Accessibilité

retour en haut

Rapport d'intervention sur les autres brouillages

Enquêtes finalisées

L’antenne de l’ANFR de Nouvelle-Calédonie a identifié l’origine d’un brouillage affectant le radar de Météo-France à Nouméa depuis le 3 mai 2016. Grâce à l’intervention du technicien de l’Agence, la société en charge du matériel incriminé (bornes 5 GHz venant s’ajouter aux bornes 2,4 GHz déjà existantes sur le site) a reconfiguré ce dernier permettant ainsi un retour à la normale du fonctionnement du radar de Météo France. 

 

Par une demande d’instruction de brouillage du 25 mai 2015, un radioamateur résidant à Grasse se plaint auprès de l’ANFR de parasites réguliers principalement sur les bandes radio-amateur HF de 14 à 28 MHz. Une équipe  technique de l’ANFR- Centre de contrôle international de Rambouillet est intervenue le 20 octobre 2015. 

 

L’Agence est intervenue dans les collectivités de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy du 23 mai au 5 juin 2015. Cette importante action a permis de saisir de nombreux téléphones sans fil  de type DECT 6.0 à l’origine du brouillage des réseaux de téléphonie de cette zone.

 

Lors d’une mission de traitement d’un brouillage dans la Drôme, une équipe technique de l’ANFR-service régional de Lyon, a détecté un brouilleur GPS depuis l’autoroute A7. Des mesures complémentaires dans la zone ont permis de localiser le lieu d’utilisation du brouilleur puis d’effectuer sa saisie.

Le rapport décrit le déroulement des opérations (détection du brouillage, saisie de l’équipement par le service régional de Lyon et les services de Gendarmerie).

 

La Direction Générale de L’Aviation Civile (DGAC) signale à l’ANFR le 11 mars 2015 les perturbations détectées sur la fréquence GPS L1 (1575,42 MHz) lors du vol d’inspection de la procédure GNSS (Global Navigation Satellite System) à l’aéroport de Lyon-Bron (piste 34).

Ce rapport décrit le déroulement des opérations (détection du brouillage par la DGAC, saisie de l’équipement en cause dans le brouillage par l’ANFR- service régional de Lyon et les services de Police).

#5G : où se trouvent les 500 antennes déjà en test sur le territoire ? #cartoradio https://t.co/BTyvjreisJ

L' @anfr simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats :
▶️Sans #5G, l'ANFR indique que l'exposition du public aux ondes continuerait inexorablement d'augmenter.»
https://t.co/veEfbLXVvK

Les équipes de l’@anfr en action pour résoudre un brouillage qui empêche le bon fonctionnement d’une caméra HF 🎥 pendant les @24hdumans . https://t.co/5ILG7M8N9O

ANFR a Retweeté

Le numérique est le 1er secteur créateur d’emploi en 🇫🇷. Il doit continuer à innover. Se passer de la #5G est destructeur pour l’emploi et l’attractivité. Discutons d’une meilleure information et d’un renforcement des contrôles d’exposition sur le terrain. https://t.co/IJ1Kdtm6tK https://t.co/wlQc4e021L

Évolution de l'exposition aux ondes avec l'arrivée de la 5G : l'ANFR fait le point https://t.co/FMP3yRk6Bb https://t.co/5lnJnzlcvj

.@GillesBregant 🗣️«La 5G va démarrer en 🇫🇷 dans la bande 3,5 GHz, à partir d’antennes déjà existantes 2G, 3G, 4G… Donc, le sujet des antennes multiples installées partout n’est pas du tout d’actualité »Retrouvez l’émission #VraiouFake de @franceinfo ici👇https://t.co/KfvNDRljAT https://t.co/sRSrpljvCD

🗣️📺Rendez-vous ce soir à 21h pour l'émission "vrai ou fake" de @franceinfo sur la #5G : le DG de l'@anfr @GillesBregant est l'invité, il apportera son expertise sur cette nouvelle technologie. https://t.co/t6Kwb7e1Mw

📺 Au #JT de 20h hier sur @TF1 l’expertise de mesure des #ondes de l’@anfr a été présentée : comment mesure-t-on l’exposition aux ondes due à la #5G ? Quels résultats trouve-t-on ? Le reportage 📽️ : https://t.co/hJ7cGt08oX https://t.co/aRRkQtkt3v

ANFR a Retweeté

La France possède l’un des cadres de contrôle de l’exposition aux ondes parmi les plus exigeants du monde. Plus de transparence et plus de contrôles de l’@anfr 👉 Cette sécurité s’appliquera avec encore plus de rigueur avec la #5G.

ANFR a Retweeté

Le rapport inter-inspections sur l'exposition aux ondes #5G et les pratiques internationales remis à @BrunoLeMaire, @barbarapompili, @olivierveran et moi-même permet de poser les bases d'un débat rationnel et scientifique.
👉 https://t.co/VzlBL6YiUU

Que retenir de ce rapport 3️⃣? L’augmentation de l’exposition due à la #5G en bande 3,5 GHz resterait modérée, du fait des antennes à faisceaux orientables.
+ d’infos en consultant le rapport i ci : 👇https://t.co/QPCr4ivJrv https://t.co/WxXHl3CPgB

Que retenir de ce rapport 2️⃣? Même dans une configuration maximaliste, les niveaux resteraient faibles au regard des valeurs limites d’exposition : 2,30 V/m en moyenne en extérieur.
+ d’infos en consultant le rapport : 👇
https://t.co/8G16xX1ijf https://t.co/EBFrtFTIiz

Que retenir de ce rapport 1️⃣? Sans #5G, l’exposition du public aux ondes devrait continuer d’augmenter ( + 70 %) pour répondre à la demande croissante de connectivité mobile en zone dense.
+ d’infos en consultant le rapport : 👇https://t.co/CqpX2bWiK6 https://t.co/1nLSpc4pTS

L’@anfr publie une simulation de l’exposition aux #ondes créée par la téléphonie mobile 📱 en zone urbaine très dense ( Paris 14e) , tenant compte de l’évolution envisagée en #4G et #5G .
Pour consulter le rapport : 🆕 https://t.co/JKW4PZQdVj https://t.co/O4XSxGpNHD

[SAVE THE DATE]. Rendez-vous le 13 Octobre prochain pour discuter ensemble de l'arrivée de la 5G lors d'une conférence organisée en partenariat avec ORANGE, ANFR et TDF ! 🌐
Informations et inscription gratuite sur : https://t.co/zSziII198n
#5GConférence https://t.co/fyH4GW2S1I

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil