retour en haut

Exposition du public aux ondes

Le déploiement de technologies nouvelles peut, par manque d’information ou par la propagation de fausses informations, aboutir à des interrogations de la population. Il est important d’apporter une information objective et transparente sur ce qu’est la 5G et son impact sur l’exposition du public aux ondes.

Le rôle de l'ANFR

L'ANFR veille au respect des valeurs limites d'exposition du public aux ondes et gère le dispositif national de surveillance et de mesure des ondes. Un Comité National de Dialogue a été créé par la loi au sein de l'ANFR pour échanger avec les acteurs, partager l'information, la diffuser et favoriser la confiance du public. L’ANFR participe également aux pilotes 5G pour mettre au point les outils relatifs aux contrôles et à la concertation sur l’exposition du public créée par la 5G.

    VEILLER, MESURER

    Veiller aux valeurs limites d’exposition du public aux ondes.
    Gérer le dispositif national de surveillance et de mesures des ondes.

    DIALOGUER

    Le Comité National de Dialogue mis en place au sein de l’ANFR pour échanger et partager l'information sur la nouvelle technologie 5G.

    Sur le terrain, l'ANFR accompagne les collectivités en apportant son expertise. Voir la carte des pilotes 5G suivis par l'ANFR

    DIFFUSER

    Les études de terrain et les résultats des mesures d’exposition aux ondes sont publiées en toute transparence sur le site de l’ANFR.

    Plus de 45 000 mesures sont publiées sur CARTORADIO.

L’ANFR accompagne les premiers déploiements pilote 5G des opérateurs de téléphonie mobile dans la bande 3,5 GHz et travaille avec l’ensemble des acteurs pour caractériser les réseaux 5G en termes d’exposition du public aux ondes électromagnétiques. A l'avenir, les nouvelles bandes 5G (par exemple la 26 GHz) seront plus hautes en fréquences dans les bandes millimétriques, qui correspondent aux bandes de fréquences dont la longueur d’onde est de l’ordre du millimètre. 

Dans ses bandes millimétriques, l’exposition reste localisée à la surface de la peau et l’exposition n’est plus évaluée par le débit d’absorption spécifique (DAS) mais par la densité surfacique de puissance (DSP).

Dans le cadre de la réflexion générale sur l’évaluation de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques des réseaux 5G, l’ANFR a publié aujourd’hui deux rapports, l’un sur une présentation générale de la 5G abordée sous l’angle de l’exposition et l’autre sur les déploiements pilotes menés en France pour tester en grandeur nature les modalités d’un déploiement d’antennes 5G à faisceaux orientables dans la bande 3400-3800 MHz :


L’ANFR a également entamé une étude pour analyser des simulations numériques des niveaux d’exposition créés par la téléphonie mobile dans une zone urbaine très dense, le 14e arrondissement de Paris. Le rapport ci-dessous constitue un point d’étape. Il fournit de premiers ordres de grandeur d’exposition selon différents scénarios identifiés avec le suivi des pilotes 5G et après avoir consulté les équipementiers télécoms et les opérateurs de téléphonie mobile.  Les prochaines phases de ces travaux consisteront à affiner les scénarios de déploiement, en jouant sur les technologies employées et les puissances, dans les différentes bandes de fréquences ouvertes à la téléphonie mobile. L’exposition sera ainsi simulée plus précisément. 


L’Agence nationale des fréquences (ANFR) publie un rapport présentant des mesures d’exposition aux ondes électromagnétiques de la 5G effectuées dans la bande 26 GHz, dite « millimétrique ». Les niveaux mesurés, de l’ordre de 0,4 V/m à 3,2 V/m selon les configurations de tests, restent très inférieurs à la valeur limite réglementaire, fixée à 61 V/m pour cette bande de fréquences.


L'observatoire des ondes

L’Agence nationale des fréquences a installé des capteurs de mesures de l’exposition autonomes dans plusieurs grandes villes de France afin de surveiller son évolution, avec l’arrivée de la 5G.

En fonctionnement depuis début mars 2020 à Nantes et Marseille, ces capteurs ont été mis à proximité d’antennes 5G en test. D’autres capteurs sont également installés le 13 novembre à Paris, le 8 décembre à Bordeaux et depuis le 16 mars 2021 à Mulhouse.

Ces capteurs large bande mesurent une dizaine de fois par jour l’exposition des ondes électromagnétiques induites par tous les équipements dans les bandes allant de 80 MHz à 6 GHz, incluant la radio FM, la télévision terrestre, le Wi-Fi ou tous les types de téléphonie mobile.  

MAJ des données #opendata ! Cette semaine, focus sur @TlseMetropole où la #5G est désormais disponible : 297 sites 5G sont autorisés par l’@anfr dans la ville rose, dont 160 sont techniquement opérationnels.
https://t.co/cr2xaQiCM7 - https://t.co/s8clyclD8z https://t.co/3qnjllZeyv

L’@ANFR publie une étude sur les mesures d’exposition du public aux ondes électromagnétiques sur plus de 150 arrêts du métro parisien. L’ensemble des mesures sont disponibles sur : https://t.co/6CgrgPfVVN
👉 https://t.co/neX24aY0Fr https://t.co/3Qh0jzD4KT

Cet été, l’ANFR vous propose un feuilleton sur la recherche spatiale et les communications avec Mars ! Voici le 1er épisode sur le « deep space network » : comment fonctionne ce réseau qui permet des liaisons sur d’énormes distances, entre Mars et la Terre?https://t.co/eq6IZVACat https://t.co/EmdgXPeeZc

#recrutement 💼
L'@anfr recrute :
▶️Un(e) responsable du département assignation et coordination de fréquences
▶️Un(e) gestionnaire des coordinations et des assignations des fréquences
▶️Un(e) responsable département assignation fréquences
🆕https://t.co/sqP2CMTHoy https://t.co/irt3uS4slF

[Prenez RDV] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr vous éclaire sur leurs réglementations spécifiques.
Prenez RDV (à distance pour le moment) ➡️ https://t.co/z5HPPjD2Tn https://t.co/67sZIxGmse

Avec l’arrivée de la #5G à Lille, l’ANFR, en lien étroit avec la ville, va contrôler l’exposition du public aux ondes grâce à l’installation de sondes de mesures et la mise en œuvre d’une campagne d’une centaine de relevés pour objectiver les niveaux d’exposition 👇 https://t.co/5buIeE3Nuz

Dans le cadre du dispositif national de surveillance de l’exposition du public aux ondes, l’ANFR publie 3 études portant sur environ 4700 mesures d’exposition réalisées en 2020. Tous les résultats de ces mesures sont disponibles 👉 https://t.co/6CgrgPfVVN
https://t.co/d8aUesThVk https://t.co/Ax5TJ9rWbf

Les « petits hommes bleus » de l’@anfr en action👌! Un rôle essentiel sur les grands événements pour s’assurer de leur bon déroulement #ondes #frequences https://t.co/dXH44waFAD

La MAJ des données #opendata est en ligne ! Avec l'ouverture des réseaux #5G à #Lille hier, 114 sites 5G sont autorisés par l’ANFR dans la capitale des HDF, dont 62 déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs mobiles. https://t.co/cr2xaQiCM7 - https://t.co/s8clyclD8z https://t.co/z8fyOOyLWv

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur