Accessibilité

retour en haut

Actualité

OneWeb, toujours dans la course !

24/07/2020

L’opérateur de satellites OneWeb, qui développe un réseau de 648 satellites en orbite basse à 1200 km de la Terre, avait été placé sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites américaines le 27 mars dernier, faute d'obtenir de nouveaux prêts de son principal financier, le japonais Softbank. Les autorisations d’utilisation de fréquences détenues par OneWeb ont fait l’objet d’enjeux particuliers dans cette procédure. En effet, de manière générale, de telles autorisations sont accordées à titre personnel et ne peuvent être cédées à des tiers. Elles peuvent faire, par contre, l’objet d’un transfert après accord de l’autorité administrative, délivrée par le ministre chargé des communications électroniques (après doubles instructions ANFR et ministère de l’économie). Par ailleurs, en cas de changement d’actionnaire majoritaire, l’administration française doit en être informée sans délai. Chaque prise de contrôle est analysée pour vérifier la conformité légale des opérations de transfert de l’autorisation.

A ce jour, OneWeb possède via une filiale britannique des autorisations d’exploitation d’assignations spatiales du Royaume-Uni en bande Ku pour ses liaisons entre satellites et utilisateurs. Depuis janvier 2018, il détient également via sa filiale maltaise, OneWeb Ltd, une autorisation ministérielle à exploiter des assignations spatiales françaises en bande Ka pour ses liaisons entre satellites et infrastructure sol. 

La procédure de protection américaine (« chapitre 11 ») suit son cours. Le 3 juillet 2020, l’opérateur a annoncé le rachat, pour plus d’1 milliard d’euros, de la société mère OneWeb Global par un consortium constitué du gouvernement royal britannique et de la société indienne Bharti Global, connue pour ses activités dans la téléphonie mobile.

L’aventure spatiale de la constellation OneWeb, à laquelle participe le constructeur français Airbus Defense and Space, continue et OneWeb reste dans la course ! 

Le saviez-vous ? Afin de faciliter les secours en mer, l'@anfr met à disposition des centres de surveillance maritimes (CROSS) les informations de sa base radiomaritime, qu’il ne faut surtout pas négliger de renseigner, elles peuvent sauver ! @bateaux_com https://t.co/sWFUcfq5aK

Lancement réussi du nanosatellite français UVSQ-SAT hier, depuis Cap Canaveral ! Ce CubeSat, conçu par l’Université de Versailles / St Quentin, à peine plus gros qu’un Rubik’s Cube, utilise les fréquences du service amateur par satellite ▶️https://t.co/nDRJZ1N5er
@uvsqsat https://t.co/JpLZgTMqa4

[#chiffresclés2020] #Focus sur les implantations de sites : l’@ANFR autorise l’ensemble des sites radioélectriques en France – sites radios, télés, réseaux mobiles…- ce qui permet de garantir leur compatibilité électromagnétique et d’éviter des brouillages. https://t.co/FrJmbkrJvB

ANFR a Retweeté

La France compte parmi les pays où l’exposition aux ondes est la plus encadrée. Entre 2019 et 2021, nous multiplions le nombre de contrôles par l’@anfr par 3, dont la moitié dédiés à la #5G.
Plus de détails 👉 https://t.co/iRWU8eRaFp

Pour contrôler l’exposition aux ondes, l’@anfr a installé des capteurs à proximité d’antennes #5G. Notre ingénieure I. Sefsouf et G. Astre d'@exemlab expliquent en quoi ces capteurs vont permettre de suivre, en transparence, l’évolution de l’exposition avec l'arrivée de la #5G ⤵️ https://t.co/pHfLNpTHYu

[#chiffreclés2020] Aujourd’hui, #focus sur l’activité internationale de l'@anfr : 1. En 2020, elle a préparé et défendu les positions françaises dans le domaine du spectre des fréquences, dans diverses entités où s’élaborent les cadres européens et internationaux. https://t.co/CY2s0oy6xi

Avec l’arrivée de la #5G et à la demande de @Cedric_O, l'@ANFR effectuera + de 10 000 contrôles de l'exposition aux ondes en 2021, dont près de 5000 avant et après déploiement d’antennes 5G. Reportage du @le_Parisien avec des ingénieurs ANFR sur le terrain.https://t.co/OC0ipo9KAR

ANFR a Retweeté

RADIO | Le @CSAudiovisuel fixe au 15 juillet 2021 l’entrée en vigueur des autorisations en #DABplus métropolitaines : https://t.co/PHF5vrc6cU https://t.co/fj0HDlxzls

ANFR a Retweeté

Wi-Fi 6E : la future norme sans-fil pourrait être approuvée en France dès le printemps 2021 https://t.co/uYTMEPljjf

Aux Etats-Unis, les enchères #5G ont débuté le 8 décembre dernier et se sont terminées vendredi. La bande de fréquences intermédiaire (3,7–3,98 GHz) a été adjugée pour environ 80 milliards de dollars. ▶️https://t.co/ZAiKo3hziA https://t.co/L96wsyCmaS

#recrutement 🧐
L'@anfr recrute :

▶️ Un(e) coordinateur(trice) de contrôles radiofréquences

📍 Maisons Alfort

🆕 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/W3AivgJc54

[#Fréquence5G] Avec l'arrivée de la #5G, l'@ANFR renforce ses travaux sur le contrôle du #DAS des téléphones portables : l’acquisition d’un nouveau banc de mesure conçu par la start-up 🇫🇷 @SARtesting
permettra à l’ANFR de conforter son rôle d’acteur de référence dans le domaine. https://t.co/94HBbtzUIP

« Savez-vous que l’exposition aux #ondes électromagnétiques de la #5G est très encadrée en France 🇫🇷 ? La limite réglementaire est fixée entre 36 et 61 V/m et l’exposition aux ondes avec la 5G est évaluée à un niveau inférieur à 2,3 V/m ». En savoir +: https://t.co/P5oZmaUJJ9 https://t.co/1ug6LUWJp4

«Réseaux #5G : est-ce vraiment la révolution annoncée ?» @gillesbregant répondait à la question hier soir dans l’émission #TechCO sur @bfmbusiness, avec @Fsorel, @GrablyR et @JeromeColombain
Le replay de l’émission ici⤵️:
🎙️https://t.co/dT2MedXtec https://t.co/yYzfNQP61a

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil