Accessibilité

Aide

retour en haut

Actualité

Préparation de la Conférence Mondiale 2019 : coopération entre pays francophones (CAPTEF)

30/11/2017

L’Agence nationale des fréquences a organisé en partenariat avec l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications du Maroc (ANRT), le jeudi 23 novembre 2017, un séminaire francophone de préparation de la CMR -19 (Conférence mondiale des radiocommunications) en réunissant la CAPTEF Fréquences (Conférence Administrative des Postes et Télécommunications d’Expression Française). Cette instance regroupe  des administrations, régulateurs ou opérateurs de pays francophones. Trois groupes régionaux de préparation de la CMR -19 y sont représentés : l’Union Africaine des Télécommunications, le Groupe arabe et la Conférence Européenne des Postes et Télécommunications. Cette configuration privilégiée permet de partager, en français, positions et  objectifs nationaux et régionaux pour la CMR -19. Une vingtaine de pays y sont représentés. A titre d’exemple, l'ANFR avait organisé pour la CMR -15 trois à quatre séminaires francophones avant la conférence, ainsi que des réunions CAPTEF hebdomadaires pendant la conférence.

Au-delà de la recherche d’une convergence pour les positions à la CMR , ces séminaires favorisent également la concertation entre administrations francophones sur les enjeux réglementaires, économiques et industriels. Ils permettent d’apporter des réponses concrètes aux questions qui se posent aux administrations dans la gestion des fréquences via un partage d’expérience et de  pratiques.

Ce séminaire fut le premier du cycle de préparation de la CMR -19 et faisait suite au premier atelier inter-régional de préparation de la CMR -19 organisé par l’ UIT , les 21 et 22 novembre. Il a réuni près de 50 participants issus de 14 pays différents.

Les enjeux relatifs à la technologie mobile 5G, aux transports et à l’Internet des objets ont occupé une place prépondérante au sein des débats sur la préparation de la CMR 19.

A la demande de nos homologues, ce séminaire a été élargi  au métier de la coordination aux frontières, sujet stratégique et d’actualité du fait du réaménagement de certaines bandes de fréquences, notamment dans le cadre de la libération de la bande des 700 MHz en Europe et en Afrique.

Une session a également été consacrée à la présentation des différents cadres nationaux relatifs à l’utilisation de fréquences soumise à un régime d’autorisation générale et au cas des réseaux de collecte de données (« low power – wide area networks ») en particulier.

Les prochains séminaires francophones de ce cycle de préparation de la CMR -19 sont prévus en novembre 2018, à l’occasion de l’atelier de l’ UIT -R sur la CMR -19, puis en février 2019, avant la réunion de préparation de la conférence (RPC19-2).

Sur Twitter

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil