Accessibilité

FAQ

retour en haut

La prévision des crues

Les fréquences au cœur du fonctionnement de prévision des crues

Les fréquences sont  très utilisées pour faire face aux inondations. Près de 700 capteurs,  répartis sur les fleuves et rivières du territoire métropolitain sont exploitées par les services de prévision des crues. Ils mesurent le niveau de l’eau et transmettent les informations vers les préfectures. En temps normal, les transmissions ont lieu une fois toutes les heures mais elles augmentent lorsqu’il pleut et peuvent avoir lieu toutes les 5 minutes. 

Si les grandes crues sont rares, leurs effets importants leur ont valu d’être consignées depuis longtemps dans les registres nationaux. 

La crue la plus importante de la Seine date de février 1658 : 8,96 m en transposant à l’échelle contemporaine (pont d’Austerlitz) soit 34 cm au-dessus de celle de 1910. En effet, à Paris, des relevés systématiques se font depuis le milieu du XIXème siècle à partir d’une échelle située au niveau du pont d’Austerlitz.

Les crues torrentielles de 2002 dans le Gard ont accéléré la refonte du système d’annonce de crues, qui a évolué vers un système de prévision des crues sur les grands fleuves et les grandes rivières de France métropolitaine. 

Un système de prévision et d’annonce des crues nécessite un service opérationnel central pour communiquer avec les stations décentralisées et avec toutes les personnes qui sont en relation avec le service. 

Une expertise conjointe entre météorologues et hydrologues s’est également révélée nécessaire, ce qui s’est concrétisé par la création :

  • du Service Central d’Hydrométéorologie et d’Appui à la Prévision des Inondations (SCHAPI) en 2003. Il est en charge de l’affichage du risque au niveau national (cartes "vigicrues") et est localisé à Toulouse, comme Météo-France. Il agit sous la tutelle de la direction générale de la prévention des risques (DGPR).
  • de 19 Services de Prévision des Crues (SPC) qui se chargent de la vigilance spécifique à leurs territoires. 

 

Pour coordonner les opérations à l’échelle locale, les Directions Régionales de l’Environnemenet, de l’Aménagement et du Logement DREAL  de bassin sont en charge, pour chaque Préfet de bassin, de l’animation des étapes de mise en œuvre des directives. Elles sont le principal relais d’information vers les collectivités territoriales.

Les relais utilisés pour la supervision des crues fonctionnent dans la bande 70/80 MHz et recueillent l’information de sondes installées au niveau des cours d’eau ; ce sont des capteurs de niveau qui peuvent fonctionner par ultrasons, ou utiliser une technologie radar par impulsion et fonctionnant dans la bande 24 GHz . Les relais peuvent soit recevoir des alertes transmises spontanément par les sondes, soit les interroger, à la demande d’un opérateur ou selon un cycle préétabli.

Les sondes fournissent des relevés de la pluviométrie ou de niveau d’eau qui contribuent au processus global de prévision et d’annonce des crues. 

Le degré d’interférence entre les relais radio doit être suffisamment faible pour ne pas remettre en cause la fiabilité des communications, ce qui nécessite l’attribution de plusieurs fréquences  pour les équipements pilotés au sein d’un bassin.

Ces informations sont ensuite retransmises vers les préfectures afin d’informer ou d’alerter les populations. La transmission peut être réalisée par le réseau téléphonique, par fibre optique, voire par faisceau hertzien dans la bande 1,4 GHz.

 

La maîtrise des crues est également un élément fondamental de la sécurité des barrages, notamment au voisinage des centrales nucléaires. Certaines stations complémentaires sont ainsi exploitées par EDF. 

Enfin, la prévention des crues nécessite une coopération internationale et un partage des alertes. Ainsi, en 1993, dans le nord du département de l'Aisne, les crues de l'Oise ont provoqué des inondations et ont révélé l'importance d'avertir assez tôt les populations de l'arrivée d'une crue, y compris dans le Hainaut belge.

[Evénement #ConfANFR] Fin de journée à @joinstationf sur la #5G, Espace et #Mobilité. Des démos innovantes, des tables-rondes inspirantes entre grands groupes, #startups et acteurs publics venus nombreux au RDV.
👏 Bravo à notre partenaire @ANFR pour cet événement d'ampleur ! https://t.co/cufIK7vAal

#ConfANFR Jean-Pierre Le Pesteur @anfr conclue avec humour cette journée en rappelant " l'importance des kangourous sur la route des voitures autonomes australiennes" pour paraphraser un des intervenants https://t.co/SIcD3Y36sI

Aujourd’hui, V-Traffic/Mediamobile participe à la conférence Spectre et Innovation de l’@ANFR, qui a pour but de sensibiliser un public large de professionnels du numérique aux enjeux des futurs usages liés au spectre des fréquences. #ConfANFR https://t.co/U4ElXuNBqv

"le spectre est devenu un enjeu stratégique" Jean-Pierre Le Pesteur @anfr #ConfANFR

ANFR a Retweeté

Synthèse et conclusions de la #ConfANFR par J.P. Le PESTEUR Président du CA ANFR https://t.co/9cBdMdAZRh

#ConfANFR

Jean-Pierre Le Pesteur, Président du conseil d’administration de l’@ANFR, conclut la 5ème Conférence Spectre & Innovation https://t.co/G9a8B3JJnx

"le projet @SatNOGSreceives est un réseau d'écoute libre et ouvert du spectre spatial" @RatZillaS @HANDHackers #ConfANFR

ANFR a Retweeté

#ConfANFR @anfr Martha SUAREZ il faut penser en prospective et la voie législative est toujours plus lente que l'évolution technologique. https://t.co/b3RXzidzVf

#ConfANFR

Joëlle Toledano : "On va devoir mieux contrôler les usages du spectre des #fréquences, qui sont assez hétérogènes. Le développement de la #connectivité va obliger à repenser le contrôle du #spectre" https://t.co/pYcCmJQgvE

ANFR a Retweeté

#ConfANFR @ITU @anfr François Rancy effectivement le travail réglementaire suffit. Pas besoin de lois pour la gestion du spectre. https://t.co/vkYiB9Qx2i

Leo our #5G hologram singer and @RaynalClaire @nokia thanks to all the audience of #ConfANFR for this demo day at @StationF @anfr @mimesysvr https://t.co/CcxQgC1WZ7

67ans d'Innovation Radio d'Urgence aux États-Unis #ConfANFR https://t.co/IQzmXuZPiZ

ANFR a Retweeté

#ConfANFR @anfr le partage des fréquences directement entre utilisateurs est plus complexe que la gestion réalisée par le régulateur, notamment pour la sécurité des données https://t.co/xDG4d6hdd0

#ConfANFR #5G un truc de dingue la France est à la base de quasiment toutes les normes d’alerte dans le monde mais on n’a pas de système d’alerte de masse #Climat #Aude #notification @Arcep #telco > voir https://t.co/yANdZJX4Eu https://t.co/2Qq0rcZDbb

#ConfANFR

Pierre-Jean Muller, PDG de Red Technologies : "Si vous voulez utilisez le spectre des #fréquences, il faut un investissement certain, et donc de la stabilité." https://t.co/6z4ohPMMyo

Un rappel sur les règles a respecter lors de l installation de réseaux Rlan type wifi dans la bande 5Ghz pour ne pas brouiller les radars Meteo dont dépendent les prévisions météorologiques. L'ANFR a développé à cet egard une fiche pédagogique. #confANFR https://t.co/ZemX6S3kjJ

#ConfANFR

@RatZillaS : "Aujourd'hui, profitons de la #5G pour lancer des canaux d'urgence lors des catastrophes naturelles" https://t.co/v23UFIfS4a

#ConfANFR

@RatZillaS : "Il faut que les citoyens soient autonomisés face aux crises naturelles, et la radio est une solution depuis l'éruption de la montagne Pelée en 1902" https://t.co/XcFsszocRq

#ConfANFR

@RatZillaS : "L'#innovation vient aussi du citoyen et le peuple du spectre des fréquences ce sont les #radioamateurs" https://t.co/sJcGvIYftm

#ConfANFR Pierre-Jean MULLER de Red Technogies. "Il existe des solutions techniques pour partager efficacement le spectre. On attend désormais des innovations
dans la régulation des fréquences" https://t.co/hFjOey7u8i

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil