Accessibilité

FAQ

retour en haut

Le déploiement de la 5G

La 5G sera déployée commercialement à partir de 2020. Cette nouvelle génération de communications mobiles se distingue des précédentes en ce qu’elle vise, dès sa conception, à intégrer un nombre de cas d’usages inédit : ainsi, les communications téléphoniques et l’accès à l’internet par les individus seront-ils complétés par les usages dits « verticaux », notamment pour l’internet des objets ou certains usages critiques - dans les secteurs de la santé, des voitures autonomes ou de l’industrie manufacturière, par exemple. Les forts besoins en connectivité des entreprises et des particuliers associés à l’intégration des verticaux appellent l’ouverture d’une gamme des fréquences inédite en couverture terrestre (utilisation de fréquences dites millimétriques) et une évolution de l’architecture des réseaux mobiles (déploiement des petites antennes et emploi d’antennes intelligentes).

La 5G sera un élément-clé de la transformation de la société et de l’économie, dont l’ensemble des services (transports, énergie, santé ou médias, par exemple) et des modes de production.

Des objectifs de déploiement ambitieux sont déjà fixés pour la 5G, aux niveaux français et européen. Pour anticiper et faciliter ces développements, la Commission européenne a publié, le 14 septembre 2016, son plan d’action pour la 5G. Elle indique que les apports de la 5G pourraient, dans 4 secteurs industriels clés, s’élever à 114 milliards d’euros par an et fixe de premiers objectifs : la 5G devrait être commercialement disponible dans au moins une grande ville de chaque pays de l’Union en 2020, et toutes les zones urbaines ainsi que les principaux axes routiers et ferroviaires devraient disposer d’une couverture 5G ininterrompue en 2025. Il s’agit de répondre aux besoins sans cesse croissants de connectivité et d’accroître la compétitivité des pays de l’Union.

Pour en savoir plus, la Commission européenne a publié un Observatoire 5G.

Le 16 juillet 2018, la France a également présenté sa feuille de route pour faciliter le développement et le déploiement de la 5G. Elle intègre deux grands objectifs de couverture très similaires à ceux fixés par la Commission européenne.

De nombreux défis se profilent ainsi pour l’ANFR. Outre l’identification et l’harmonisation de nouvelles bandes de fréquences 5G, il faudra accompagner le déploiement des nouvelles antennes, organiser la concertation avec l’ensemble des acteurs, expérimenter et entretenir la confiance du public dans ces nouvelles technologies, notamment grâce à l’adaptation des protocoles de mesures d’exposition. Enfin, le peu de place disponible dans le spectre des fréquences exige que soient examinées des possibilités de cohabitation avec les usages existants, très variés en nature mais tout aussi nécessaires au bon fonctionnement du quotidien : satellites d’observation de la Terre ou de télécommunications, radars de l’aviation civile, systèmes militaires, stations de radioastronomie ou encore faisceaux hertziens, qui assurent l’alimentation continue en données des réseaux fixes et mobiles.

Téléchargez la brochure ANFR « Préparer l’arrivée de la 5G »

#LesenquêtesANFR
Savez-vous que les pré-ampli télé peuvent produire des perturbations?Un cas de brouillage s’est présenté au zoo de Beauval. Cette perturbation pénalisait les visiteurs du parc et ses employés. Découvrez l'intervention de nos agents 👉
https://t.co/idUB61FUwm https://t.co/ABKP0WT2SL

📶Inauguration du 1er site #4G multi-opérateurs d’accès à l'internet mobile à #FauxVillecerf. Le service régional @anfr de Nancy était présent aux côtés des représentants de l’État, des élus et des opérateurs. https://t.co/tDc8qyJdQY

L’@ANFR interviewée par @FrenchtechCentral. Bandes de fréquences, conformité aux normes du marché : découvrez dans cette vidéo 👇 comment l’Agence accompagne les start-ups dans le domaine du « sans fil ». https://t.co/Uv2zjMXJXq

L'@anfr a lancé une campagne de sensibilisation sur les risques créés par les brouilleurs GPS. Cette campagne informe les chefs d’entreprise et sensibilise les employés à l’interdiction de possession et d’utilisation de brouilleurs GPS.
+ d'info https://t.co/XhkyfR0kLp https://t.co/7d5lDhgUcS

Visite de l’@anfr à l’@IFA_Berlin : cet événement annuel constitue la référence en Europe pour l'électronique grand public : audiovisuel, domotique, téléphonie mobile, innovation. https://t.co/s9L88WU2jw

#OfficeHours🤝#Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@Anfr, l'@Arcep et l'@Ugap vous reçoivent en RDV individuel à @FrenchTechCtral et vous éclairent sur leurs réglementations spécifiques.
Prenez RDV ici 👉https://t.co/3noH8nr6Qb https://t.co/H6vydyWygN

Atelier @ITU pour préparer la #CMR19 : examen des évolutions réglementaires nécessaires aux plates-formes de haute altitude (HAPS) et utiles pour les projets Zephyr d’@Airbus et Stratobus de @Thales_Alenia_S #drone #satellite #WRC https://t.co/DeGtdSdgmc

[#Newsletter] 🗞️
Découvrez notre dernière lettre d'information! Au programme :
▶️ L'ANFR et les grands événements...
▶️ L'ordre du jour de la #CMR19: le WiFi dans les bandes 5GHz
▶️ Les enquêtes de l’ANFR
▶️ Masterclass sur la #5G à #StationF

👉https://t.co/SHbIt0q4Cl https://t.co/2Ll7jMijWa

Atelier UIT pour préparer la #CMR19 : soutien à la proposition européenne sur la #5G à 26 GHz protégeant la bande passive à 24 GHz. Une décision différente de la CMR affecterait durablement les capacités de prévision météorologique. https://t.co/HKjYzwaXMe

#Recrutement 🧐

L'@anfr recrute:

🌴 Un(e) Responsable de l'antenne de Nouvelle-Calédonie de l'Agence Nationale des Fréquences.

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/Z2uk04cK3q

Préparation de la #CMR19, réunion hier à Genève à l’@ITU des pays d’expression francophone : 60 inscrits en provenance de 17 pays. Échanges intenses sur les positions des trois organisations régionales : CEPT, UAT et ASMG. #WRC https://t.co/Tf9TZ3J065

[#ObservatoireANFR]📱📊
89 nouvelles stations #5G expérimentales ont été autorisées par l’ @ANFR en août dans la bande 3,5 GHz, pour un total de 208 #stations autorisées en France au 1er septembre.

👉https://t.co/p4lv20Khvw https://t.co/FSb8POD7Zv

[#ObservatoireANFR]📱📊

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er septembre:
▶️@orange (19 851 sites, + 168 en août 2019)
▶️@SFR (17 946 sites, + 49)
▶️@bouyguestelecom (17 560 sites, + 203)
▶️@Free (13 246 sites, + 251).

👉 https://t.co/XFaOjIdlkg https://t.co/3oURH0Yp4W

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er septembre 2019, 47 845 sites #4G sont autorisés par l' @ANFR , en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

👉
https://t.co/1GP2WHZQCq https://t.co/AvNNIeMOdU

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur