Accessibilité

FAQ

retour en haut

Actualité

Le point 1.9 de l’ordre du jour de la CMR-19 : les équipements de radiocommunication maritimes autonomes et la composante satellitaire pour le nouveau système d’échange de données VHF (VDES)

30/01/2019

Ce point concerne les usages maritimes et se divise en deux sous points distincts, le 1.9.1 sur les équipements de radiocommunication maritimes autonomes et le 1.9.2 sur la composante satellitaire pour le nouveau système d’échange de données VHF (VDES).

La terminologie « d’équipements radiocommunication maritimes autonomes » (AMRD) désigne des appareils permettant de localiser des hommes à la mer ou divers objets à la surface de l’eau, par exemple des containers dérivants mais aussi des épaves, des icebergs, des engins de pêches (filets, casiers), des nappes de pollutions ou des bouées océanographiques ou météorologiques. Beaucoup de ces systèmes exploitent actuellement les canaux utilisés pour le suivi des navires (Automatic Identification System, AIS), provoquant leur saturation et brouillant l’AIS. La CMR -19 devra donc empêcher l'exploitation non réglementée des AMRD, afin d'améliorer la sécurité de la navigation et de garantir l'intégrité du Système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM), seul système de communication pour les appels de détresse pour la navigation. 

L’ UIT   a décidé de décomposer les AMRD en deux groupes, selon qu’ils améliorent la sécurité de la navigation (Groupe A) ou non (Groupe B), mais la répartition précise reste en discussion au sein de l’ UIT et de l’Organisation Maritime Internationale (OMI).

La CMR -19 devrait identifier des canaux spécifiques pour ces deux groupes d’AMRD. Le groupe A utilisera les fréquences 156,525 MHz (voie 70), 161,975 MHz (AIS 1) et 162,025 MHz (AIS 2) de l’Appendice 18 du RR. Pour le groupe B, il est envisagé d’utiliser la fréquence 160,900 MHz (voie 2006) dans le cas où la technologie s’apparente à la technologie AIS et les fréquences 161,525 MHz (voie 2078), 161,550 MHz (voie 2019) et 161,575 MHz (voie 2079) préconisées pour les autres cas. Enfin, l’utilisation de ces AMRD devra être conforme à une recommandation de l’ UIT -R en cours de développement.

Le point 1.9.2, quant à lui, traite de l’identification d’une composante satellitaire pour le nouveau système d’échange de données (VDES) dans la bande VHF maritime. L’objectif du VDES est d’offrir un système d’échange de données fiable et rapide dans toutes les zones de navigation. Lors de la dernière CMR en 2015, des fréquences pour la composante terrestre du VDES avaient été identifiées. Il s’agit donc à la CMR -19 de poursuivre ces travaux pour la composante satellite.

En effet, la composante terrestre du VDES doit être complétée par une couverture satellite afin de permettre aux navires de recevoir de nombreuses informations météorologiques et d’autres informations comme les cartes de dérive des glaces. De nombreuses perspectives s’ouvriront pour le VDES avec cette couverture satellite et la Norvège a  d’ores et déjà lancé un satellite sur orbite polaire afin de valider le système mais surtout de pouvoir tester l’impact du VDES sur les services terrestres. 

La CMR -19 devrait attribuer à titre primaire au service mobile maritime par satellite (Terre vers espace) les bandes 157,1875-157,3375 MHz (voies 1024, 1084, 1025, 1085, 1026 et 1086) et 161,7875-161,9375  MHz (voies 2024, 2084, 2025, 2085, 2026 et 2086). Les voies 1026, 1086, 2026 et 2086 seront réservées exclusivement aux services navire-satellite (liaison montante VDE SAT). 

Concernant la voie descendante, il est proposé de faire une nouvelle attribution à titre primaire au service mobile maritime par satellite (espace vers Terre) dans la bande de fréquences 160,9625 161,4875 MHz.

Ces deux sous-points de la CMR -19, bien distincts dans leurs aspects réglementaires partagent ainsi un même objectif : améliorer la sécurité de la navigation maritime.

Pourquoi la météo en Angleterre brouille-t-elle la TNT dans le Nord de la France ? https://t.co/r7e7Quyjpg

#CAPTEF Les compétences techniques féminines mises à l’honneur avec plusieurs interventions d’expertes lors du séminaire francophone de préparation à la Conférence Mondiale des Radiocommunications 👩🏽‍💼👩🏼‍⚖️ #CMR19 #connectivite #JamaisSansElles https://t.co/iKKscOzmcS

Coexistence avec les services spatiaux dans les bandes millimétriques de la #5G : un sujet qui nécessite des positions consolidées, sur des bases très précises ! https://t.co/MHP0S7bPWs

Ouverture ce matin à Paris du troisième séminaire francophone de préparation de la CMR-19. Une bonne opportunité pour enrichir le processus de transition numérique en cours dans notre pays. #kibaro @InfoComGN @MEF_GN @anfr https://t.co/kIXA5gDCMZ

Présentation des HAPS ( plateformes stratosphériques en haute altitude ) comme relais de communication rapide à la #CAPTEF 2019. Pour en savoir + 👉 https://t.co/rrrQjp7sWO https://t.co/yTSUEFgbZX

#CAPTEF Allocution de Mme Sana Zairi, représentante de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications du Maroc #ANRT, au Séminaire francophone de préparation de la Conférence mondiale des radiocommunications #CMR19 https://t.co/yIkMBCOe9s

« Nous expliquons que, derrière les discussions techniques de la conférence mondiale des radiocommunications, il y a de vrais choix de société qui se font pour l’avenir des connexions sans fil » @GillesBregant #pédagogie #connectivite #CMR19 https://t.co/EtAuEEbtEC

.@GillesBregant introduit le 3ème séminaire francophone de préparation de la #CMR19 organisé par @anfr et l’ANRT. 70 participants à la #CAPTEF 2019. https://t.co/iL5COPITd5

L’@anfr organise pendant ces 2 jours le 3e séminaire francophone dédié à la préparation de la conférence mondiale des radiocommunications qui aura lieu en novembre. Près de 15 pays représentés ! #CMR19 #CAPTEF https://t.co/PvuJDw1NnP

📻Aujourd'hui c'est la #Journéemondialedelaradio!
L’@ANFR planifie, gère et contrôle l’utilisation des fréquences radioélectriques, indispensables à la radio ! [quizz] Où se trouvent les fréquences utilisées par la radio dans le spectre des fréquences ?🤔https://t.co/urrCPBm2Qq https://t.co/aa7UaToOO0

⚠️📺 En raison d’un épisode #Météo particulier, risque de mauvaise réception #TNT du 12/02/19 au 15/02/19 au nord de la France. Il est conseillé de patienter jusqu'à la fin de ces perturbations sans intervenir sur son récepteur. 👉Pour suivre l’actualité https://t.co/6IEyhoTDLU https://t.co/tQYFGzR5Wc

🚢Comment améliorer la sécurité de la navigation maritime avec la prolifération des équipements de radiocommunication maritimes autonomes qui brouillent les systèmes de détresse ? Quel rôle de l’@ITU
👉+ d'info https://t.co/hY998g1TuI #sécurité #navigation #Satellite #CMR19 https://t.co/903zVwlWX3

Inauguration du 1er site 4G multi opérateurs de Saint-Leger sous Beuvray en #saoneetloire par ⁦@J_Denormandie⁩ et ⁦@DidierCasas⁩, président de la ⁦@FFTelecoms⁩ en présence des élus locaux et des représentants des opérateurs télécoms ⁦@Prefet71⁩ ⁦⁦ https://t.co/x3zcKKbfVs

Vous êtes industriel, équipementier, opérateur, fournisseur de technologie… et vous utilisez des fréquences pour vos activités? ➡Participez à la 1ère réunion sur le lancement 🚀 de la plateforme AFNOR/ANFR mardi 12/02 matin.
+d’infos 👉https://t.co/16XNmvnnRW
@anfr @AFNOR https://t.co/JtYKf6vkJr

💬 « French Tech Central, qui se situe à @joinstationf c’est tout d’abord un lieu de soutien des #startups et un lieu de transformation des administrations. Les acteurs publics les accompagnent dans leur développement ». @L_Fleuret, General Manager @FrenchTechCtral @LaFrenchTech https://t.co/OEqaJ5ip2z

Avec l'essor de l'IoT, la variété des appareils de faible portée (AFP) explose pour répondre à de nouveaux usages:#smartcities,#smarthome,#smarthealth. Ce qui implique de revoir le cadre 🇪🇺d'utilisation des fréquences.Quels enjeux, quel rôle pour l’@anfr ?https://t.co/FYmFkAw346 https://t.co/UkAGCvpVbE

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Retrouvez l’observatoire cartographique de l’@ANFR qui permet de zoomer sur un territoire et de voir par exemple quels sont les sites #4G déployés et par quel opérateur.

https://t.co/QCh1vC1Pj2 https://t.co/KH7Ix0uisX

[#ObservatoireANFR] 📱📊

21 nouvelles stations #5G expérimentales ont été autorisées par l’@ANFR en janvier dans la bande 3,5 GHz, pour un total de 78 #stations autorisées en France🇫🇷.

https://t.co/alKpbaLpyi https://t.co/Z9RIQkRs9r

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er février, 44 949 sites #4G sont autorisés par l’@ANFR en France 🇫🇷: découvrez les chiffres du déploiement des réseaux #mobiles #Cartoradio

https://t.co/IaSRVq9gYn https://t.co/WRRrHcdkr7

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er février:

1⃣Orange (18 435 sites, +251)
2⃣SFR (17 379 sites, + 150)
3⃣ Bouygues Telecom (17 011 sites, + 63)
4⃣Free Mobile (12 159 sites, + 147)

https://t.co/IaSRVq9gYn https://t.co/yHxD785nIQ

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil