Accessibilité

retour en haut

Contrat d'objectifs et de performance 2018-2020 de l'ANFR

Le 25 février 2019, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Economie et des Finances, a signé le Contrat d’objectifs et de performance (COP) de l’ANFR pour la période 2018-2020. Le COP, l’un des supports du pilotage stratégique de l'Agence, permet de définir les priorités et objectifs de l’opérateur sur plusieurs années et d’en assurer le suivi grâce à des indicateurs.

Pendant la période 2018-2020, l’ANFR sera au cœur de plusieurs grands défis de la transformation numérique, sachant que les fréquences sont le support d’un grand nombre d’activités de l’économie et de la société. Trois grands rendez-vous attendent l'ANFR :

  • La mise en œuvre de la feuille de route 5G. Le Gouvernement a des attentes fortes quant à la mise en œuvre de la feuille de route pour la 5G  pour accompagner la libération des nouvelles bandes de fréquences qui seront attribuées d’ici 2020. Dans ce cadre, l’Agence sera également amenée à renforcer sa mission d’information sur l’exposition du public aux champs électromagnétiques.
  • La Conférence mondiale des radiocommunications en 2019 ( CMR -19). Ces grandes conférences du spectre ont lieu tous les quatre ans, et les décisions prises fixent le cadre de la gestion des fréquences pour les années à venir, à travers l’évolution du Règlement des radiocommunications (RR).
  • Les objectifs d’Action publique 2022. Par ce contrat, l'Agence réaffirme son ambition de s’inscrire pleinement dans les objectifs de transformation numérique de l’administration. Elle prévoit de numériser l’ensemble de ses processus métier, de proposer des services 100% en ligne et de consolider sa politique d’ouverture des données publiques.


Le COP 2018-2020 de l'établissement se décline en 3 grands axes, associés à 9 objectifs et 28 indicateurs qui feront l'objet d'un suivi annuel.

 

 

.@GillesBregant conclut ce deuxième atelier des fréquences très productif en remerciant tous les conférenciers, intervenants et participants .
Encore merci à tous pour votre participation et rdv au prochain atelier des #fréquences de l’@anfr ! https://t.co/unwI6iYVfo

Mobiles, aéronautique, espace, et nous terminons par la Science, qui transcende tous ces sujets, puisqu'elle utilise les fréquences aussi bien pour sonder la Terre que l'espace lointain. #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/jCqWnTTl8m

Ce qu’il faut retenir sur la session « les #fréquences pour les réseaux mobile » :
🔵Point 1.2 #CMR23 Bande 6 GHz : l’attention focalisée sur la coexistence avec les systèmes satellitaires #LesAteliersDesFrequences https://t.co/mcfpDIfgas

Protéger les systèmes de géolocalisation, et en particulier Galileo et son dispositif de positionnement de haute précision #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/IwPUErsSYc

Nous continuons à prendre de l'altitude : nous voici dans l'espace ! #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/cDk2FO3Tl7

La nouvelle complexité issue de l'essor des constellations #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/PzSDJBDnjm

"Un enjeu important est que l’@OACI accepte l’usage de drones en espace non réservé, en tenant compte de toutes les exigences de la sécurité aéronautique" 🗣️Jérôme André, chef du dép. DPSAI à Brest, fait un point sur les fréquences pour le transport, l’aéronautique et la défense. https://t.co/TcdiC2TFEm

La bande 6 GHz sous pression : WiFi, satellites, mobiles... Un enjeu-clé pour la #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/xBSggxSguF

#LesAteliersDesFrequences Nous quittons les mobiles et nous nous envolons vers l'aéronautique, les transports et la Défense... https://t.co/vRi7xUXDd4

.@gillesbregant introduit ce matin le 2e atelier des fréquences ! De nombreux échanges autour d’un atelier virtuel rassemblant une centaine de personnes, pour débattre des sujets de la prochaine #CMR23 ! #WRC23 #lesateliersdesfrequences https://t.co/op2CkxTsWB

🌐🗣️« Le haut débit mobile connecte maintenant 4 milliards de personnes à internet » @LBodusseau, directeur du spectre à la @GSMA s’exprime au 2e atelier des fréquences de l’@anfr. #lesateliersdesfrequences #CMR23

Les réseaux mobiles déployés en 🇪🇺 et dans le monde reposent sur des technologies spécifiées par le 3rd Generation Partnership Project (3GPP). Les spécifications du 3GPP sont regroupées en « releases". Que dit la release 16, qui concerne la #5G ?
https://t.co/iTyqdh2J3i https://t.co/JmH495B5d4

#LesMetiersANFR
Quelles sont les missions d’un contrôleur de conformité au service régional de l’@anfr à #Toulouse ? L’ITW d’Hervé Chailloux, contrôleur : https://t.co/MrL5dB90La ⤵️ https://t.co/z7M3i77eXq

ANFR a Retweeté

Réunion avec l’@Arcep, les associations de consommateurs et les opérateurs sur les offres commerciales #5G. Le @gouvernementFR sera vigilant à la transparence de l’information aux consommateurs sur la qualité et la couverture des offres #5G. https://t.co/XrehhzMMBb

🛰️⌛🌐En offrant plus de débit, moins de latence et une meilleure densité, la #5G facilitera l'apparition de nouveaux services à destination des entreprises et du grand public : transports, santé, industrie, medias, gaming… de nombreux secteurs seront concernés ! #Fréquence5G https://t.co/wTMukXlzBw

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil