retour en haut

Actualité

Décision communautaire sur la 5G dans la bande 26 GHz

29/04/2019

La Commission va prochainement publier la Décision établissant les conditions techniques pour l’utilisation de la bande 26 GHz. Cette Décision a été adoptée par les 28 Etats membres le 11 avril dernier. Reprenant les propositions de la CEPT, elle est d’application obligatoire par tous les Etats membres de l’Union européenne et complète les obligations du Code Européen des Communications Electroniques : attribution des autorisations 5G dans au moins 1 GHz de la bande 26 GHz, en fonction de la demande du marché, avant la fin 2020. Elle contribue à l’objectif de marché unique et crée les conditions pour une dynamique industrielle et de services 5G en Europe.       

Par ailleurs, l’exploitation de réseaux mobiles dans la bande 26 GHz préfigure une rupture en raison des caractéristiques de la bande de fréquences, des utilisations en partage avec d’autres services, des technologies innovantes qui seront mises en œuvre (voir article point 1.13 CMR 19). Les conditions d’utilisation des bandes de fréquences proposées par la CEPT se sont appuyées sur les premières hypothèses de normalisation de l’industrie mobile. Compte tenu des contraintes de partage avec les diverses stations terriennes (services scientifiques, recherche spatiale et service fixe par satellite) dans cette bande de fréquences, l’hypothèse d’un cadre d’autorisation individuelle 5G (à l’exemple des autorisations attribuées par l’Arcep aux opérateurs mobiles en France) a été retenu pour ces premières conditions techniques.

Cependant, les caractéristiques de la bande et le potentiel de la technologie pose la question du cadre d’autorisation adapté aux différentes composantes du marché qui pourraient s’exprimer et favoriser diverses dynamiques d’innovation. La Commission européenne a donc sollicité de la CEPT des analyses complémentaires afin de disposer des conditions techniques additionnelles adaptées à des hypothèses d’autorisation générale (« bandes libres ») ou d’une combinaison entre les autorisations individuelles et générales.

En conséquence, l’ANFR va contribuer aux travaux européens afin de donner dans les prochains mois les premiers éléments de visibilité sur les conditions techniques pour la bande 26 GHz en mode « bande libre». L’enjeu majeur pour l’industrie et pour les études consiste à intégrer de nouveaux scénarios de déploiement et d’utilisation que pourraient susciter ces cadres d’autorisation : hypothèse ‘bande libre’ seule ou combinée avec des autorisations individuelles.

Participez au 4e atelier des #fréquences de l’@anfr « Le partage du spectre, où en sommes-nous ? Comment changer de paradigme ? ». Cet atelier sera l’occasion de faire un état des lieux et d’identifier les actions pour encourager le partage. https://t.co/9FzpDpqCa1 https://t.co/6vkZaKjFFU

Le #RSPG met en consultation son programme de travail pour 2022-2023 Principaux thèmes : #6G , #UHF, extinction #2G et #3G, CMR-23, lutte contre le changement climatique, coordination aux frontières et revue des pairs⤵️
https://t.co/h8oigVG0uG https://t.co/4Pfyr3Oavt

Les résultats de la consultation publique du RSPG sur les politiques du spectre pour répondre aux défis du changement climatique sont désormais disponibles. Prochaine étape : des recommandations du groupe d’experts à la @EU_Commission. Pour en savoir + :
https://t.co/vKnVCxNb3Y https://t.co/4NcF37Am30

Félicitations à Eric Fournier, directeur des affaires internationales à l’@anfr, nouveau président à partir du Ier/01/22 du Radio Spectrum Policy Group (RSPG), le groupe consultatif
européen qui assiste la Commission européenne sur la politique du spectre des #fréquences. https://t.co/ABLfUSMlyy

#recrutement 💼

L'@anfr recrute :
▶️ Un(e) technicien(ne) en radiofréquences au département " contrôle de conformité "

📍Donges

🆕 https://t.co/sqP2CMTHoy https://t.co/jO0AeYDrg1

Vous souhaitez savoir si la 5G est bien reçue par votre smartphone sur un parcours donné ? L’appli #Openbarres de l'@anfr permet désormais cette fonctionnalité avec l’affichage et l’enregistrement de la puissance du signal 5G ! https://t.co/kqBcSZDZkM

Perturbation des chaînes de la #TNT dans les @DeuxSevres et les départements alentours suite à une panne électrique sur l’émetteur de Parthenay Amailloux. Des interventions des diffuseurs sont en cours pour résoudre l’incident au + vite. + d’infos : https://t.co/xmbgCTvDYF https://t.co/sEpW34Gku6

Où en est le futur système de communications mobiles ferroviaires ? La @EU_Commission vient d'adopter une décision en faveur de la migration du système actuel, le GSM-R, devenu obsolète, vers la nouvelle génération de la radio mobile ferroviaire. ⤵️https://t.co/5C7hJ1zL6P https://t.co/GUAfLB72ZS

« La CMR, à quoi ça sert ? » - C’est la nouvelle série de l’ANFR qui explique chaque mois, dans sa newsletter, les grands enjeux de demain sur les communications sans fil, qui seront abordés lors de la Conférence Mondiale des Radiocommunications de 2023 (CMR-23) https://t.co/4GrQvluwHF

🇫🇷 C'est la #JournéeMondialeDeLaTélévision ! La première diffusion d'une émission de télévision depuis mon sommet a été réalisée en 1935. En 2021, 48 antennes permettent aux parisiens et franciliens de recevoir 46 chaînes de la TNT.
@TDFgroupe #tourEiffel https://t.co/XSaSFWY2Kn

Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données #opendata sur https://t.co/cr2xaQiCM7 ! Aujourd’hui, focus sur
@ClermontFd et l'arrivée de la #5G : 100 sites #5G sont autorisés par l’@anfr dont 88 sont déclarés techniquement opérationnels (activés) par les opérateurs mobiles. https://t.co/wC1v46U3Wx

Retrouvez l’intervention de @GillesBregant dans la matinale de @SudRadio ce matin, sur le brouilleur d’ondes à Clermont-Ferrand. Chaque année, l’ANFR traite environ 2000 cas de brouillages de fréquences sur le territoire.
Pour 🎧l'ITW complète c'est ici ⤵️
https://t.co/0RZLq6d9IC https://t.co/Zn4BRN0w9a

ANFR a Retweeté

[#SudRadio] @GillesBregant, DG de l'@ANFR

🗣️ "Un habitant de #Clermont avait installé un brouilleur assez puissant pour perturber 1/4 de la ville ! Soit disant, il voulait perturber le wi-fi de son voisin. Rappelons tout de même qu'un brouilleur est interdit en France" https://t.co/wPdnUenDIL

Un mystérieux brouillage détecté et neutralisé à Clermont-Ferrand https://t.co/vHIeivaA4p

Vrai sujet. On voit fleurir de plus en plus ce type de d’équipements dans des zones réputées pour servir de lieu de répartition d’une grosse livraison, afin de faire tomber les réseaux (et donc rendre inexploitables les données de localisation) le temps de l’opération. https://t.co/FMDZZDWws4

#lesEnquêtesANFR
L’@anfr a été saisie par 2 opérateurs de téléphonie mobile pour résoudre un cas de brouillage particulièrement sensible au vu de son ampleur à Clermont-Ferrand et ses environs : 24 sites mobiles étaient perturbés ! En savoir plus⤵️
https://t.co/HAJmtzy6sZ https://t.co/OuFKPQMbY3

@GillesBregant Bravo pour ces efforts d’information au public qui contribuent par la transparence à une plus grande confiance dans ces équipements essentiels.

Désormais, https://t.co/qJEHKcKuZJ propose une synthèse immédiate des émetteurs installés dans la commune, le département ou la région de votre choix ! https://t.co/vgo8vc1fCF

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil