Accessibilité

FAQ

retour en haut

Actualité

Contrôle des fréquences en temps réel par l’ANFR pendant les 24 heures du Mans  

02/07/2018

Les 16 & 17 juin, l’ANFR a participé à la 86 ème édition des 24H du Mans pour mener des opérations de contrôle et de coordination des fréquences. Au total, 1 300 fréquences temporaires ont permis d’assurer les communications entre les pilotes et leurs écuries, les retransmissions télés ou encore les communications des réseaux de sécurité.

L’ANFR a déployé pour cette édition huit équipements transportables innovants pour la réception et la localisation hyperbolique d’émissions radioélectriques. Ces matériels sont capables d’identifier instantanément l’ensemble des fréquences allouées et ainsi de repérer d’un seul coup d’oeil les émissions non autorisées ou d’éventuels brouilleurs sur le circuit.

L’hélicoptère filmant la course était ainsi localisé en temps réel par le matériel de localisation hyperbolique de l’ANFR, à la croisée de deux tracés d’hyperboles.

Ces équipements utilisent deux technologies complémentaires en matière de localisation d’émetteurs : la technologie TDOA (Time Difference Of Arrival) et la technologie POA (« Power On Arrival »). La technologie TDOA est une méthode de localisation de signaux basée sur la différence de temps d’arrivée d’un même signal sur différents capteurs déployés. La technologie POA est, quant à elle, basée sur la différence de niveau de champ reçu.

Ces systèmes de pointe, régulièrement utilisés par l'ANFR depuis l’Euro 2016 pour la surveillance et le contrôle des fréquences lors de grands évènements sera déployé lors du prochain Tour de France dont le départ sera donné à Noirmoutier le 7 juillet…

En attendant les JO et Paris 2024 !

Sur Twitter

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil