retour en haut

Actualité

Préparer les bandes actuelles de la téléphonie mobile pour la 5G

01/10/2018

La 5G est souvent associée aux bandes millimétriques (au-dessus de 24 GHz) ou à la bande 3,4-3,8 GHz. Cependant, l’Europe dispose également d’un capital en fréquences harmonisées dans plusieurs gammes de fréquences plus basses, bien adaptées à une couverture large et à une pénétration des bâtiments. Les conditions d’utilisation de certaines de ces bandes sont déjà « 5G-ready » : 700 MHz, 800 MHz mais également 1,5 GHz.  En pratique, les opérateurs titulaires d’autorisations dans ces bandes pourront y déployer la 5G, sans intervention du régulateur, dès que les premiers équipements seront disponibles. 

Par ailleurs, l’ANFR s’engage au côté de l’industrie dans l’adaptation des conditions d’utilisation des bandes 900 et 1800 MHz, 2 GHz et 2,6 GHz afin d’y permettre le déploiement de la 5G en tenant compte des usages actuels dans ces bandes et en bande adjacente. Dans un premier temps, le processus normatif, stimulé par les contributions des équipementiers en réponse aux attentes des principaux opérateurs mobiles, va définir les conditions de coexistence entre différentes technologies. Ces avancées normatives se transposent dans des conditions techniques pour l’usage des fréquences, et l’Agence veille dans ce contexte à limiter les éventuelles entraves au cadre concurrentiel ou au respect du principe de neutralité technologique.              

Les études ont été menées au cours de l’été dans les bandes 900, 1800 MHz et 2GHz et sont en cours dans la bande 2,6 GHz.

Dans les bandes 900 MHz et 1800 MHz coexistent le GSM, à bande étroite, et les technologies 3G et 4G. Les conditions d’utilisation ont été de plus  adaptées pour les multiples systèmes IoT cellulaires. La normalisation a défini les conditions d’utilisation de ces bandes par la 5G, en prenant en compte, pour la bande 1800 MHz, l’utilisation d’antennes adaptives : l’orientation du faisceau d’émission de l’antenne de la station de base varie en fonction du positionnement du terminal mobile. L’Agence a veillé à ce que ces conditions permettent d’exploiter la 5G dans ces bandes sans perturber les différents systèmes en bande adjacente : GSM-R, téléphone sans cordon DECT, microphones sans fil, par exemple. Le cadre réglementaire européen au début de l’année 2019 sera adapté en conséquence en ajoutant la 5G aux technologies déjà référencées. Ensuite, des études seront engagées afin de développer des conditions technologiquement neutres.  

La bande 2 GHz, dans laquelle la 3G a été déployée au cours des années 2000, bénéficie déjà de conditions technologiquement neutres. Elles ont été ajustées afin de prendre en compte l’utilisation d’antennes adaptatives tout en veillant à la protection des usages en bande adjacente : service mobile par satellites (Inmarsat, Echostar), service fixe, services scientifiques, par exemple. Le cadre réglementaire européen sera mis à niveau au cours de l’année 2019.

 

Enfin, pour la bande 2,6 GHz, le plan de fréquences en vigueur depuis 2008 n’est pas remis en cause et n’impacte pas, par exemple, la répartition entre usages mobiles commerciaux et haut débit mobile professionnel (PMR) actée au niveau national par l’Arcep. Les études se focalisent actuellement sur la coexistence avec les radars (aviation civile, météo, défense) opérant au-dessus de 2,7 GHz, mais les mesures nationales mises en œuvre par l’Agence afin d’assurer la protection de ces radars resteront applicables. L’objectif est également de mettre à niveau les conditions d’utilisation des fréquences au début de l’année 2019. 

 

La Commission européenne a confié, début septembre, un mandat à la CEPT en vue de disposer des conditions techniques permettant de mettre à niveau le cadre réglementaire communautaire dès 2019 pour les bandes 2 GHz et 2,6 GHz et d’introduire en 2020 la neutralité technologique dans les bandes 900 et 1800 MHz. Pour ces deux dernières bandes, le cadre communautaire actuel paraît suffisamment flexible pour permettre aux administrations d’introduire la 5G dans les conditions définies par la CEPT. L’Agence a contribué à l’élaboration de ce mandat et s’investit dans l’ensemble de ces travaux afin d’ouvrir à court terme des perspectives à la 5G  dans les bandes basses.       

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e) responsable d'exploitation en système d'information
🆕Un(e) gestionnaire des licences et certificats

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/tQUWIihZrD

🎾 @rolandgarros, c’est parti ! Comme chaque année, nos experts ont été sollicités par les organisateurs pour s’assurer de la bonne coordination et de l’absence de brouillage des fréquences radio nécessaires à la retransmission partout dans le monde de ce grand événement. https://t.co/H3drAE2JAN

Roland-Garros, Finale UEFA, 24h du Mans… C’est la période des grands événements. N’oubliez pas de déclarer à l’ANFR vos réseaux privés et vos PMSE vidéo en adressant les demandes à tempo@anfr.fr (délai de 2 J ouvrés pour la réponse), et vos PMSE audio sur https://t.co/hHOx4roUO6 https://t.co/KmBQZILY71

🔈🔈C’est vendredi ! La MAJ de nos données est disponible sur https://t.co/cr2xaQiCM7 et https://t.co/QB1SHcVju2 . Focus sur le département du Nord : l’@anfr a autorisé 1241 sites #5G dont 894 sont déclarés en service par les opérateurs mobiles https://t.co/8UpHTCEBU3

Des étudiants de classe prépa aux grandes écoles du Lycée Henri Wallon de Valenciennes étaient de passage cette semaine à l’@anfr, au centre de contrôle international de Rambouillet, pour une démo de l’évaluation de l’impact des #ondes émises par un 📱sur le corps humain https://t.co/hh4dcckyLR

#25AnsANFR Cette année, l’ANFR fête ses 25 ans 🥳🎊! C’était l’occasion de réunir hier et remercier tous ses agents pour leur collaboration, sous un beau soleil parisien en bord de Seine 🌞 https://t.co/Va14yRvtR7

ANFR a Retweeté

L’@anfr et l'@ISEP organisent les 11 et 12 juin 2022, le 5e hackathon #FrHack!, un évènement créatif et technologique autour des fréquences qui aura pour thème « Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral ». 🌐

👉Infos & Inscription : https://t.co/ZzrhZqPlSj https://t.co/O6EGKB9Ha0

Ce matin, se tient le 15e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/Bxvr9o9QeB

Retrouvez le replay de l’émission « Etat de santé » sur @LCP consacré à l’exposition du public aux ondes de la #5G. On y retrouve les experts de l’ANFR en train de mesurer le niveau des ondes générées par les antennes-relais et les téléphones portables
▶️ https://t.co/ExDE15fXzA https://t.co/Wj9rK35S5K

[OPENDATA] Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données sur #cartoradio ! Aujourd’hui, focus sur les @AlpesMaritimes : 850 sites #5G ont été autorisés par l’@ANFR , dont 652 sont en service. Pour + de détails: https://t.co/s8clyclD8z - https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/vwrGoMZ7Hi

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e)adjoint(e) au/a la chef(fe) du Service Interrégional Est
🆕 Un(e) gestionnaire administratif (ve)

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/PEzm9HGNU3

ANFR a Retweeté

En collaboration avec @anfr, l'attaché technique a contrôlé le bon fonctionnement des équipements de diffusion des chaînes de la #TNT, sur le site de Notre-Dame de Montchamp à Malataverne #Drôme https://t.co/wTK6TbUrHf

Après 2 années sans pouvoir organiser son hackathon en présentiel, l'@ANFR sera heureuse de vous retrouver pour son 5e #hackathon des fréquences sur le thème " Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral », en partenariat avec l'@ISEP
🗓️11-12 juin
📍Campus de l'ISEP https://t.co/E0lSWMbG70

L’@anfr vous invite le 2 juin à son 5ème atelier des #frequences en présentiel ! Échangez avec des experts sur le thème « Drones et réseaux mobiles : enjeux fréquences et perspectives ».
Infos et inscription : https://t.co/kPDMftfaWw https://t.co/Xby5QDXAKh

[NOMINATION 🇫🇷] Le Président de la République @EmmanuelMacron a nommé Caroline Laurent Présidente du conseil d’administration de l'Agence nationale des fréquences (ANFR).
En savoir plus : https://t.co/Cxb6W719h0 https://t.co/0oetU1rcUy

Eric Fournier, directeur des affaires internationales à l’ANFR, interviendra demain 10 mai à 15H, lors d’un débat avec @MPORielly et @monicapaolini sur le thème « Le spectre pour l’entreprise, le rôle de la régulation ». Pour suivre le débat en ligne, inscrivez-vous ici ⤵️ https://t.co/SQy6qy2JDY

⛴️#radiomaritime Vous êtes plaisancier ❓ Pour mieux préparer votre sortie en mer et assurer votre sécurité, consultez cette brochure qui résume les obligations et conseils pour bien utiliser les équipements radio à bord des bateaux ⤵️

https://t.co/xg61KLLSW0 https://t.co/RdMGyR4Ftx

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil