Accessibilité

FAQ

retour en haut

Actualité

La négociation des accords de coordination aux frontières

01/04/2019

Pourquoi négocier des accords de coordination aux frontières ? 

Les réseaux de radio (analogique FM ou numérique DAB+), de télévision (DVB-T) et dans une moindre mesure les réseaux mobiles, peuvent mettre en œuvre de fortes puissances sur des points hauts afin de permettre une large couverture. Ce sont alors autant de sources de brouillage éventuel pour les réseaux des pays voisins. La coordination internationale permet d’éviter ces brouillages, tout en garantissant une desserte de qualité. Elle vise à acquérir des droits d’usage et de protection vis-à-vis des pays voisins et apporte une base légale pour remédier à des brouillages.

Quels sont les sujets d’actualité ? 

Réseaux ouverts au public : nouveaux accords

L’Agence a développé, en lien étroit avec l’ARCEP,  des projets d’accords avec l’Italie et l’Espagne, tenant compte des nouvelles bandes de fréquences pour les réseaux mobiles comme la bande 700 et les futures bandes désignées pour les réseaux ouverts au public (bande 1427-1518 MHz et 3,4-3,8 GHz) :

  • L’accord entre la France et l’Espagne a été signé le 09/11/2018 ;
  • L’accord entre la France et l’Italie a été signé le 21/12/2018.


Ces accords s’appuient aujourd’hui sur la technologie 4G. La prise en compte complète de la technologie 5G NR, nécessitera leur révision, sur la base des recommandations de la CEPT sur la coordination aux frontières dans ces bandes.

La TNT, fin d’un long processus de négociation en métropole

La décision européenne sur la bande 700 (694-790 MHz) (1) obligeait l’ensemble des Etats membres à finaliser avant la fin de l’année 2017 l’ensemble des accords aux frontières internes à l’Union européennes permettant la libération de la bande 700 au profit du service mobile.

L’Agence, en lien étroit avec le CSA , a réalisé cet objectif en signant les accords nécessaires avec les pays voisins afin d’obtenir des droits aux frontières pour au moins six multiplex pour la TNT dans la bande 470-694 MHz. Le dernier accord aux frontières a été signé avec la Belgique le 6 juin 2018.

Par ailleurs, l’optimisation du plan de fréquences pour la TNT nécessite un suivi régulier de ces accords. Une négociation avec l’Allemagne le 27 novembre 2018 a ainsi porté sur les points laissés ouverts de l’accord de décembre 2017.

La TNT dans les Antilles et en Guyane

Dans la Région 2 de l’ UIT (Amériques), il n’existe pas de cadre de coordination des services de télévision et de radio numérique similaire au plan de Genève 2006. Ce plan se limite en effet à la Région 1 de l’ UIT (Afrique, Europe, Moyen-Orient et pays de l’ex-URSS). L’ UIT a donc organisé du 11 au 14 septembre 2018 un atelier de coordination sur la zone Amérique Centrale et Caraïbes pour faciliter la coordination des services de télévision, la transition à la télévision numérique et la libération du dividende numérique.

L’exercice s’est avéré complexe en raison de la variété des systèmes utilisés dans cette zone (canalisation 6 ou 8MHz et différents standards tels que ATSC, DVB-T, ISDB-T, DTMB). L’ANFR, en liaison avec le CSA , a participé à ce quatrième atelier pour les bandes VHF et UHF et a négocié un total de 3 multiplex dans la bande UHF, ainsi que un ou deux de 6 MHz en bande VHF (assurant ainsi des droits pour 3 à 6 multiplex de radio numérique).

Le DAB+, une accélération du déploiement

La bande de fréquences 174-224 MHz est utilisée en France pour le déploiement de la radio numérique de norme DAB+ qui a connu en 2018 une dynamique notable. Complétant  la couverture existante des agglomérations de Paris, Nice et Marseille depuis 2014, la diffusion en DAB+ a ainsi démarré en 2018 dans les bassins lillois, lyonnais et alsacien. Ce lancement a notamment été rendu possible par les nombreux travaux de négociations aux frontières conduits depuis plusieurs années par l’ANFR en relation avec le CSA .

Le seuil des 20 % de la population couverte a été constaté officiellement en décembre 2018, déclenchant l’obligation progressive de compatibilité avec la norme DAB+ pour l’ensemble des récepteurs radio. De plus, l’année a vu le succès des différents appels à candidatures et en particulier celui afférent aux deux multiplex à couverture nationale, l’objectif du CSA étant de couvrir 70 % de la population en DAB+ d’ici la fin 2020.

C’est dans ce contexte particulièrement actif et avec un calendrier tendu que les négociations avec l’Angleterre, l’Allemagne, la Belgique, la Suisse et l’Italie se poursuivent pour établir les conditions techniques de cohabitation du réseau DAB+ en cours de déploiement en métropole.

Radio FM, traitement des brouillages

Un cas de brouillage par la Belgique à Valenciennes (émetteur de Lille 103.7 MHz) est en cours de traitement. Des mesures terrain conjointes avec l’administration belge sont prévues au premier semestre 2019. 

Par ailleurs, une demande d’extension du droit du Plan de Genève 84 pour Monaco afin d’utiliser des émetteurs implantés sur le sol français est en cours de traitement et donnera lieu à des mesures sur la Côte d’Azur au premier semestre 2019, pour en fixer les conditions techniques.

(1)  DÉCISION (UE) 2017/899 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 mai 2017 sur l'utilisation de la bande de fréquences 470-790 MHz dans l'Union

📶Inauguration du 1er site #4G
multi-opérateurs d’accès à l'internet mobile dans le #Cantal à Peyrusse.
Le service régional @anfr de Lyon était présent aux côtés de représentants de l’État, des élus et des opérateurs. https://t.co/3vNVhrLEvU

La 4G est arrivée à Peyrusse dans le #Cantal, c'est vous qui en parlez le mieux ▶ André Tronche, Maire de #Peyrusse, nous explique en quoi la #4G contribue à l’attractivité de son village 👉 https://t.co/2Bk4xLX0Yp #newdealmobile #AURA #territoires https://t.co/zB426F9ZQV

NenuFAR, immense radiotélescope de l’@Obs_Paris installé à Nancay dans le Cher, constitué de + de 1800 antennes, permettra d’observer l’intégralité du ciel et d’étudier l’évolution de l’univers 💫 #astronomie @Observ_Nancay https://t.co/k5EEgKaiUm

L’étude de l’@ANFR montre que les niveaux mesurés restent globalement faibles, avec un niveau d’exposition médian à 0,40 V/m et 90 % des niveaux mesurés inférieurs à 1,8 V/m.
+ d'info sur le rapport 👉https://t.co/P19MuFkjfH https://t.co/BaFKlHHuzN

📖L’@anfr publie son étude annuelle portant sur l’analyse de plus de 3 000 mesures d’exposition du public aux #ondes réalisées en 2018.
Télécharger le rapport ici 👉 https://t.co/clC1GgcL4K https://t.co/ROGmJFBtON

Dr. Van Deventer from @who introducing the international technical workshop on #5G and EMF exposure for administrations at @anfr. https://t.co/TA3kB8FS1U

L’@anfr organise aujourd’hui le séminaire dédié à la 5G et sur les questions d’expositions aux public des ondes. 11 pays représentés https://t.co/xuYCvhRA9R

Retrouvez le discours de @cedric_o pour la Paris #Blockchain Conference. Parmi les cas d’usages cités dans la sphère publique par le ministre, la blockchain des fréquences de l’@anfr, qui permet d’expérimenter un mode innovant de gestion des fréquences!👇🏽 https://t.co/3L0Htexrw0

#TNRBF Nouvelle répartition des bandes de #fréquences arrêtée par le 1er ministre : des modifications notamment prévues pour permettre l’arrivée de la #5G dans la bande 26 GHz 👉 https://t.co/fq2PshleXb https://t.co/Z33xmtQXuk

ANFR a Retweeté

C'est parti pour cette nouvelle session d'examens radioamateur organisée à Saratech @anfr @ref Nos candidats planchent sous la protection du Bouclier de Brennus. Bonne chance https://t.co/OY5ewa38zU

L’@ANFR a reçu M. Patrick Masambu, directeur général de l’Organisation
Internationale des Télécommunications par Satellites (ITSO).
Echanges sur le plan stratégique de l’ITSO et la gestion du Patrimoine commun : les positions orbitales et fréquences. https://t.co/NXvKahJd8y

ANFR a Retweeté

Avec l'@anfr et l'@ETSI_STANDARDS, on a besoin de vous pour que le spectre des radiofréquences n'arrive pas à saturation ! Fabricants d'#objetsconnectés, opérateurs de téléphonie... rejoignez notre plateforme ➡️ https://t.co/26PGhZBMzk #IoT https://t.co/oEEn6yPMC0

🤓Vous exercez une activité qui sollicite des fréquences radioélectriques ? Vous craignez l’embouteillage sur le spectre ? Rejoignez la plateforme AFNOR-ANFR pour échanger sur les règles du jeu et les normes de demain. 🔗

👉https://t.co/lpG6X1o6fo

@anfr @afnor https://t.co/vbBWWjZekv

Commission numérique de @l_amf : intervention de Jean-Pierre LUGUERN au titre de l’ @ANFR sur l’exposition du public aux ondes et à la 5G. https://t.co/YL90qc84CU

@GillesBregant rappelle les rôles respectifs @anfr et @arcep pour la couverture des entreprises : l’ANFR assure la disponibilité des fréquences, les règles de couverture et leur respect relèvent de l’ARCEP. Travail collégial à mener @egabla @CSNUMPOST @Ch_Hennion https://t.co/LcHOaam2zg

L’@anfr présente ce matin à @l_amf ses actions dans le cadre des expérimentations #5G pour accompagner les élus dans le déploiement et l’exposition du public aux #ondes https://t.co/VA0QNS2mkG

#Mobility Startups, vous avez accès à @FrenchTechCtral à des expertises sur la mobilité : accompagnement pour utiliser Galileo (@CNES ) , des experts sur l'utilisation de la 5G (@Arcep @anfr ), des données géographiques (@ign).Office hours chaque semaine : https://t.co/J0zfLa5P8m https://t.co/DOeZabg085

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil