFi/RLAN) peut donc altérer les données collectées par ces radars et ainsi impacter les prévisions des précipitations à venir.

Il y a donc des règles à respecter par les bornes WiFi et les réseaux RLAN dans la bande de fréquences 5 GHz qui ne sont malheureusement pas toujours appliquées. Ce mois-ci, deux cas de brouillages de radars météorologiques ont été soumis à l’ANFR. 

Fin janvier, c’est le radar de Plabennec dans le Finistère qui a subi une perturbation importante affectant les échos relevés sur un large secteur d’observation allant de 350° à 10°. Les agents du service régional de Donges sont intervenus. Le fait qu’un très large secteur soit brouillé est symptomatique d’une émission perturbatrice proche du radar. L’ANFR a donc planifié ses premières mesures près du radar, mais seule une émission de faible amplitude a été détectée. Un autre point de mesure a donc été organisé dans le centre-ville près de l’église, sur laquelle des antennes de type RLAN sont visibles. Ces mesures ont mis en évidence la présence de nombreuses liaisons WiFi émettant dans la fréquence du radar météo. Des mesures complémentaires réalisées dans d’autres lieux du centre-ville ont révélé que les brouillages provenaient du système de vidéoprotection utilisant des liaisons sans fil de type WiFi installées par la commune. Sur préconisation de l’ANFR, les prestataires de la mairie ont réalisé une coupure physique des antennes WiFi déployées sur la ville, ce qui a permis de lever tout doute sur l’origine du brouillage. Il leur a alors été signifié qu’ils étaient responsables d’une infraction au titre de la réglementation des fréquences et demandé, avant toute remise en service du réseau, de procéder aux corrections nécessaires pour remédier au brouillage et en particulier de vérifier que chacune des bornes RLAN installées disposent d’un système de sélection dynamique de fréquences (DFS) opérant correctement. Cette demande semble avoir été respectée puisque Météo France a depuis confirmé la disparition de la perturbation.

Début février, Météo France a signalé à l’ANFR des perturbations affectant son radar installé sur la commune de Saint-Nizier-d'Azergues dans le Rhône.
La première intervention des agents du service régional de Lyon a consisté à faire des mesures, après concertation avec Météo-France, sur le radar météo lui-même afin de caractériser le plus précisément possible le signal perturbateur et notamment relever sa signature spectrale. Une émission perturbatrice de type RLAN a été mesurée avec une puissance maximale dans l’azimut 74,5°. Les agents ont donc pris la route à bord de leur véhicule laboratoire en suivant la direction proche de l’azimut pertinent.
Pendant qu’ils se déplaçaient à la recherche de la source de brouillage, ils ont effectué des mesures à l’aide de leurs équipements de pointe. C’est finalement à 125 km du radar que le signal perturbateur est localisé !
Il s’agissait d’un équipement WiFi fonctionnant sur le canal 121 et utilisé par un opérateur d’Internet sans fil sur la commune de Mijoux dans l’Ain. L’ANFR a signifié à l’opérateur incriminé qu’il était responsable d’une infraction relative à l’utilisation des fréquences et lui a demandé de procéder aux travaux nécessaires pour mettre fin au brouillage et de vérifier que le système de gestion dynamique des fréquences (DFS) soit bien opérant sur ses équipements pour ne pas récidiver. Suite à cette demande et Météo-France ayant constaté la disparition du brouillage, l’ANFR a conclu à sa résolution.

A noter que le responsable d’un brouillage par manquement réglementaire  encourt par ailleurs des sanctions pénales qui peuvent aller jusqu’à six mois d’emprisonnement et 30.000€ d’amende en application de l’article L39-1 du CPCE.  Consulter la fiche pédagogique dédiée pour en savoir plus sur les règles lors de l’utilisation de la bande de fréquences 5 GHz.

💡Saviez-vous que pour l'installation d'un réseau local sans fil (RLAN) dans la bande 5 GHz, comme par ex un réseau WiFi, il est essentiel de suivre certaines règles pour ne pas brouiller les radars météorologiques notamment. Pour en savoir + : https://t.co/cFwVtNxRWJ https://t.co/2PO8Eg9ZiL

#Recrutement 🧐

L'@anfr recrutre :

▶️ Un/Une Gestionnaire dépenses et recettes

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/V9kTI4cgdP

La #5G bénéficie de 2 bandes de fréquences : la 3,5 GHz et la 26 GHz. Elle pourra aussi se déployer dans des bandes + ⬇️dès que les conditions techniques d’utilisation des fréquences le permettront. Or,pour la bande 700MHz, ces conditions sont déjà réunies https://t.co/vPQWo2JUsS https://t.co/G4KMHbHATr

L’arrivée de la #5G : quels impacts en termes d’expositions aux #ondes #électromagnétiques ?
Découvrez l’interview de Joe Wiart, prof @IMTech, titulaire de la Chaire Modélisation, Caractérisation et Maîtrise des expositions aux ondes électromagnétiques.
👉 https://t.co/EQnUi4kJ5Z

[Conseils personnalisés] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr et l'@Arcep vous éclairent sur leurs réglementations spécifiques
Prenez RDV (à distance)➡️https://t.co/3noH8nr6Qb https://t.co/lx4JiXiGus

#LesMétiersANFR ‍
Quelles sont les missions d’une ingénieure à la Direction de la stratégie de l’@anfr ? Emmanuelle Conil présente son travail sur les mesures d’exposition du public aux #ondes et sur l’arrivée prochaine de la #5G. Son interview :
🆕 https://t.co/4tJ30fMwkO https://t.co/gGrKhCV5Nt

#LesEnquêtesANFR 🕵️‍♀️
Les agents de l’@anfr sur le terrain pour résoudre un brouillage de radar météo à Montclar. Quel était LE vrai brouilleur parmi les 1 901 réseaux WiFi 5 GHz en activité dans la zone ?? Retrouvez notre enquête ici : 👉 https://t.co/fVIdOkermz https://t.co/v9FT1hyk8u

#webserieDAS Dans le cadre de ses missions de contrôle de l’exposition du public aux #ondes, l’@ANFR prélève sur les lieux de ventes des terminaux mobiles et vérifie s’ils sont conformes à la règlementation européenne. Quel est son rôle exact ? Découvrez- le avec #Hertzi ici 👇 https://t.co/PLNNIeRToC

[#ObservatoireANFR] 📱📊

En juin, 4 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@anfr dans le cadre des expérimentations organisées par l’
@Arcep : 494 #stations #5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er juillet.

▶️ https://t.co/R3xnOWxep9 https://t.co/xiDvvv9cuM

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er juillet :
@orange (22 494 sites, + 310 en juin 2020);
@SFR (19 658 sites, + 344)
@bouyguestelecom (18 706 sites, + 257)
@free (16 665 sites, + 579)

▶️ https://t.co/K27U2zp5fW https://t.co/GixetAHDRd

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er juillet 2020, 52 895 sites #4G sont autorisés par l'@anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

▶️ https://t.co/QMl8g8WsYu https://t.co/d8scRuyMYd

Nous avons lancé avec @Elisabeth_Borne, @BrunoLeMaire et @OlivierVeran une étude pour identifier dans le monde entier les meilleures pratiques. Je rappelle qu'en France nous avons une limitation d'exposition aux ondes qui doit être respectée quelle que soit la technologie. #5G https://t.co/722yuEJR0G

La concertation est indispensable : le Comité National de Dialogue de l’ @anfr mettra tout en œuvre pour y contribuer dans l’intérêt général. https://t.co/A7ZP25qPW1

#webserieDAS En 🇪🇺, pour connaître l’exposition aux #ondes due aux📱, on a harmonisé la méthode de mesure du #DAS selon l’utilisation qui est faite du📱 à proximité du corps. Il existe donc 3 types de #DAS : le DAS tête, le DAS tronc et le DAS membres. Suivez #Hertzi dans cette📽️ https://t.co/77GzqVRNL6

ANFR a Retweeté

"Quels sont été les leviers d'action ?
1/ Procédures d'autorisation de fréquence fluides et normales (+ de 1000 par semaine) dans les règles avec un maintien de l'extranet COMSIS
2/ Ressources hertziennes avec l'activation de relais déjà autorisés"
@GillesBregant @anfr #THD2020

ANFR a Retweeté

"Les réseaux radio ont aussi été utiles pendant la crise avec 3 contraintes : capacités limitées de construction, un parc quasi-figé de terminaux, tension sur l'approvisionnement en équipements télécom"
@GillesBregant @anfr #THD2020

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information !

▶️ https://t.co/cIiqhZKQcg https://t.co/aWuAcVk3HE

#THD2020 @GillesBregant « ce qui a été étonnant, c’est qu’on a eu pendant le confinement du #wifi, de la fibre, des réseaux 2G, 3G, 4G mais il y a eu une peur de la #5G, alors qu’elle n’est pas encore déployée en France ! Cette peur doit avoir des réponses »

#THD2020 @GillesBregant « pendant le confinement, le déploiement des antennes-relais a continué, les opérateurs ont notamment mis en service des sites #4G qui n’étaient pas encore activés mais déjà autorisés » #ObservatoireANFR https://t.co/csb8WhCGGv

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil