retour en haut

Suites de la consultation

En juin 2016, l'Arcep et l’Agence nationale des fréquences ont ouvert une consultation publique visant à recueillir les observations des parties prenantes sur les "nouvelles opportunités pour l’utilisation des bandes 862 - 870 MHz, 870-876 MHz et 915 - 921 MHz", afin de répondre aux besoins croissants de l’internet des objets.

Retrouvez sur cette page la synthèse de la consultation, les contributions reçues, ainsi que les suites de cette consultation.

L’ANFR s’est appuyé sur les résultats de la récente consultation publique pour négocier avec ses partenaires européens un schéma d’harmonisation des bandes qui réponde aux besoins de l’industrie. Les études techniques au niveau européen ont été rassemblées dans les rapports ECC 261 et ECC 246 qui portent, respectivement, sur les bandes 862-870 MHz et 870-876/915-921 MHz et sont en consultation publique jusqu’au 1er décembre 2016.

Un enjeu important pour l’ANFR a été de s’assurer de la protection des réseaux LoRa qui utilisent la bande 865-868 MHz dans le cadre de la réglementation actuelle (25 mW).

Sur la base de ces études, la CEPT développe le schéma d’harmonisation de ces bandes qui reprend largement les propositions de l’Agence. 

 

Par exemple, les quatre canaux permettant l’interrogation des puces RFID (soit dans leur format actuel de 200 kHz, dans les bandes 865-868 MHz et, soit dans leur nouveau format de 400 kHz dans les bandes 915-921 MHz) seront ouverts à des puissances de 500 mW pour les systèmes d’acquisition de données (exemples : LoRa, Sigfox), offrant ainsi la flexibilité demandée par les acteurs concernés. 

Autre exemple : l’accent a été mis sur l’harmonisation européenne de 2,8 MHz de spectre dans les bandes 918-920,8 MHz afin de favoriser le développement d’objets connectés dans cette bande  qui a pour avantage de bénéficier d’une disponibilité quasi-mondiale et peut ainsi permettre des économies d’échelle et un fonctionnement de ces appareils sur plusieurs continents. 

Enfin, la bande 862-863 MHz devrait faire l’objet d’études complémentaires pour répondre à la demande du CNES en faveur d’un cadre adapté aux applications de télé-relève par satellite ou par avion. 

L’adoption des propositions de la CEPT dans une décision communautaire d’application obligatoire pour les 28 Etats membres se fera dans une deuxième phase, en mars 2017 au plus tôt. Elle sera loin d’être une simple formalité, compte tenu de situations aujourd’hui hétérogènes parmi les Etats membres dans l’usage des bandes 870-876/915-921 MHz, utilisées par des systèmes gouvernementaux ou par le GSM-R (fréquences dédiées au réseau des trains).

Les travaux de la CEPT portent également sur les bandes de fréquences  attribuées ou promises aux opérateurs de réseaux mobiles, l’objectif étant qu’ils puissent y utiliser  les technologies IoT , dans le respect du principe de neutralité technologique. Mais des questions de coexistence se poseront aux limites de ces blocs.

Par ailleurs, la CEPT a engagé un vaste programme de travaux dans les bandes 400 MHz compte tenu des réflexions sur l’introduction dans cette bande de technologies large bande à la fois pour les réseaux de sécurité et les réseaux mobiles professionnels. Ces évolutions doivent aussi permettre de répondre aux nouveaux besoins que l’IoT suscite dans les réseaux PMR.

 

Enfin, des évolutions sont envisagées au niveau européen pour ouvrir de nouvelles bandes à des applications IoT. C’est notamment le cas dans la bande 1900-1920 MHz.

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 8 mai 2012 : refonte des certificats radioamateurs français en un seul certificat « HAREC », qui permet une reconnaissance avec les certificats étrangers et autorise le mode numérique. ©M.Chalvin https://t.co/xDRLTuVTvh

ANFR a Retweeté

Pour le bon réseau, je vous renvoie à cette étude de l'@anfr: appeler dans de bonnes conditions peut diviser le niveau d'exposition... par 32.000.

Donc on évite les coups de fil dans le train. En plus ça énerve tout le monde.

https://t.co/WANe44JtCS

ANFR a Retweeté

Avions et 5G : pourquoi la France a moins de soucis que les États-Unis https://t.co/oiAsMf4vqP https://t.co/teDIvyqRyK

L’ANFR publie ce jour une étude sur l’exposition aux ondes du téléphone portable utilisé avec un kit oreillette : cette utilisation permet de réduire d’un facteur 10 en moyenne son exposition aux ondes, comparé à un usage direct de son téléphone portable.
https://t.co/rV86kvbq2m https://t.co/xETs9bPcMz

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 30 novembre 2011: fin de la télévision hertzienne analogique. Une partie des fréquences est désormais utilisée pour un autre usage: le haut débit mobile, pour satisfaire les besoins croissants des 🇫🇷 d’échanger toujours + de données en mobilité ©M.Chalvin https://t.co/UF0zUCdCwe

« La 🇫🇷 compte un peu + de 123 000 antennes à faisceaux hertziens réparties sur tout le territoire et dont les fréquences s’étendent entre 1,3 GHz et 86 GHz » L’expert Ourouk JAWAD intervient au 14e #CND de l’ANFR et présente un étude sur l’exposition aux ondes de ces faisceaux. https://t.co/Sa0Ehj3urj

En 2021, l’@anfr a réalisé et publié sur https://t.co/s8clyclD8z 10 356 mesures d’exposition aux ondes, dont 5 900 ont permis d’évaluer plus précisément l’évolution de l’exposition avec la #5G. Sur l’ensemble des mesures, l’ANFR a relevé 51 points atypiques." 🗨️ #CND https://t.co/lOsp39VKXe

🗓️Ce matin, l’ANFR réunit en distanciel le 14e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/C48GdG5Aq5

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 14 octobre 2011, l’ANFR pilote des opérations terrain en Mayenne pour évaluer les brouillages entre #4G et #TNT. L’expertise servira à mettre en place un mécanisme de remédiation gratuit pour les téléspectateurs concernés. ©M.Chalvin https://t.co/Y9T5PEfIdo

5G près des aéroports : « La France, bien avancée sur le sujet, à tout de suite mis en place un protocole protecteur autour des gros aéroports : les antennes 5G ne peuvent se déployer qu’à faible puissance dans une zone de 1 km de part et d’autre de la piste » 👇 https://t.co/IXewoG3Cul

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Mai-juillet 2009 : le "Grenelle des Ondes" conclut à la nécessité de réaliser des expérimentions pour définir des lignes directrices nationales de simulation de l’exposition aux ondes. Ces travaux seront pilotés par l'ANFR. ©M.Chalvin https://t.co/s9ddnoBtcZ

#25AnsANFR🎂#1jour1date 22 octobre 2007 : début de la Conférence Mondiale des Radiocommunications présidée par le DG de l’ANFR, François Rancy. Elle identifie la bande 800 MHz, jusque-là utilisée pour la diffusion de la 📺, pour les futurs services mobiles 4G. ©M.Chalvin https://t.co/posumLJRON

Pour contrer les mauvaises ondes du #bluemonday, retrouvez notre frise du spectre des fréquences avec ses couleurs vives, qui viendra égayer votre journée 😊! Cette frise répertorie les utilisateurs et usages des différentes bandes de fréquences allant de 3 kHz à 300 GHz ⤵️ https://t.co/HpUjW8PTBq

We look forward to welcoming our high-level line up of speakers to the The European 5G Conference next week. You can view the agenda & register at https://t.co/4c7hHHZsqZ
📅25-26 January
📍 Virtual event https://t.co/wD9YljOCLg

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil