Accessibilité

retour en haut

Contrat d'objectifs et de performance 2018-2020 de l'ANFR

Le 25 février 2019, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Economie et des Finances, a signé le Contrat d’objectifs et de performance (COP) de l’ANFR pour la période 2018-2020. Le COP, l’un des supports du pilotage stratégique de l'Agence, permet de définir les priorités et objectifs de l’opérateur sur plusieurs années et d’en assurer le suivi grâce à des indicateurs.

Pendant la période 2018-2020, l’ANFR sera au cœur de plusieurs grands défis de la transformation numérique, sachant que les fréquences sont le support d’un grand nombre d’activités de l’économie et de la société. Trois grands rendez-vous attendent l'ANFR :

  • La mise en œuvre de la feuille de route 5G. Le Gouvernement a des attentes fortes quant à la mise en œuvre de la feuille de route pour la 5G  pour accompagner la libération des nouvelles bandes de fréquences qui seront attribuées d’ici 2020. Dans ce cadre, l’Agence sera également amenée à renforcer sa mission d’information sur l’exposition du public aux champs électromagnétiques.
  • La Conférence mondiale des radiocommunications en 2019 ( CMR -19). Ces grandes conférences du spectre ont lieu tous les quatre ans, et les décisions prises fixent le cadre de la gestion des fréquences pour les années à venir, à travers l’évolution du Règlement des radiocommunications (RR).
  • Les objectifs d’Action publique 2022. Par ce contrat, l'Agence réaffirme son ambition de s’inscrire pleinement dans les objectifs de transformation numérique de l’administration. Elle prévoit de numériser l’ensemble de ses processus métier, de proposer des services 100% en ligne et de consolider sa politique d’ouverture des données publiques.


Le COP 2018-2020 de l'établissement se décline en 3 grands axes, associés à 9 objectifs et 28 indicateurs qui feront l'objet d'un suivi annuel.

 

 

La CEPT vient d’approuver des fréquences supplémentaires pour le #WiFi en 6 GHz : une ressource additionnelle bienvenue dans un contexte sanitaire où le WiFi figure parmi les technologies essentielles pour la continuité de nos activités quotidiennes https://t.co/69Mc2fCP1a https://t.co/qelqexZByw

#LesMetiersANFR
« Nous sommes un peu des chefs d’orchestre et notre rôle est d’éviter les fausses notes ». Découvrez l’itw de C. DUPART et M. ERAUD qui travaillent sur les Grands Evénements pour assurer la cohabitation harmonieuse des fréquences ⤵️
https://t.co/HUm4DIzTMz https://t.co/F321LHFT7W

Avec la #5G, l’@ANFR va intensifier ses contrôles sur les DAS des téléphones portables : qu’est-ce que le #DAS ? Comment sont réalisées les mesures sur les nouveaux téléphones 5G ? Notre ingénieure Emmanuelle Conil explique la démarche pour @01net ⤵️ https://t.co/kEmCwRhlgc

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :

▶️ Un(e) Chargé(e) de la qualité comptable
▶️ Un(e) gestionnaire administratif(ve) et financier(e)

🆕 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/h5KpYgKv6o

✨✨✨ L’@anfr vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2021.
Très belle nouvelle année à toutes et tous ! 😀🎉 #BonneAnnée2021 https://t.co/K6iAzH5iWZ

Comment connaître l'emplacement des antennes #5G ? (via @anfr )https://t.co/TYCJ4bXStH

#5G à Bordeaux : l’@anfr installe des capteurs pour mesurer l’évolution de l’exposition aux ondes lors des prochains déploiements commerciaux #transparence https://t.co/51yV7PFn2c https://t.co/uggsMzZF9V

Comment #4G et #5G peuvent-elles coexister sur les mêmes fréquences ? C’est grâce au Dynamic Spectrum Sharing (DSS) qui permet un partage de la ressource par multiplexage temporel et de manière dynamique, pour en savoir + ⤵️
https://t.co/qoakhGMjB1 https://t.co/McqpiHET0M

Encore une enquête très intéressante de l'@anfr. Merci pour ce partage d'expérience ! https://t.co/GeLsdaiTdu

Croisons-les. J’attends maintenant que @anfr lance ses Gardiens du DAS de la Galaxie pour vérifier les émissions d’ondes des (exo)planètes, et puisse prendre des sanctions en cas de récidive ^^

https://t.co/ZcOzYJqIiT

https://t.co/WwPyXv0UCM

#LesEnquetesAnfr
L’attaque des robots : épilogue d’un mystérieux brouillage transfrontalier ! Ou comment un organisme en charge de la protection de l’environnement basé en Allemagne a récemment été victime de perturbations…
🤖 https://t.co/SwfTtxkirJ https://t.co/9D2vS4VYNc

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information!

👉 https://t.co/CqK6T40nxj https://t.co/K9aelDVnKU

6e de la série #focus : les bandes millimétriques pour la #5G représentent le nouveau territoire du spectre pour les communications mobiles. Elles apporteront un supplément de capacité dans des zones bien identifiées, les « hot spots »
https://t.co/E2mDnoxXK1 https://t.co/Av5Xng8j8J

5e de la série #focus : les bandes KU, KA et la Q/V sont les bandes dédiées à la connectivité par satellite. Elles sont de + en + exploitées pour l’accès haut débit par satellite et seront essentielles pour les nouvelles constellations non géostationnaires
https://t.co/ljoCLRdjL8 https://t.co/uByryuN99q

4e de la série #focus : la bande 6 GHz pour un accès futur en partage pour le #WiFi ou la #5G. La CMR de 2023 examinera les possibilités d’utilisation d’une partie de la bande pour la 5G en Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie Centrale. #CMR23
https://t.co/qaZyPYmHPL https://t.co/54wqgjdmlp

3e de la série #focus : les nouv. bandes pour le STI : 5850-5935 et 5795-5815 MHz – viennent renforcer les ressources en fréquences pour développer des systèmes de sécurité routière, le contrôle du trafic des 🚄 et de dvlpement des véhicules autonomes ⤵️
https://t.co/Yc3oGypmOA https://t.co/0CXcax2yLe

2e de la série #focus : la bande 3,5 GHz est la bande cœur pour le déploiement de la 5G en 🇪🇺. Elle commence tout juste en 🇫🇷 dans cette bande ! Les évolutions technologiques associées permettront à terme un gain en débit remarquable ⤵️
https://t.co/r2Zx97X54b https://t.co/5g90hHizW5

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil