Accessibilité

FAQ

retour en haut

Actualité

#Objectif4G: Une Convention tripartite a été signée entre le Département de la Marne, le CEREMA et l’ANFR

31/05/2018

Le Département de la Marne, conscient de l’enjeu d’attractivité que représente la connectivité mobile dans son territoire, souhaite tirer parti du dispositif national d’amélioration de la couverture mobile mis en place par l’Agence du numérique.

La première étape, pour le Département, consiste à renforcer sa connaissance des réseaux mobiles déployés sur son territoire. Des informations objectives sur les déploiements et les difficultés rencontrées pourront ainsi être partagées avec les opérateurs et les communes, en lien avec les services préfectoraux du département et de la Région Grand-Est. Dans ce contexte, le Département a souhaité s’entourer de l’appui technique du Cerema et de l’ANFR et a signé une convention tripartite le 25 avril 2018.

Afin d’améliorer l’efficacité de la couverture mobile du territoire et de contribuer à éliminer les zones blanches, le Département de la Marne a lancé le projet #Objectif4G, qui repose sur une démarche participative de diagnostic. Dans le cadre de cette convention, l’ANFR a mis à disposition du Département son application mobile « Open barres ». Cette application, développée par l’ANFR pour ses besoins propres, permet d’enregistrer le niveau de champ reçu par les téléphones mobiles. Elle  sera proposée aux élus locaux dans un premier temps, puis à l’ensemble de la population du département. Elle fonctionne sur tous les smartphones, qu’ils soient équipés des systèmes Androïd ou iOS.

Les données collectées sont transmises anonymement à l’ANFR. Elles seront ensuite consolidées et analysées à l’échelle du département par le Cerema, ce qui permettra au département de mieux connaître les caractéristiques des zones de mauvaise réception mobile de son territoire. Au travers de cette convention, le Cerema apportera au département de la Marne la méthodologie qu’il a développée au niveau national, en l'appliquant au terrain d'étude de la couverture mobile.

L’application « Open barres » collecte périodiquement les coordonnés géographiques du téléphone mobile et mesure la puissance des signaux reçus, qu’il s’agisse de signaux GPS ou de connexion au réseau mobile (2G/3G ou 4G). Sur des parcours choisis librement par l'utilisateur, l’application visualise des niveaux de champ et organise un partage de ces parcours (SMS, mail, réseaux sociaux...). Open barres peut être activée entre deux points choisis arbitrairement ou pour une durée fixée à l’avance par l’utilisateur. Des mesures sont effectuées plusieurs fois par minute. L’une des originalités d’Open Barres par rapport aux applications de crowdsourcing est qu’elle laisse l’usager maître de l’usage qu’il fait de l’application : il peut activer ou interrompre la collecte à sa convenance et il peut télécharger ses propres données, pour les analyser sur son propre ordinateur.

Initialement développée pour faciliter la détection d’anomalies dans la mise en œuvre des sites autorisés, « Open barres » trouve ici un nouvel usage, en lien avec les travaux du Cerema sur la couverture. Cette application, dont la diffusion va s’étendre, donne ainsi à chaque usager la possibilité d’apporter sa contribution à la gestion des fréquences radioélectriques, à la prévention des risques de brouillage, mais aussi à la surveillance des niveaux d’exposition du public et à la fiabilisation des données open data sur les émetteurs installés dans notre pays.

Sur Twitter

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil