retour en haut

Actualité

La 5G dans les bandes 700 MHz, 3,5 GHz, 26 GHz. Quid des autres bandes mobiles ?

24/07/2020

La dernière lettre de l’ANFR évoquait des perspectives d’introduction de la 5G dans la bande 700 MHz et soulignait que cette nouvelle génération avait été conçue, comme les autres technologies mobiles précédentes, indépendamment des bandes de fréquences utilisées. En Europe, les initiatives  se multiplient en faveur du déploiement de la 5G dans de multiples bandes de fréquences.  Nous vous proposons un rapide tour d’horizon des autres bandes mobiles dans lesquelles la 5G pourrait prochainement émerger, au-delà des bandes 700 MHz, 3,5 GHz, 26 GHz.

  1. La bande 800 MHz est déjà adaptée à la 5G. Mais, les opérateurs de téléphonie mobile – à l’exception de Free Mobile qui ne détient pas d’autorisation dans cette bande -  y déploient massivement la 4G. 
  2. Les conditions d’utilisation harmonisées à l’échelle européenne de la bande 2 GHz (1 920-1 980 MHz and 2 110-2 170 MHz) par des systèmes AAS (antennes actives (AAS) associées à la 5G) ont été récemment précisées (Décision (EU) 2020/667  révisant la Décision  2012/688/EU). Cette bande historique pour la 3G pourrait donc être envisagée pour un déploiement 5G en cas d’extinction du réseau 3G datant déjà du début des années 2000. 
  3. De même, le cadre européen pour l’utilisation des réseaux mobiles dans la bande 2,6 GHz (2 500 – 2 690 MHz), inchangé depuis 2008, a été, lui aussi, récemment actualisé pour préciser les conditions d’utilisation par des systèmes AAS (Décision (EU) 2020/636 révisant la Décision 2008/477/EC). En particulier, pour la protection des sites de radioastronomie à 2,7 GHz, opérationnels dans de nombreux pays d’Europe (Allemagne, Royaume-Uni par exemple), une limite additionnelle a été ajoutée afin d’assurer une distance de coordination raisonnable et similaire à celle mise en oeuvre pour la 4G. En France, le site de radioastronomie de Nançay, proche de Vierzon, est concerné. Sans cette limite additionnelle, une distance de coordination plus de 200 Km aurait été requise. La 5G n’aurait pas pu se déployer au sud de Paris !  C’est également dans une partie de cette bande de fréquences (2 570 – 2 620 MHz) qu’un cadre national a été mis en place pour répondre aux besoins des verticaux (réseaux d’entreprises, réseaux privés). La 5G, avec ses performances accrues, apportera de nouvelles perspectives d’utilisation de ces fréquences pour ces acteurs.
  4. Les bandes 900 MHz et 1800 MHz sont les bandes historiques de la téléphonie mobile. La 2G (GSM, premier système numérique mobile) s’est déployée dans la bande 900 MHz puis dans la bande 1800 MHz au cours des années 1990. La 3G a été introduite dans la bande 900 MHz par certains opérateurs autour des années 2010. La bande 1800 MHz a été privilégiée pour la 4G par d’autres plus récemment. Ces bandes permettent aussi de répondre au besoin des services machines 2 machines (Internet des objets) via des systèmes cellulaires adaptées (évolution du 2G, 4G ou autre solution dédiée (NB IoT)). Le cadre européen, qui a évolué au fur et à mesure des évolutions technologiques, liste les systèmes pouvant être utilisés dans ces bandes : 2G, 3G, 4G, Internet des objets cellulaire. La 5G n’y figure pas. Des travaux sont en cours pour le faire évoluer vers des conditions neutres technologiquement. Cependant, il permet déjà à toute technologie coexistant avec celles référencées dans le cadre européen d’être utilisée sous réserve d’une protection appropriée des services adjacents, où le contexte de la bande 900 MHz est plus complexe que celui de la bande 1800 MHz.  Sans attendre la mise à niveau du cadre européen, la 5G pourrait-elle émerger aussi dans l’une de ces bandes ? A suivre…

🗓️Aujourd’hui se tient le 12ème Comité national de dialogue de l'@anfr sur l’exposition du public aux champs électromagnétiques, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/Fffb4PpBn1

Retour sur #VivaTech : découvrez dans cette vidéo quelques témoignages de personnes qui ont rendu visite aux équipes de l’@anfr ! Merci de l’intérêt que vous nous avez apporté, l’ANFR vous donne rdv à l’année prochaine 😀
@RatZillaS https://t.co/a4DnOgIh05

#VivaTech2021 Retrouvez-nous sur le stand D33 Hall 1 ! En vidéo, retour sur les 3 premiers jours à #VivaTech, nos actions pour chasser les brouillages et mesurer les ondes 👇 https://t.co/3bXSAheDGg

#VivaTech2021 La start-up @BigDataEzako travaille avec l’@anfr sur une solution innovante pour améliorer ses contrôles. Découvrez dans cette vidéo en quoi l’#IA peut être utile aux missions de l’Agence 👇 https://t.co/QKLmRIyxNA

Petite visite sur le stand de l'@anfr à #VivaTech. L'occasion de parler un peu ondes et #5G ! https://t.co/LiG46yHLiJ

ANFR a Retweeté

Quel est cet étrange pistolet ?
Qui sont ces hommes ? 🤔

Ce sont des chasseurs d'onde de l'@anfr ! 📶

Clubic les a suivis sur le salon #VivaTech ! La vidéo bientôt ! 🎥 https://t.co/nqlQHqyLyU

« Blockchain, #IA : l’@anfr cherche à tirer parti de toutes les nouvelles technologies pour assurer sa mission de gestion des fréquences, utilisées pour une multitude d’usages».Retrouvez sur ⁦@acteurspublics⁩ l’ITW de ⁦@GillesBregant⁩, DG ANFR https://t.co/cCx3Ymvh2Y

L’@ANFR contrôle la bonne utilisation des fréquences au salon de #VivaTech et intervient en cas de brouillages. https://t.co/b2YYbSNS0v

L’@ANFR veille sur les fréquences de @VivaTech : un rassemblement unique de technologies sans fil innovantes, qui doivent fonctionner sans brouillage pendant toute la durée du salon ! https://t.co/GWxb7DMRXf

.@gillesbregant montre à @cedric_o  les résultats des 3 capteurs connectés installés à @VivaTech qui donnent en temps réel les niveaux d'exposition aux ondes dans l'enceinte.
Retrouvez tous les résultats ici :
https://t.co/9G9vPScm9X https://t.co/cBn8pK3ayP

#VivaTech Bienvenue à @cedric_o qui rend visite à l'@anfr sur le stand D33 ! L'occasion de montrer les multiples initiatives de l'Agence dans le domaine de l'innovation et ses travaux sur l'#IA avec son partenaire @BigDataEzako #tech #data https://t.co/YeiQ7BLNIG

ANFR a Retweeté

Nous sommes ravis d'avoir pu présenter Upalgo, la solution IA de détection d'anomalie à @cedric_o lors de sa visite sur le stand D33 avec notre partenaire @ANFR. https://t.co/AsAQOVOCb1

#ViVAtech2021 Résultats en temps réel des mesures d’exposition aux #ondes des capteurs installés à VivaTech : on voit bien l’activité en journée depuis l’ouverture du salon ! RDV sur notre stand D33 Hall 1 et sur https://t.co/9G9vPScm9X https://t.co/66MAci4kis

Bonjour de #VivaTech, retrouvez-nous au stand D33 😊 https://t.co/azF5l1IiuI

RAPPEL⏰Dans une heure l'@anfr sera en direct sur @TwitchFR pour une démo d’une mesure #DAS !
Pour assister à la présentation suivez nous sur anfr_
A tout suite😀 https://t.co/u2ET6acxuE

#TECHDAYS: envie de découvrir la mesure d'un DAS de smartphone, avec @SARtesting et @anfr ? Rendez-vous ici à 15h30 👉 https://t.co/anNzcoYkOG https://t.co/C8A8UejSP2

Venez nous rencontrer à #Vivatech et découvrir nos démos: comment l’#IA intervient au service des missions de l’ANFR ? Comment, grâce à des capteurs connectés, peut-on connaître en temps réel son exposition aux ondes ? Quels sont les niveaux d’exposition de vos objets connectés ? https://t.co/w2ujUWVNx8

L'@anfr est sur @TwitchFR ! RDV demain jeudi à 15H30 sur le compte #twitch de l’@anfr pour une démo en direct d'une mesure #DAS d’un téléphone portable #5G depuis le labo de Rambouillet, réalisée dans le cadre de #VivaTech
💻anfr_
https://t.co/KzJM1NDNWA https://t.co/jGz0xVzxEt

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil