Accessibilité

retour en haut

Actualité

Le nouveau cadre d’harmonisation pour la radio mobile ferroviaire

02/02/2021

La radio mobile ferroviaire (RMR) offre des services de communication vocale et transmet la signalisation ferroviaire jusqu’à la cabine de conduite du train. Son harmonisation est nécessaire pour permettre aux trains de circuler sans contrainte d’un pays à l’autre au sein de l’Europe. Aujourd’hui la RMR utilise le GSM-R, une variante du GSM ; son successeur, le FRMCS (Future Railway Mobile Communication System), utilisera la 5G. Au-delà du besoin de renouvellement, de nouvelles applications critiques seront rendues possibles, telles que les trains automatiques (ATO), la télécommande de locomotive, la surveillance de l’intégrité du train, etc. Le GSM-R sera retiré du service aux alentours de 2030 et, la migration ne pouvant se faire instantanément, GSM-R et FRMCS auront à coexister pendant plusieurs années.

C’est dans ce contexte que la CEPT vient de publier le nouveau cadre réglementaire pour la RMR incluant le GSM-R et le FRMCS, après trois années de travaux. Deux bandes de fréquences sont harmonisées :

  • la bande de fréquences historique du GSM-R, étendue à 874,4-880 MHz / 919,4-925 MHz, soit 2x1,6 MHz de plus, afin de permettre la réutilisation de l’infrastructure existante ;
  • une bande de fréquences additionnelle 1 900-1 910 MHz, en mode TDD, afin de faire face à la migration et aux nouvelles applications ferroviaires.


Quelles conditions techniques pour une telle cohabitation ?

Pour la bande 900 MHz, l’ANFR a veillé à ce que les conditions techniques imposées aux stations RMR protègent les stations des opérateurs mobiles. Afin que les contraintes restent proportionnées, les études ont pour la première fois pris en compte les déploiements réels dans plusieurs pays européens, dont la France.

Pour la bande 1 900 MHz, afin de permettre le plein usage de la bande et le développement des nouvelles applications critiques, mais aussi de ne pas répéter les échecs de l’UMTS TDD et du DA2GC, les conditions techniques des stations RMR supposent une sélectivité améliorée des stations des opérateurs mobiles à 2 GHz, notant que les premiers déploiements FRMCS interviendront en 2025 au plus tôt.

La CEPT a adopté en novembre la décision sur les conditions techniques applicables au RMR dans ces deux bandes (https://docdb.cept.org/document/16736 ). Ces conditions techniques harmonisées incluent les paramètres de réception des « cab-radios », les terminaux implantés dans les locomotives, afin d’assurer leur robustesse vis-à-vis des émissions adjacentes en fréquence, dont celles venant des opérateurs mobiles. En parallèle, la CEPT a adopté le rapport en réponse au mandat de la Commission européenne (Rapport CEPT 76) proposant à la Commission européenne d’harmoniser le RMR selon les mêmes conditions techniques. La Décision communautaire est attendue pour mi-2021 et elle rendra obligatoire la mise à disposition de ces bandes selon ces conditions dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.

Les travaux vont désormais se poursuivre selon deux axes : la rédaction des normes européennes harmonisées à l’ETSI et la définition par la CEPT de recommandations pour la coexistence des réseaux FRMCS aux frontières, en particulier pour la bande 1900-1910 MHz où le TDD appelle des mesures techniques 

📶 Inauguration de deux nouveaux sites #4G multi-opérateurs #NewDealMobile dans les @cotesdarmor22 en présence de @Prefet22, de @HerveBerville, des maires de Rouillac et Plénée-Jugon, des opérateurs et des élus locaux https://t.co/wtEb7fvaJj

Qu’est-ce que @Paris2Connect ? En quoi ce projet ambitieux qui utilise des infrastructures numériques urbaines dans @Paris va-t-il faciliter la vie des habitants ? Que va apporter la 5G ? L'@anfr a interviewé Laurent Benet, Directeur Stratégie et Innovation de l’ @ATC__France. https://t.co/LpCiGifCpp

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er mars :

📶@orange (25 483 sites, +207 en février 2021)
📶@SFR (21 621 sites, +123)
📶@bouyguestelecom (21 194 sites, +88)
📶@free (19 231 sites, + 191)

🆕https://t.co/ND04DrfZWk https://t.co/kdFDfnDdG9

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er mars 2021, 55 688 sites #4G sont autorisés par l'@anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

🆕 https://t.co/B4wy3ahzUR https://t.co/mWjHLY4Kk4

[#ObservatoireANFR] 📱📊
L’ANFR publie également les sites 5G techniquement opérationnels, c’est-à-dire allumés mais pas nécessairement ouverts commercialement. Sur les 21714 sites 5G autorisés, 10 693 sites sont techniquement opérationnels, soit 49,2 %⤵️
https://t.co/VVCiKQ4phs https://t.co/LbhJLxadgg

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er mars 2021, 21714 sites #5G ont été autorisés par l' @anfr tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 8,9 % p/r au mois dernier. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur et bandes de fréquences.
▶️ https://t.co/Nk5L6WxDLU https://t.co/s4dfLkvlUL

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :

▶️ Un(e) assistante

🆕 https://t.co/PygPaYEpp1 https://t.co/UMHByEeRz9

Au total, 200 personnes se sont connectées hier pour assister à notre réunion d'information sur les enjeux de la 5G, où l'@anfr et les 4 opérateurs se sont succédés pour expliquer et répondre aux questions sur la technologie, les enjeux et le déploiement sur la @villederueil. https://t.co/gKCKTdod2w

Avec des débits jusqu'à 10 fois supérieurs à ceux de la 4G, une latence améliorée et une densité de connexion qui permettra de multiplier le nombre d'objets connectés, la 5G ouvre des perspectives nouvelles pour les usages professionnels. Tout sur la 5G : https://t.co/1u9aHwe50W https://t.co/9gDzmgqnNx

Qu’est-ce qu’un brouilleur de GPS ? Il s’agit d’un appareil émettant un signal parasite qui brouille les fréquences des satellites des services de géolocalisation. Cet équipement est interdit en 🇫🇷 car il peut causer de graves perturbations. + d’infos ⤵️
https://t.co/rYnL48kPwn https://t.co/oNf2zILtCi

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :
▶️Un(e) Chargé(e) de mission "diffusion heure légale"
▶️Un(e) Chef(fe) du département "Grands Evénements et Conventions"

🆕 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/jKdSE68ORQ

ANFR a Retweeté

📶 Poursuite des contrôles d'exposition d'ondes #5G, rue Gabriel Léglise à #Bordeaux. Partout en France, le @gouvernementFR veille au déploiement en toute sécurité et transparence. Agriculture, télémédecine, environnement... : la 5G est indispensable à nos territoires !
@anfr https://t.co/iQaXiltx56

Les bandes millimétriques sont le nouveau défi de la #5G. Elles permettront de renforcer la couverture en zone très dense mais aussi de raccorder certains relais au réseau. Voici les équipements qu’utilisera l'@anfr pour contrôler ces bandes. https://t.co/iB5Pw78UME

Qu’est-ce qui perturbe la réception de la 📺? Ce camion-laboratoire de l’@anfr nous permet de visualiser la qualité de la réception de la TNT.
Si vous rencontrez des problèmes de réception TNT :
☎️0970 818 818
💻https://t.co/A0EuRwTXwT https://t.co/Fo04zBoZdl

Savez-vous que les réseaux WiFi à 5 GHz extérieurs mal paramétrés peuvent brouiller les radars de @meteofrance ? L’@anfr intervient pour mettre fin à ces brouillages en utilisant ses camions laboratoires. https://t.co/C8vMvk008Y

Un agent de l'@anfr en train de réaliser une mesure d’exposition du public aux ondes. Les résultats seront publiés sur https://t.co/s8clyclD8z. En 2021, l’exposition de 1 500 sites sera testée avant et après l’allumage de la #5G sur le territoire national. https://t.co/VI0f7rbjSb

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil