Accessibilité

FAQ

retour en haut

Véhicules suborbitaux

Serons-nous bientôt survolés par une multitude de véhicules suborbitaux ?

En 2004, SpaceShipOne réalisait le premier vol d’un aéronef privé à une altitude supérieure à 100 km. 

SpaceShipOne
Crédit photo : http://www.intelligence-creative.com/0161_special_sso_innov.html
Il.

 

Ce succès a ouvert la voie à plusieurs projets de développement de véhicules suborbitaux, dont le plus connu est celui porté par Richard Branson qui a lancé la compagnie Virgin Galactic dans le but de pouvoir transporter des passagers dans l’espace pendant quelques minutes.

D’autres acteurs se sont lancés dans la course des vols suborbitaux : XCOR aerospace avec son avion-fusée dénommé Lynx ou encore Blue origin avec son lanceur réutilisable New Shepard, comparable en bien des point avec le 1er étage réutilisable de la fusée Space X Falcon 9.

Initialement destinée au transport de touristes fortunés souhaitant connaître les sensations d’un vol dans l’espace en apesanteur, les applications envisagées se sont depuis diversifiées avec le lancement de satellites, le transport de passagers pour de longues distances ou le fret.

Mais qu’est-ce qu’au juste un vol suborbital ? L’altitude de 100 km (ligne de Kármán) est considérée généralement comme la frontière entre l’atmosphère et l’espace. A cette altitude, la portance aérodynamique n’est plus suffisante pour le vol d’un avion. Un vol devient suborbital lorsqu’il franchit cette limite, sans pour autant aller jusqu’à la mise en orbite de l’appareil.

Au sein de l’Union internationale des Radiocommunications, un ensemble de définitions est en cours d’élaboration. Un vol suborbital est ainsi défini à ce stade comme « un vol contrôlé d’un véhicule qui atteint l’espace depuis la surface de la Terre et y retourne sans avoir accompli une orbite » et un véhicule suborbital comme « un véhicule destiné à réaliser un vol suborbital, pour lequel tout ou partie des éléments le constituant peuvent être réutilisables ou non ». 

 

La figure ci-dessous représente un exemple des différentes phases d’un vol suborbital:

(cliquez pour agrandir)

 

Le développement des vols suborbitaux pose des questions nouvelles en matière de réglementation des radiocommunications, compte tenu de la séparation traditionnelle entre ce qui relève du spatial et ce qui relève de l’aéronautique. Par exemple :

  • Quelle réglementation appliquer pour un aéronef qui n’est plus dans l’atmosphère mais qui ne peut être considéré comme un satellite ou station en orbite ?
  • Comment, compte tenu de la vitesse de l’engin, assurer la séparation avec les vols commerciaux aux altitudes basses ?

 

La Conférence Mondiale des Radiocommunications de 2019 traitera cette question afin de s’assurer de la mise en cohérence de la réglementation internationale avec la généralisation attendue des vols suborbitaux.

 

Et, lors d’une nuit sans nuage, en levant les yeux, peut-être apprendrez-vous bientôt à discerner – la poésie dût-elle en souffrir – le sillage d’un véhicule suborbital parmi une pluie d’étoiles filantes ?

[Evénement #ConfANFR] Fin de journée à @joinstationf sur la #5G, Espace et #Mobilité. Des démos innovantes, des tables-rondes inspirantes entre grands groupes, #startups et acteurs publics venus nombreux au RDV.
👏 Bravo à notre partenaire @ANFR pour cet événement d'ampleur ! https://t.co/cufIK7vAal

#ConfANFR Jean-Pierre Le Pesteur @anfr conclue avec humour cette journée en rappelant " l'importance des kangourous sur la route des voitures autonomes australiennes" pour paraphraser un des intervenants https://t.co/SIcD3Y36sI

Aujourd’hui, V-Traffic/Mediamobile participe à la conférence Spectre et Innovation de l’@ANFR, qui a pour but de sensibiliser un public large de professionnels du numérique aux enjeux des futurs usages liés au spectre des fréquences. #ConfANFR https://t.co/U4ElXuNBqv

"le spectre est devenu un enjeu stratégique" Jean-Pierre Le Pesteur @anfr #ConfANFR

ANFR a Retweeté

Synthèse et conclusions de la #ConfANFR par J.P. Le PESTEUR Président du CA ANFR https://t.co/9cBdMdAZRh

#ConfANFR

Jean-Pierre Le Pesteur, Président du conseil d’administration de l’@ANFR, conclut la 5ème Conférence Spectre & Innovation https://t.co/G9a8B3JJnx

"le projet @SatNOGSreceives est un réseau d'écoute libre et ouvert du spectre spatial" @RatZillaS @HANDHackers #ConfANFR

ANFR a Retweeté

#ConfANFR @anfr Martha SUAREZ il faut penser en prospective et la voie législative est toujours plus lente que l'évolution technologique. https://t.co/b3RXzidzVf

#ConfANFR

Joëlle Toledano : "On va devoir mieux contrôler les usages du spectre des #fréquences, qui sont assez hétérogènes. Le développement de la #connectivité va obliger à repenser le contrôle du #spectre" https://t.co/pYcCmJQgvE

ANFR a Retweeté

#ConfANFR @ITU @anfr François Rancy effectivement le travail réglementaire suffit. Pas besoin de lois pour la gestion du spectre. https://t.co/vkYiB9Qx2i

Leo our #5G hologram singer and @RaynalClaire @nokia thanks to all the audience of #ConfANFR for this demo day at @StationF @anfr @mimesysvr https://t.co/CcxQgC1WZ7

67ans d'Innovation Radio d'Urgence aux États-Unis #ConfANFR https://t.co/IQzmXuZPiZ

ANFR a Retweeté

#ConfANFR @anfr le partage des fréquences directement entre utilisateurs est plus complexe que la gestion réalisée par le régulateur, notamment pour la sécurité des données https://t.co/xDG4d6hdd0

#ConfANFR #5G un truc de dingue la France est à la base de quasiment toutes les normes d’alerte dans le monde mais on n’a pas de système d’alerte de masse #Climat #Aude #notification @Arcep #telco > voir https://t.co/yANdZJX4Eu https://t.co/2Qq0rcZDbb

#ConfANFR

Pierre-Jean Muller, PDG de Red Technologies : "Si vous voulez utilisez le spectre des #fréquences, il faut un investissement certain, et donc de la stabilité." https://t.co/6z4ohPMMyo

Un rappel sur les règles a respecter lors de l installation de réseaux Rlan type wifi dans la bande 5Ghz pour ne pas brouiller les radars Meteo dont dépendent les prévisions météorologiques. L'ANFR a développé à cet egard une fiche pédagogique. #confANFR https://t.co/ZemX6S3kjJ

#ConfANFR

@RatZillaS : "Aujourd'hui, profitons de la #5G pour lancer des canaux d'urgence lors des catastrophes naturelles" https://t.co/v23UFIfS4a

#ConfANFR

@RatZillaS : "Il faut que les citoyens soient autonomisés face aux crises naturelles, et la radio est une solution depuis l'éruption de la montagne Pelée en 1902" https://t.co/XcFsszocRq

#ConfANFR

@RatZillaS : "L'#innovation vient aussi du citoyen et le peuple du spectre des fréquences ce sont les #radioamateurs" https://t.co/sJcGvIYftm

#ConfANFR Pierre-Jean MULLER de Red Technogies. "Il existe des solutions techniques pour partager efficacement le spectre. On attend désormais des innovations
dans la régulation des fréquences" https://t.co/hFjOey7u8i

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil