Accessibilité

retour en haut

Actualité

Le soleil sous haute surveillance… depuis la France !

12/11/2020

Le site de radioastronomie de Nançay (Sologne, France) est doté de deux instruments principaux : le radiohéliographe (150-450 MHz) et le réseau décamétrique (20-70 MHz). Ils observent, par le biais de mesures interférométriques, le soleil dans le domaine des radiofréquences.

Qu’est-ce que le radiohéliographe ?

Le radiohéliographe est, à ce jour, l’un des seuls instruments au monde à cartographier de façon régulière la couronne solaire à des altitudes jusqu’à un demi rayon solaire au-dessus de sa surface. Autrement dit, il fournit des informations essentielles sur le couplage qui existe entre la couronne solaire et l’espace interplanétaire. Il fournit un appui précieux aux programmes spatiaux d’observation de notre étoile, que ce soit le Parker Solar Probe de la NASA, déjà en route vers le Soleil, ou le Solar Orbiter (programme ESA/NASA) dont le lancement a eu lieu le 10 février 2020. Le radiohéliographe contribue notamment à acquérir et à fournir des données dans des bandes que les sondes spatiales ne peuvent observer. 

Le radiohéliographe, dans son ensemble, est composé de 47 antennes en deux branches perpendiculaires en forme de T (voir Figure 3 – 19 antennes Est-Ouest, 27 antennes Nord-Sud). Les antennes composant le réseau ne sont pas toutes identiques :

  • les antennes du réseau Nord-Sud sont des paraboles de 5 mètres de diamètre ;
  • les antennes du réseau Est-Ouest sont principalement des antennes « lunette » : dipôles épais et repliés, sensibles à une gamme de fréquences chacun, montés devant une grille qui empêche l’entrée du rayonnement depuis la direction opposée au Soleil, associées à 4 paraboles (deux de 10 m. de diamètre, une de 7,50 m. et une de 5 m.)


Toutes les antennes sont motorisées pour suivre en continu le soleil durant 7 heures par jour. Le traitement des signaux enregistrés permet de réaliser une image « radio » de la couronne solaire et des sources sporadiques qui apparaissent notamment lors des éruptions. Son avantage est qu’il présente une excellente résolution temporelle atteignant plusieurs images par minutes, permettant d’avoir une analyse détaillée du comportement et de l’évolution de l’éruption.  Chaque fréquence permet de réaliser des images dans une couche particulière du soleil.

Photo du réseau Nord-Sud (à gauche) et vue depuis l’espace (Google Earth) de l’ensemble de l’interféromètre de Nançay

Qu’est-ce que le réseau décamétrique ?

Le réseau décamétrique forme aussi une imposante structure. Il est constitué de 144 antennes (de type « Tee-Pee ») de formes hélicoïdales atteignant près de 9 mètres de hauteur, de 5 mètres de diamètre de base et inclinées de 20° par rapport au zénith. Ces antennes sont réparties sur une surface de 7 000 m². Ce réseau fonctionne à des fréquences 5 à 10 fois inférieures à celles du radiohéliographe et contrairement à ce dernier, il ne fournit pas d’image de l’étoile. Il ne fait que mesurer le flux global émis en analysant l’intensité et la polarisation du signal à de nombreuses fréquences du haut de la bande HF vers le bas de la bande VHF.

Photo du réseau décamétrique en hiver

Les observations effectuées dans le domaine radio basse fréquence sont tout aussi importantes que celles produites dans d’autres bandes. Dans ce domaine de fréquences, au moins deux phénomènes sont observables et quantifiables :

  • l’évolution de la couronne solaire, qui permet d’observer l’éjection de matière dans l’espace interplanétaire connue sous le nom d’éruption solaire. La couronne solaire présente une forme très irrégulière contrairement à la sphère visible du Soleil ;
  • l’évolution du champ magnétique solaire.


Lors d’une irruption solaire, on constate  l'apparition d’aurores polaires dues à l’interaction avec le champ magnétique terrestre et la haute atmosphère. Au-delà des conséquences qu’elles peuvent avoir sur les systèmes de radiocommunication (brouillages), elles  peuvent créer directement des dommages sur les matériels par l’émission de fortes doses de particules ionisantes, mais aussi sur les êtres vivants, notamment sur les astronautes ou les personnels navigants de l’aviation civile.  La surveillance de notre étoile est aussi un enjeu sanitaire et économique.

Lors de la prochaine Conférence mondiale des radiocommunications de 2023, un point de l’ordre du jour visera à reconnaitre l’utilisation du spectre pour cette « météorologie spatiale ».  Les premières études en cours à l’UIT ont identifié un grand nombre de bandes de fréquences où les observations sont effectuées sans reconnaissance ni protection dans le règlement des radiocommunications.

Les réseaux mobiles déployés en 🇪🇺 et dans le monde reposent sur des technologies spécifiées par le 3rd Generation Partnership Project (3GPP). Les spécifications du 3GPP sont regroupées en « releases". Que dit la release 16, qui concerne la #5G ?
https://t.co/iTyqdh2J3i https://t.co/JmH495B5d4

#LesMetiersANFR
Quelles sont les missions d’un contrôleur de conformité au service régional de l’@anfr à #Toulouse ? L’ITW d’Hervé Chailloux, contrôleur : https://t.co/MrL5dB90La ⤵️ https://t.co/z7M3i77eXq

ANFR a Retweeté

Réunion avec l’@Arcep, les associations de consommateurs et les opérateurs sur les offres commerciales #5G. Le @gouvernementFR sera vigilant à la transparence de l’information aux consommateurs sur la qualité et la couverture des offres #5G. https://t.co/XrehhzMMBb

🛰️⌛🌐En offrant plus de débit, moins de latence et une meilleure densité, la #5G facilitera l'apparition de nouveaux services à destination des entreprises et du grand public : transports, santé, industrie, medias, gaming… de nombreux secteurs seront concernés ! #Fréquence5G https://t.co/wTMukXlzBw

Après @marseille et @nantesfr l’ANFR installe à @Paris des capteurs pour mesurer l’évolution de l’exposition aux #ondes. Les résultats sont publiés en temps réel pour permettre un suivi transparent des niveaux recueillis avec les prochains déploiements #5G
https://t.co/znxxbcdhc6 https://t.co/FXQGxEpPeh

Bandes basses, 3,5 GHz, 26 GHz…. Mais de quoi parle-t-on ❓❓
Ce sont les différentes bandes de fréquences qui sont concernées par le déploiement de la #5G en France. Décryptage : ⤵️ https://t.co/Y7NqGBH3YC

La #5G est une avancée technique majeure qui va offrir aux entrepreneurs l'opportunité d'élargir leurs horizons. Une nouvelle technologie qui va permettre à la #FrenchTech de montrer sa capacité à innover 🇫🇷 !
https://t.co/rg8g27redB
@LaFrenchTech
@Bpifrance https://t.co/O9k1b3QyVG

🚀🚀 La #5G arrive en France ! Nouvelle génération de téléphonie mobile, elle s’inscrit au cœur de la transformation numérique de la société. Elle permettra de répondre à la croissance des usages numériques et d’éviter la saturation des réseaux actuels 📱 https://t.co/NztQr3xipu

[Conseils personnalisés] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr et l'@Arcep vous éclairent sur leurs réglementations spécifiques
💻Prenez RDV (à distance)➡️ https://t.co/3noH8nr6Qb https://t.co/sSxBuddcX4

#ondescrypte ☀️Le Soleil sous haute surveillance… depuis la France 🇫🇷 ! Le site de radioastronomie de @Observ_Nancay en #Sologne dispose d’étranges antennes pour observer le Soleil dans le domaine des radiofréquences. Découvrez les détails ici ⤵️
https://t.co/4rMYMf4c8r https://t.co/4ld6NPSqrT

#ondecrypte Tous les jours, nous sommes exposés aux rayons du soleil qui sont aussi des ondes électromagnétiques. Mais quelle est la différence entre les fréquences du rayonnement solaire et les fréquences des antennes relais et des téléphones portables?⤵️
https://t.co/cBxLMsmkVX https://t.co/wW1dhDeGTP

Quelles sont les bandes de #fréquences qui feront l'actualité des prochaines années ? Tous les détails dans cet article ⤵️
https://t.co/MZfYAKXRCt https://t.co/qaoEfQEfl5

Encore quelques jours pour vous inscrire au 2e atelier des #fréquences de l'@anfr sur les enjeux de la prochaine conférence mondiale des radiocommunications. Les sujets à l’ODJ :#5G,#transports (notamment✈️), le domaine spatial, les usages scientifiques du spectre et la #défense. https://t.co/rDaZsVCFG4

La #radionumérique se déploie progressivement sur le territoire ! L'occasion de faire le point sur l’action de l’@ANFR concernant les négociations aux frontières avec les pays voisins, pour garantir une bonne qualité de diffusion en #DABplus : 📻https://t.co/ysZ0CSwVsZ https://t.co/ZQ9bOnW4CI

Ce matin, notre expert @JBAgnani intervenait lors des 1ers ateliers organisés par la ville de #Rennes dans le cadre de la mission d’étude sur la #5G #innovation https://t.co/WHlsWqcXti

Suite de la mission de suivi de la #5G avec aujourd'hui un temps de formation accompagné par l'@anfr et la @la_fing.
Une démarche citoyenne qui n'évite pas les sujets complexes : sobriété énergétique, empreinte écologique, équilibre des territoires, ... #rennes

#Lesenquetesanfr
Les agents de l’@anfr au secours du réseau 📻 de la capitainerie du port de la Rochelle. Un brouillage affectait le canal 9 de la VHF marine, dédié aux communications entre le port et les navires. Découvrez l’intervention de nos agents⤵️
https://t.co/mvKYn6xmQr https://t.co/zrLvLPruYM

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information !

▶️ https://t.co/4oH6JZXYjR https://t.co/8Fi1T2eq6M

L’@ANFR signe un partenariat avec la start-up ART-FI, labellisée @LaFrenchTech, pour l’acquisition d’un banc de mesures du #DAS des 📱. L’Agence se dote ainsi d’un véritable labo pour expertiser les évolutions des 📱 notamment avec l'arrivée de la #5G. https://t.co/7A6qmHlnck https://t.co/jdTVkb7fpC

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil