Accessibilité

retour en haut

Actualité

Coordonner la 5G en Mer des Caraïbes

02/06/2020

La coordination aux frontières pour la 5G aux Antilles représente un véritable défi. L’extrême proximité des territoires voisins rend la cohabitation radioélectrique particulièrement ardue.

Par exemple, la carte ci-contre illustre l’environnement immédiat de la collectivité française d'Outre-mer de Saint-Martin : l’île d’Anguilla, dont le plan de fréquences est tout à fait différent, ne se situe qu’à environ 10 km. Cette situation n’a que peu de points communs avec celle de l’Europe, où les plans de fréquences des pays voisins ont tous la même structure que ceux de la métropole.

En effet, dans cette région du monde, les administrations ont, malgré la grande proximité des îles, adopté des plans de fréquences hétérogènes. Voisinent ainsi des plans de fréquences d’inspiration américaine, européenne, ou d’Asie-Pacifique (APT), tandis que la propagation au-dessus d’une mer chaude tend à amplifier les signaux brouilleurs ! La figure 1 illustre ces différences dans la bande des 700 MHz, l’une des bandes d’accueil de la 5G : le plan européen (deux lignes du sommet du schéma) s’appuie par exemple sur deux blocs principaux, le bloc uplink (du terminal vers le relais) allant de 703 à 733 MHz. En revanche, le plan américain (deux lignes du bas du schéma) prévoit quant à lui quatre blocs plus étroits, et notamment un bloc downlink (du relais vers le terminal) allant de 728 à 756 MHz. Entre 728 et 733 MHz, les deux usages du spectre sont donc antagonistes.

Figure 1 : Les plans de fréquences de la bande 700 dans les Antilles

On considère en effet que les plans deviennent incompatibles lorsque les mêmes fréquences sont utilisées en liaison montante (uplink) dans un plan et descendante (downlink) dans l’autre. La figure 2 illustre ainsi les brouillages récurrents qui apparaîtront en l’absence de coordination : les zones roses y indiquent les perturbations qui peuvent se produire. On voit ainsi que le signal, nécessairement puissant, émis d’un relais américain utilisant la bande 85 (728-734 MHz) peut, à proximité d’un territoire fonctionnant au plan européen, empêcher le relais européen d’écouter « ses » terminaux fonctionnant au sommet de la bande 703-733 MHz. Il en va de même plus haut dans la bande, où les relais européens peuvent réciproquement aveugler la bande 13 uplink américaine !

Figure 2 : incompatibilités entre les plans

La France applique les mêmes plans de fréquences aux Antilles qu’en métropole, dans une logique de continuité territoriale. Ce plan européen implique donc des compromis avec les administrations voisines. Pour Saint-Martin, les négociations ont lieu avec les Pays-Bas (pour Saba et Saint-Eustache) et avec les Etats indépendants de Sint-Maartin et Anguilla. Pour les départements de la Guadeloupe  et de la Martinique, les discussions avec Sainte-Lucie et la Dominique se font au travers de l’ECTEL (Eastern Caribbean Telecommunications Authority), mais également directement auprès des administrations de Montserrat et d’Antigua.

Afin de surmonter ces difficultés, il faudra donc, pour la 5G en bande 700 MHz, répartir équitablement les fréquences incompatibles entre pays voisins. A défaut de s’accorder sur ce partage, il faudra accepter des restrictions fortes en termes de puissance, de performance ou de zones de déploiement.

Il faudra également tenir compte du mode de fonctionnement choisi par les Etats voisins, puisque les réseaux peuvent être exploités en FDD (blocs dédiés à un « sens de circulation ») ou en TDD (fonctionnement dans le même bloc, en alternat). Cela supposera ainsi une synchronisation temporelle entre stations proches de part et d’autre des frontières.

Pour la 5G dans la bande 3,4 – 3,8 GHz, la situation sera plus simple : cette bande dispose d’un statut primaire sur le continent américain (Région 2). Elle doit néanmoins garantir la protection de stations terriennes de réception satellite préexistantes.

En conclusion, pour la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe, des autorisations et des déploiements 5G sont envisageables sans accord. Des contraintes devront néanmoins s’appliquer a posteriori pour aboutir à un accès équitable au spectre.

En revanche, la situation s’annonce plus complexe autour de Saint-Martin où le déploiement nécesite de renégocier des accords existants. En effet, les seuils actuels de coordination ne permettent pas d’éviter les brouillages entre stations de base dans le cas d’une utilisation non synchronisée. Les travaux ont commencé, mais beaucoup d’informations manquent encore pour identifier les problèmes potentiels et les solutions possibles. Des contraintes seront nécessaires pour assurer la coexistence avec les îles aux alentours, et les futurs accords devront les circonscrire avant de lancer les déploiements.

En Europe, les initiatives se multiplient en faveur du déploiement de la #5G dans de multiples bandes de fréquences. On parle beaucoup des bandes 700 MHz, 3,5 GHz, 26 GHz. Quid des autres bandes mobiles ? … https://t.co/8bUjPdDq2Q https://t.co/JNUx7FNMDn

ANFR a Retweeté

Cette nuit, #TDFGroupe poursuit ses travaux de maintenance sur les installations de diffusion #TNT et #Radio de la Tour Eiffel. Pour permettre le bon déroulement des opérations, les services #FM et #TNT, fournis par TDF, seront interrompus pendant quelques heures.
📸 S. Compoint https://t.co/ULyoopJrBg

L’opérateur de satellites @OneWeb, qui développe un réseau de 648 satellites🛰️en orbite basse mais qui avait été mis en situation de faillite en mars, a annoncé le rachat de la maison mère Oneweb Global : l’aventure spatiale #OneWeb continue ! https://t.co/QBkP1Faf0R https://t.co/tnuBeceolc

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er août 2020, 53 440 sites #4G sont autorisés par l'@anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

https://t.co/P9nlWSyKpC https://t.co/cwWooS9N4s

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er août :
@orange (22 769 sites, + 275 en juillet)
@SFR (19 963 + 305)
@bouyguestelecom Télécom (19 087 sites, + 381 )
@free (17 060 sites, + 395 )

▶️https://t.co/MF6s33Fw50 https://t.co/XWUsUt7MVA

[#ObservatoireANFR] 📱📊

En juillet, 6 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@anfr dans le cadre des expérimentations organisées par l’ @Arcep : 500 #stations #5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er août.
▶️https://t.co/WAmZWM6KcM https://t.co/uwyZ7DiDWg

Vous voulez tout savoir sur les antennes #5G ? Cet article détaillé devrait lever toutes les questions que vous vous posez, en revenant notamment sur les fondamentaux ! https://t.co/EY6ufVbAqY https://t.co/L8GJED1yeN

#LesEnquêtesANFR 🧐
Les agents de l’@anfr sur le terrain pour résoudre un brouillage des services #3G d’un opérateur mobile. Pour cette enquête, c’est une voiture connectée … qui déconnectait les téléphones !
🚗 https://t.co/8ikP0VXsBh https://t.co/jKCX8sOm6U

Dans le cadre de ses missions de surveillance du marché, l’@anfr a contrôlé le téléphone XIAOMI MI NOTE 10 et a pris acte de sa mise à jour, afin de respecter la valeur limite du #DAS localisé «tronc».

+ d'info : https://t.co/MtqZqavPpN https://t.co/R6V9auNEK1

L’@anfr a repris les sessions d’examen pour l’obtention du Certificat restreint de radiotéléphoniste (CRR) ! Le CRR est requis pour les plaisanciers navigant à l'étranger et utilisant un équipement radio VHF.
🛥️ https://t.co/cGDySO0bpE https://t.co/LnX5u2xoP4

Où l'on découvre qu'une voiture électrique, parce qu'elle dispose de fonctions connectées, peut brouiller un réseau de téléphonie mobile...

Une enquête des limiers de @anfr

https://t.co/wPhZpRekBv

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information !

🔗 https://t.co/gnj0hdoLeO https://t.co/Du1qe67wGc

#Recrutement 🧐
L'@anfr recrute :

▶️ Un(e) directeur(directrice) du contrôle du spectre
▶️ Un(e) gestionnaire administratif(ve)

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/LKhZ9LYcKw

L’@anfr a préparé en 2019 le futur déploiement du réseau #5G, avec la publication de documents de référence sur l’exposition du public aux ondes et le suivi étroit des expérimentations menées dans plusieurs🏙️de 🇫🇷.Les chiffres clés pour cette mission: https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/4YlHD8BgJw

L’@anfr contrôle la bonne utilisation des fréquences pour garantir la sécurité des investissements des utilisateurs du spectre mais aussi la sécurité des personnes. Dans cette vidéo 📽️, les chiffrés clés 2019 pour cette mission :
📘 https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/pKF6haufXQ

L’@anfr met au service des téléspectateurs son expertise en cas de problèmes de réception de la #TNT : elle identifie les causes des perturbations et alerte les responsables qui doivent y mettre fin. 📽️Les chiffres clés 2019 pour cette mission : 👇
https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/K0lUtyi8jS

L’@anfr veille au respect des valeurs limites d’exposition du public aux #ondes radioélectriques. Dans cette vidéo 📽️, les chiffres clés pour cette mission 👇
Lire le rapport annuel complet ici : https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/24axXDAdOu

Le rapport d’activité de l’ANFR est en ligne ! Découvrez les missions, réalisations et faits marquants de l’Agence pour l’année 2️⃣0️⃣1️⃣ 9️⃣ ici :

🆕 https://t.co/4cLRkCHIzR https://t.co/FhXSmDcfAB

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil