Accessibilité

FAQ

retour en haut

Actualité

Blockchain : Lancement de la première blockchain française d’Etat

20/04/2018

Paris, le 20 avril 2018 – L’Agence nationale des fréquences (ANFR) et la start-up Blockchain Partner annoncent un partenariat pour le lancement d’une Blockchain des Fréquences à l’automne 2018, première participation d’une agence de l’Etat à une blockchain ouverte aux usagers.

L’ANFR a été retenue dans le cadre des Projets d’Investissement d’Avenir pour la première expérimentation blockchain de l’Etat. Le projet est porté par la Direction générale des entreprises (DGE) et sera piloté par l’ANFR.

L’ANFR planifie, gère et contrôle l’utilisation en France du domaine public des fréquences radioélectriques, sous réserve des compétences de l’Arcep, du CSA et des administrations utilisatrices du spectre.

Depuis plusieurs années, des travaux conjoints de l’ANFR et de l’Arcep ont permis d’ouvrir de plus en plus de bandes de fréquences à un régime d’autorisation générale  (« fréquences libres », comme les bandes WiFi), facilitant ainsi leur utilisation pour les usages innovants. Ces bandes sont de plus en plus sollicitées, notamment lors de grands événements médiatiques. La Blockchain des Fréquences permettra d’accompagner cette croissance afin d’apporter une meilleure qualité de service aux utilisateurs.

C’est dans ce cadre que l’ANFR a fait appel aux services de Blockchain Partner, start-up française de référence sur la blockchain, dont les équipes avaient déjà accompagné avec succès la Banque de France et l’Etat de Genève dans le déploiement de solutions blockchain.

Cette blockchain permettra d’expérimenter un nouveau mode de gestion du spectre, tourné vers le numérique, l’auto-organisation des acteurs et l’anticipation de leurs besoins. Cette annonce s’inscrit ainsi dans la ligne du programme Action Publique 2022, lancé le 13 octobre dernier par le Premier ministre Edouard Philippe, et fait suite aux annonces de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, qui souhaite placer la France en pointe des sujets blockchain.

La première phase du projet sera testée au sein de French Tech Central, l’espace French Tech de Station F où est présente l’ANFR. La mise en fonction opérationnelle est attendue à la fin de l’année 2018.

 

Pour en savoir plus :

Sur Twitter

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil