Accessibilité

retour en haut

Actualité

Bilan du 1er semestre 2018 des mesures de DAS réalisées sur 51 téléphones portables commercialisés en France

28/11/2018

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) publie son bilan du 1er semestre 2018 concernant les mesures de DAS (Débit d’Absorption Spécifique) réalisées sur 51 téléphones portables prélevés dans des points de vente en France. Parmi ceux-ci, 43 téléphones portables ont un DAS conforme à la réglementation. 8 autres téléphones ont dépassé la limite réglementaire et ont déjà fait l’objet d’une communication au 1er semestre dès la mise en œuvre des retraits de marché ou mises à jour logicielles par les fabricants.

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques et de surveillance du marché, l’ANFR publie chaque semestre les résultats des mesures de DAS qu’elle réalise sur des téléphones portables commercialisés en France pour s’assurer de leur conformité à la réglementation européenne. Cette publication contribue à l’information du public sur l’exposition due aux téléphones portables. 

Pour les 51 téléphones prélevés par l’ANFR, 43 d’entre eux ont été mesurés avec un DAS conforme à la réglementation, c’est-à-dire inférieur à 2W/Kg. Les 8 autres téléphones ont été mesurés à des niveaux dépassant cette valeur. 

Concernant les 43 terminaux conformes :  

  • la valeur moyenne des « DAS tronc » mesurés est de 1,16 W/kg, les niveaux variant de 0,6 à 1.97 W/kg ;
  • la valeur moyenne des « DAS tête » mesurés est de 0,31 W/kg, les niveaux variant de 0,18 à 0,47 W/kg. 


Concernant les 8 terminaux non conformes, dont la liste et le détail des mesures sont rappelés en annexe, les niveaux du « DAS tronc » variaient de 2,04 W/Kg à 2,52 W/Kg. 2 d’entre eux ont fait l’objet d’un retrait du marché et d’un rappel des exemplaires déjà vendus et 6 d’entre eux, d’une mise à jour logicielle permettant de réduire la puissance du téléphone et faire baisser le niveau de DAS sous le seuil des 2 W/Kg. 

Retrouvez l’ensemble des résultats des mesures DAS en open data et les rapports techniques associés, sur le site de l’ANFR : https://data.anfr.fr 

 

Liste et détail des mesures réalisées sur les 8 téléphones portables au DAS « tronc » non conforme

TéléphoneDAS « tronc » 
mesuré
Décision constructeurDAS « tronc » 
mesuré après mise à jour
Lien vers le 
communiqué de presse

Orange HAPI

2,1 W/Kg

Retrait du marché, rappel des exemplaires vendus

sans objet

Voir 

NEFFOS X1 TP902

2,52 W/Kg

Retrait du marché, rappel des exemplaires vendus

sans objet

Voir

Huawei Honor 8

2,11 W/Kg

Mise à jour logicielle

1,45 W/Kg

Voir

Echo Star Plus

2,05 W/Kg

Mise à jour logicielle

1,41 W/Kg

Voir

Alcatel PIXI 4-6’’

2,04 W/Kg

Mise à jour logicielle

1,58 W/Kg

Voir

Wiko Tommy2 Bouygues Telecom

2,46 W/Kg

Mise à jour logicielle

1,66 W/Kg

Voir

Hisense F23

2,13 W/Kg

Mise à jour logicielle

1,46 W/kg

Voir

Wiko View

2,44 W/kg

Mise à jour logicielle

1,34 W/Kg

Voir


Pour en savoir plus 

En direct de la CMR-19 ! La plénière est toujours en cours... Un thread pour donner les principales conclusions adoptées #ituwrc https://t.co/1Oh1zDOccu

En route pour la plénière d’approbation des derniers textes de la CMR #ITUWRC https://t.co/Util4aGiGu

A partir du 1er juillet 2020 , l’affichage du DAS (tête , tronc et membre)sera renforcé et devra figurer sur l’ensemble des équipements radioélectriques. L'@anfr assurera le respect de cette nouvelle règlementation.

👉https://t.co/86dBrcuORB https://t.co/hqcRI2Yp6y

@anfr @ITU @uit Entre satellites, 5G, usages scientifiques, transports, les débats sont vifs à Charm El-Cheikh. Mais, désormais, les textes passent en plénière, et cela durera jusqu’au petit matin du jeudi 21 novembre. Le suspense reste entier sur les derniers arbitrages ! https://t.co/PkuVgkJzkn

@anfr @ITU @uit Au cours d’une CMR, tout peut arriver : il suffit que les Etats tombent d’accord pour que le texte s’inscrive dans le RR. L’ordre du jour est donc fixé à l’avance, pour canaliser les débats. Des commissions permettent de décanter les résolutions avant de les proposer en plénière. https://t.co/CtXpmP4j5H

@anfr @ITU @uit Une CMR, ce n’est pas une conférence classique, avec des orateurs sur scène. C’est une assemblée qui crée une nouvelle loi. Tous les Etats se réunissent en un seul lieu pendant 4 semaines, pour tenter de se mettre d’accord sur un nouveau RR. Chaque Etat dispose d’une voix. https://t.co/h8fM11LVRi

@anfr @ITU @uit Mais voilà, les services sans fil sont toujours plus nombreux. TNT, Galileo, 5G… : le RR doit être actualisé. Si c’était une loi, il faudrait l’inscrire à l’ordre du jour du Parlement. Mais aucun Parlement ne siège au niveau mondial ! L’@UIT organise donc une CMR tous les 4 ans. https://t.co/SphUomlKb9

@anfr @ITU Le RR, c’est l’équivalent d’une loi mondiale que se donnent les Etats pour les usages sans fil. Une organisation internationale dont le siège est à Genève, l’@UIT, est chargée de son application. #ITUWRC

@anfr @ITU Pour organiser tout cela, les Etats ont élaboré un accord international, le règlement des radiocommunications (RR). Il donne des règles du jeu partagées par tous les Etats : quelles fréquences utiliser pour quels types de services ? A qui s’adresser en cas de problème ? #ITUWRC

@anfr @ITU Les fréquences ne connaissent pas de frontières. Cela tombe sous le sens pour les satellites, mais cela vaut aussi pour les transports longue distance (avions, navires). Et, pour les terminaux les plus répandus (téléviseurs, téléphones portables), mieux vaut des bandes communes.

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil