Accessibilité

FAQ

retour en haut

Actualité

CMR-19 : des travaux de préparation déjà bien engagés pour les futurs enjeux des fréquences

31/01/2018

La Conférence Mondiale des Radiocommunications ( CMR ) se réunit tous les 4 ans. L’ANFR, garante de la bonne gestion du spectre des fréquences, représente la France lors de ce grand rendez-vous qui rassemble environ trois mille délégués de 150 pays. La prochaine CMR aura lieu à la fin de l’année 2019.

 

L’ordre du jour de la CMR -19 permettra d’apporter des réponses à plusieurs questions :

  • Le choix des bandes hautes pour la 5G, qui permettront les débits de plusieurs Gbit/s en mobilité ;
  • L’adaptation du cadre réglementaire international pour les constellations de satellites non géostationnaire telles que OneWeb, O3B, LeoSat,  Telesat, SpaceX ou Boeing ; 
  • L’identification de bandes de fréquences et la conception d’une réglementation adaptées aux projets de ballons ou de drones à haute altitude comme Stratobus (Thalès) ou Zephyr (Airbus) offrant une connexion internet dans des zones peu denses ou dévastées par une catastrophe naturelle.
  • La protection et le développement des systèmes satellitaires de collecte de données (ARGOS, www.argos-system.org/fr/) ;
  • Le partage entre le WiFi 5 GHz et les autres utilisateurs dans ces bandes, avec, si possible, un relâchement des contraintes ou une extension de ces bandes WiFi ;
  • Une réglementation des fréquences permettant d’améliorer la sécurité des transports maritimes et aéronautiques ;
  • L’adaptation de la réglementation internationale pour favoriser les communications par satellite à bord des avions, des navires ou des moyens de transport terrestre. 

 

Les prochaines newsletters de l’ANFR décrypteront pour vous chacun des points de l’ordre du jour de la CMR -19. Notre ambition est que vous puissiez, à l’issue de la CMR -19, vérifier que les réponses apportées par cette conférence répondent effectivement à l’importance des enjeux et aux intérêts français.

Il n’en demeure pas moins difficile de prévoir les résultats de cette conférence : chaque point  de l’ordre du jour dépend en effet des résultats d’études techniques préparatoires, de la compréhension par les délégués des intérêts de l’industrie et des utilisateurs du spectre puis des positions adoptées par chacun des 194 pays de l’ UIT (Union Internationale des Télécommunications) ou, en Europe, des 48 pays de la CEPT. 

Au sein de l’ UIT , depuis 2015, des centaines de réunions réunissant les administrations et les industriels ont été consacrées à chaque point de l’ordre du jour. Ces études doivent se conclure à l’été 2018 par un rapport qui sera adopté lors de la pré-conférence prévue à Genève en février 2019. Il proposera un catalogue des solutions possibles pour chaque point de l’ordre du jour. 

Ce processus, long et méticuleux, est incontournable pour prendre en compte la diversité des usages du spectre, leur compatibilité d’ensemble, et pour bien comprendre l’apport des innovations susceptibles de répondre aux nouveaux besoins de chaque domaine.  

Au niveau européen, la CEPT réalise ces études au nom de l’Europe et propose des positions européennes communes (ECP) dont certaines pourront être reprises comme positions de l’Union européenne.  La dernière réunion de préparation de la conférence (CPG), qui s’est tenue début janvier, a adopté des positions préliminaires sur chacun des points de l’ordre du jour qui seront présentées dans les prochaines newsletters. 

 

Au niveau national, l’ANFR coordonne et défend les positions françaises dans ces enceintes en s’appuyant sur un comité de préparation (CPAC) qui réunit les affectataires et les industriels dont la plupart sont aussi directement impliqués dans les travaux européens et internationaux.

"le spectre est devenu un enjeu stratégique" Jean-Pierre Le Pesteur @anfr #ConfANFR

ANFR a Retweeté

Synthèse et conclusions de la #ConfANFR par J.P. Le PESTEUR Président du CA ANFR https://t.co/9cBdMdAZRh

#ConfANFR

Jean-Pierre Le Pesteur, Président du conseil d’administration de l’@ANFR, conclut la 5ème Conférence Spectre & Innovation https://t.co/G9a8B3JJnx

"le projet @SatNOGSreceives est un réseau d'écoute libre et ouvert du spectre spatial" @RatZillaS @HANDHackers #ConfANFR

ANFR a Retweeté

#ConfANFR @anfr Martha SUAREZ il faut penser en prospective et la voie législative est toujours plus lente que l'évolution technologique. https://t.co/b3RXzidzVf

#ConfANFR

Joëlle Toledano : "On va devoir mieux contrôler les usages du spectre des #fréquences, qui sont assez hétérogènes. Le développement de la #connectivité va obliger à repenser le contrôle du #spectre" https://t.co/pYcCmJQgvE

ANFR a Retweeté

#ConfANFR @ITU @anfr François Rancy effectivement le travail réglementaire suffit. Pas besoin de lois pour la gestion du spectre. https://t.co/vkYiB9Qx2i

Leo our #5G hologram singer and @RaynalClaire @nokia thanks to all the audience of #ConfANFR for this demo day at @StationF @anfr @mimesysvr https://t.co/CcxQgC1WZ7

67ans d'Innovation Radio d'Urgence aux États-Unis #ConfANFR https://t.co/IQzmXuZPiZ

ANFR a Retweeté

#ConfANFR @anfr le partage des fréquences directement entre utilisateurs est plus complexe que la gestion réalisée par le régulateur, notamment pour la sécurité des données https://t.co/xDG4d6hdd0

#ConfANFR #5G un truc de dingue la France est à la base de quasiment toutes les normes d’alerte dans le monde mais on n’a pas de système d’alerte de masse #Climat #Aude #notification @Arcep #telco > voir https://t.co/yANdZJX4Eu https://t.co/2Qq0rcZDbb

#ConfANFR

Pierre-Jean Muller, PDG de Red Technologies : "Si vous voulez utilisez le spectre des #fréquences, il faut un investissement certain, et donc de la stabilité." https://t.co/6z4ohPMMyo

Un rappel sur les règles a respecter lors de l installation de réseaux Rlan type wifi dans la bande 5Ghz pour ne pas brouiller les radars Meteo dont dépendent les prévisions météorologiques. L'ANFR a développé à cet egard une fiche pédagogique. #confANFR https://t.co/ZemX6S3kjJ

#ConfANFR

@RatZillaS : "Aujourd'hui, profitons de la #5G pour lancer des canaux d'urgence lors des catastrophes naturelles" https://t.co/v23UFIfS4a

#ConfANFR

@RatZillaS : "Il faut que les citoyens soient autonomisés face aux crises naturelles, et la radio est une solution depuis l'éruption de la montagne Pelée en 1902" https://t.co/XcFsszocRq

#ConfANFR

@RatZillaS : "L'#innovation vient aussi du citoyen et le peuple du spectre des fréquences ce sont les #radioamateurs" https://t.co/sJcGvIYftm

#ConfANFR Pierre-Jean MULLER de Red Technogies. "Il existe des solutions techniques pour partager efficacement le spectre. On attend désormais des innovations
dans la régulation des fréquences" https://t.co/hFjOey7u8i

#ConfANFR

@ClaireBalva : "Il faut informatiser la gestion des fréquences pour une meilleure réactivité" https://t.co/z46nHVbLNc

Durant les pauses, les participants testent la #démo de @EricssonFrance et conduisent à distance une voiture localisée en #Suède ! 😮
#ConfANFR https://t.co/nRfffNAycb

#ConfANFR

Pierre-Jean Muller, PDG de Red Technologies : "Aujourd'hui, nous savons faire énormément de choses techniquement. Nous devons donc #innover sur la gestion #réglementaire" https://t.co/XOGGp14bxb

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil