retour en haut

Actualité

DAS des téléphones 5G : que retenir des premiers contrôles réalisés par l’ANFR ?

06/10/2021

L’ANFR est chargée de surveiller le marché des téléphones portables en application de l’article L. 43 du code des postes et des communications électroniques, conformément au cadre fixé par la directive européenne Radio Equipement Directive (2014/53/UE). En 2021, l’ANFR doit réaliser le contrôle du Débit Absorption Spécifique (DAS) de 140 terminaux. Elle s’est également dotée de son propre laboratoire de mesure de DAS à des fins d’expertises, notamment des téléphones 5G qui mettent en œuvre de nouvelles fonctionnalités.

Figure 1: laboratoire DAS de l'ANFR basé à Rambouillet.

Les premiers travaux réalisés au sein de ce laboratoire ont permis de mettre en évidence l’existence de plusieurs facteurs ayant une influence sur les niveaux de DAS mesurés sur un téléphone 5G, dont :

  • la puissance maximale d’émission du téléphone : celle-ci est définie par la norme 3GPP qui précise notamment que les niveaux de puissance en 4G et 5G sont identiques ;
  • le duplexage (mode d’envoi des données) des liaisons montantes et descendantes entre le téléphone et le site accueillant les antennes-relais. On distingue deux types de duplexages. Le duplexage par séparation fréquentielle (FDD) est utilisé en 4G mais également en 5G dans les bandes dites « basses » par opposition aux nouvelles bandes 3,5 GHz et, demain, 26 GHz. Il permet au téléphone d’émettre en permanence sur une plage de fréquence et de recevoir sur une autre plage de fréquence. L’autre type est le duplexage par séparation temporelle (TDD) utilisé dans la bande spécifiquement dédiée à la 5G en France, la bande 3,5 GHz, et plus tard dans la bande 26 GHz. En TDD, le téléphone fonctionne en alternat : il émet ou reçoit tour à tour, sur la même plage de fréquence. Mais les services internet sont plus souvent utilisés en réception qu’en émission : dans la bande 3,5 GHz, le téléphone n’émet ainsi pas plus de 20 % du temps, conformément à la décision N°2019-0862 de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (Arcep) ;
  • la coexistence 4G / 5G : contrairement aux réseaux 4G, 3G et 2G (où le téléphone n’utilise qu’une seule technologie à chaque instant), la 5G actuelle impose au téléphone d’utiliser simultanément la 4G et la 5G. Ce mode dit « Non-Standalone » (NSA), est indispensable sur toutes les bandes 5G actuellement déployées en France. Un smartphone utilise plusieurs antennes réparties à l’intérieur du téléphone. Il se peut que l’antenne 5G ne soit pas la même que l’antenne 4G et en soit séparée de plusieurs centimètres.


Ces premières observations permettent également de constater l’absence de différence significative entre le DAS d’un téléphone 5G fonctionnant en fréquences « basses » et celui d’un téléphone 4G dans les mêmes bandes. Deux bandes basses émettent alors de façon simultanée en 4G et en 5G avec les mêmes puissances, ce qui, en termes de DAS, s’apparente au mode « agrégation de porteuses » existant en 4G et qui permet d’activer deux bandes de fréquence différentes pour augmenter les débits.

Le DAS combiné de la 5G (à 3,5 GHz) avec la 4G (en bande basse) est contrôlé sur l’ensemble des téléphones 5G testés dans le cadre de la surveillance du marché. Comme l’antenne 4G émet en permanence (FDD) et l’antenne 5G par intermittence (TDD), le DAS maximal sera principalement induit par l’antenne 4G. Et, si les antennes 4G et 5G sont co-localisées, le DAS maximal sera supérieur en mode 5G. Les premiers résultats des contrôles effectués par l’ANFR ont montré que, dans ce cas, cette augmentation reste faible, du fait que le téléphone n’émet pas plus de 20 % du temps en TDD dans la bande 3,5 GHz.

La Figure 2 ci-dessous montre un exemple de mesure de DAS combiné 4G/5G mettant en œuvre la nouvelle bande 3,5 GHz réalisée au sein du laboratoire de l’ANFR. Le carré rouge indique la position du DAS 10g maximum dans le rectangle vert qui représente la zone de mesure.. Dans le cas étudié, les antennes 4G et 5G sont distinctes et séparées d’un peu plus d’une demi-largeur de terminal.

Figure 2: exemple de mesure du DAS combiné dans les bandes 5G 3,5 GHz et 4G 1,75 GHz. Dans chaque image n’apparaissent que les mesures de DAS les plus élevées

La recherche d’une éventuelle non-conformité est réalisée selon les normes européennes harmonisées de mesure du DAS. Dans un premier temps, chacune des contributions DAS 4G et 5G est ajoutée, pour chaque face du téléphone. Cette procédure fait l’hypothèse que les deux antennes 4G et 5G sont co-localisées, permettant ainsi d’obtenir un majorant. Dans le cas où ce majorant dépasserait la valeur limite réglementaire, une mesure par balayage volumétrique plus précise, prenant en compte la position réelle des antennes, est alors effectuée pour confirmer ou non la non-conformité.  

L’intégralité des rapports de mesures sont disponibles sur https://data.anfr.fr/, rubrique DAS.

[PRENEZ RDV]
#Startups, vous avez des sujets liés aux fréquences ? À la commande publique ? Rencontrez nos experts #réglementations à l'occasion d'un rendez-vous !

Prenez RDV ici 👉https://t.co/a6WMOckVYp

@ugap @CNIL @Arcep @anfr @businessfrance https://t.co/PUIud1Q4wx

Savez-vous ce que sont les équipements radio à bande ultralarge (UWB) ? A quoi ils servent et pourquoi une réglementation spécifique est nécessaire ? Toutes les réponses à vos questions sur l’UWB ici : ⤵️
https://t.co/HojBadFGLD https://t.co/yDU59dzD1U

#recrutement 💼
L'@anfr recrute :

🆕Un(e) adjoint(e) au chef du service régional et chef(fe) département "contrôle de conformité".

https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/dMrPppsEfE

ANFR a Retweeté

Un outil du quotidien, des enjeux pour aujourd'hui et pour demain #smartphone #5G intégré aux nombreuses actions du 4ème Plan national santé environnement @anfr @Ecologie_Gouv @Sante_Gouv @Economie_Gouv https://t.co/djDgIspLlO

🛰️Dans ce 3e épisode dédié à la recherche spatiale et aux communications avec Mars, découvrez les satellites qui gravitent autour de la planète rouge et leurs missions ! 🪐 https://t.co/a9fuDfiHTW https://t.co/1wFdACWbfS

Comment connaître l’exposition aux ondes dans son lieu d'habitation ? Que permettra le projet ambitieux de l’ANFR de simulation de l’exposition sur la France entière ? Les réponses dans le #podcast de l'ANFR avec @Conso_INC https://t.co/p4wMcWi2HR

Pour permettre au public de mieux connaître son exposition aux ondes, l'@ANFR prévoit, en lien étroit avec @Ecologie_Gouv, de réaliser une simulation de l'exposition "France entière". + d’infos sur ce projet grâce à cette interview croisée ⤵️ https://t.co/oP5zGnWd5O

Ce matin, @GillesBregant intervient aux Assises du Très Haut Débit pour parler « 5G et #openRAN : quelles nouvelles opportunités pour les collectivités publiques ? » #reseauxmobiles #connectivite https://t.co/pTnrz4RcKC

#LesMétiersAnfr
Les missions de l'ANFR ne se limitent pas à la terre ferme. L’@anfr contrôle aussi des équipements radio de nombreux navires français et étrangers.
Découvrez l’ITW de notre référent maritime Jean-Louis SCHMITZ.
https://t.co/48UK0nqi5Y https://t.co/APfBp0yt36

ANFR a Retweeté

📻 Dès le 12 octobre, le nombre de radios disponibles en numérique #DABplus augmente significativement sur les 2000 km de routes et d'autoroutes qui relient #Paris-#Lyon-#Marseille. Sans oublier le déploiement du DAB+ dans les villes de @Dijon, @Avignon et @VilleDeToulon ! https://t.co/0hA5txvp0L

L‘ANFR a installé des capteurs de mesures de l'exposition aux ondes dans plrs grandes villes de 🇫🇷 pour surveiller l’évolution de l’exposition du public aux ondes avec l’arrivée de la #5G. Comment fonctionnent ces capteurs ? Où trouver toutes les données ? https://t.co/62FMAmX2nK https://t.co/qlrgAhUkU6

🎓Comment les ondes interagissent-elles avec notre environnement ? Pourquoi il est parfois impossible d’envoyer des SMS dans le métro ou dans l’ascenseur ?...
C’est le sujet de notre nouvelle vidéo #ANFRacademie à découvrir ici ⤵️
https://t.co/YeoEI1erzX https://t.co/K1Y6ChrNvD

#lesEnquêtesANFR
Panne de surf en Polynésie française ! Que se passe t'il lorsque la 4G ne passe plus sur le front de mer de Papeete et qu'il n'est plus possible de surfer sur internet avec son 📱? L' @anfr s’est penchée sur cette affaire insolite ... ⤵️
https://t.co/rd0NSkgfpp https://t.co/nNMqMeAa2J

Des experts de l’@anfr sont intervenus hier soir lors de la visioconférence « la 5G et les nouveaux usages du numérique » organisée par la @villedestbrieuc, pour donner des informations sur la technologie 5G, l’état du déploiement et les contrôles réalisés par l’ANFR. ⤵️ https://t.co/69Ih4JTB8G

[Prenez RDV] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr vous éclaire sur leurs réglementations spécifiques.
Prenez RDV (à distance pour le moment) ➡️ https://t.co/z5HPPjD2Tn https://t.co/CZIdqDSIHZ

Eric Fournier, directeur de la planification du spectre et des affaires internationales à l’@anfr, intervient ce matin à la conférence « Connecting tommorrow – 5G, broadband and beyond » pour parler de 5G et d'une utilisation + efficace du spectre.
https://t.co/2aggLKJAzv https://t.co/lM7zWg9IG6

Accueil d’une délégation de haut niveau de l’@Artp_Senegal le 6 octobre en vue d’aborder les missions @ANFR, la planification des bandes #5G, l’exposition du public, les sites et servitudes radioélectriques, les licences radio maritimes et le service radioamateur. https://t.co/DcoAE8lGnd

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er octobre :
@orange (26 915 sites, +216 en septembre)
@SFR (22 488 sites, +80)
@bouyguestelecom (22 171 sites, +110)
@free (20 710 sites, +176)

https://t.co/IjoeqV9Ge1 https://t.co/d59CtmcFxS

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er octobre, 57 754 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
https://t.co/hbmVDGmk6U https://t.co/Ck8KDtsD4c

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil