retour en haut

Actualité

La recherche spatiale et les communications avec Mars Episode 1 : le réseau deep space network

29/06/2021

Notre planète est la troisième planète la plus proche du soleil et il lui faut environ 365 jours et 6 heures pour effectuer un tour complet autour de lui. Quant à Mars, elle est en quatrième et effectue cette rotation autour de notre étoile en 1,9 année environ. Les deux planètes ont une rotation elliptique autour du soleil, mais l’excentricité de l’orbite de Mars est 8 fois supérieure à celle de l’orbite terrestre. Ainsi, la différence de longueur entre le point le plus proche (périhélie) et le point le plus éloigné du Soleil (aphélie) sur l’orbite terrestre est d’environ 5 millions de kilomètres,  alors qu’elle dépasse 40 millions de kilomètres pour l’orbite martienne. Cela a une importance considérable dans les transmissions entre la Terre et Mars : au plus proche, la distance entre les planètes est de l’ordre de 55 millions de kilomètres, mais leur éloignement peut dépasser 400 millions de kilomètres. 

Les communications entre Mars et la Terre doivent donc être dimensionnées pour que les signaux puissent être reçus malgré ces énormes distances. A titre d’exemple, l’atténuation en espace libre d’une onde électromagnétique sur la distance la plus courte entre les deux planètes est de 253 dB (soit une puissance divisée par 2 x 1025) en bande S (2 GHz) et s’accroît de 12 dB (soit une nouvelle division par 16…) en bande X (8 GHz).  A cela il faut bien entendu ajouter les obstructions potentielles sur le trajet :

  • la présence transitoire du soleil ou d’autres corps célestes entre les deux planètes (phénomène de conjonction). Le soleil reste une extraordinaire source d’interférence, puisque cette étoile émet des champs électromagnétiques sur une plage importante de longueur d’onde. Même si son rayonnement maximal se fait dans les domaines du visible, de l’infrarouge et de l’ultraviolet, il n’existe pas réellement de méthode pour réduire le niveau des interférences que génère le soleil. Lorsqu’il se trouve entre Mars et la Terre, les communications cessent, dans l’attente d’une configuration plus favorable ; 
  • les rotations que chacune d’entre elles effectue continument sur son axe. La solution a été de placer plusieurs points d’émission/réception sur la surface du globe terrestre pour en avoir toujours au moins un en visibilité de l’astre rouge et de mettre un relais en orbite autour de Mars pour maintenir la communication lorsque le point d’émission/réception sur Mars nous est caché.


Le réseau le plus connu sur Terre pour émettre et recevoir des informations vers ou depuis l’espace est le DSN (Deep Space Network). C’est un réseau de trois sites régulièrement espacés sur le globe. Deux sont dans l’hémisphère Nord à Madrid en Espagne et à Goldstone aux Etats-Unis, le dernier dans l’hémisphère Sud à Canberra en Australie.  Cet agencement permet de s’assurer qu’un point éloigné reste, à tout moment, en visibilité d’une station, quelle que soit sa position dans l’espace.

Sur chacun de ces sites, on retrouve des antennes de dimensions impressionnantes comprises entre 34 et 70 m de diamètre, présentant des gains de l’ordre de 55 à 74 dBi selon l’antenne et la bande de fréquences. La plupart des récepteurs associés à ces antennes sont généralement refroidis à très basse température et  présentent donc des niveaux de bruit thermique extrêmement faibles, de l’ordre de la dizaine de Kelvin au zénith. Ces valeurs de température sont naturellement affectées par l’angle d’élévation à laquelle l’antenne observe par rapport au sol (la température globale du système augmente lorsque le foyer de l’antenne se rapproche du sol). Pour l’émission, la puissance de l’émetteur varie selon l’antenne et la bande utilisée, les puissances d’utilisation maximales étant entre 20 kW (43 dBW) et 400 kW (56 dBW).

Ainsi, la puissance isotrope rayonnée équivalente (p.i.r.e) en sortie d’une antenne DSN pourrait atteindre 126 dBW, soit environ 4 000 milliards de Watt. Aux moments où Mars et la Terre sont les plus proches, avec une atténuation de 253 dB en espace libre en bande S, il est donc possible de transmettre un champ à la surface de Mars de l’ordre de -127 dBW (ou -97 dBm), ce qui se rapproche d’un niveau reçu par un téléphone mobile à une distance moyenne d’une station de base. Autrement dit, un téléphone portable martien configuré dans les bonnes fréquences pourrait capter la Terre, même à 50 millions de kilomètres de ce relais très particulier. 

Photos du Deep Space Network (crédit : NASA).

A gauche, assemblage du réflecteur de 138 t de la station 36 en 2017 à Camberra, en dessous, photo du réseau d’antennes de Camberra, en bas à droite, complexe de Madrid et en haut à droite, antenne de Goldstone de 70 m de diamètre.

📱📢 Nouvelle MAJ de l’appli #OpenBarres ! Il est désormais possible, en plus des nouveautés de juin dernier, d’afficher et d’enregistrer la puissance du signal #5G reçu par son smartphone. L’appli est téléchargeable ici 👉 https://t.co/iTwIJPbX0e https://t.co/BhryNowGTV

Pourquoi il ne faut pas installer de répéteurs pirates pour les réseaux mobiles S24E94... /via @anfr https://t.co/FfoU5IaL58

#radioamateur
L’inscription à l’examen pour l'obtention du certificat d'opérateur des services d'amateur est désormais gratuite !
Pour vous inscrire, c’est par ici : ✍️https://t.co/YEx5WMfZJf
Pour en savoir plus :▶️ https://t.co/Z96uY97IBg https://t.co/25k7nMIUP0

Le saviez-vous ? Le spectre radioélectrique en 🇫🇷 est un bien immatériel de l'État, utilisé pour toutes les communications sans fil. L’ANFR en assure la gestion et la coexistence entre tous les utilisateurs
Ici la MAJ de la frise du spectre des fréquence⤵️ https://t.co/z5g7dshfOt https://t.co/Bu5AbmtBUn

#recrutement 💼

L'@anfr recrute :
▶️Un(e) adjoint(e) au chef du département radiodiffusion

🆕 https://t.co/sqP2CMTHoy https://t.co/CSweV0hJu2

L’@ANFR sera présente au @salonSELIF, le salon des #élus et #décideurs des territoires d’Île-de-France, et organisera une conférence « La 5G : un an après le début de son déploiement en France, où en est-on ? »
🗓 Le 4/11 à 11H
📍 Paris Center Event
✍️ : https://t.co/T9k9qYAi6b https://t.co/bFBN9YnqWz

[PRENEZ RDV]
#Startups, vous avez des sujets liés aux fréquences ? À la commande publique ? Rencontrez nos experts #réglementations à l'occasion d'un rendez-vous !

Prenez RDV ici 👉https://t.co/a6WMOckVYp

@ugap @CNIL @Arcep @anfr @businessfrance https://t.co/PUIud1Q4wx

Savez-vous ce que sont les équipements radio à bande ultralarge (UWB) ? A quoi ils servent et pourquoi une réglementation spécifique est nécessaire ? Toutes les réponses à vos questions sur l’UWB ici : ⤵️
https://t.co/HojBadFGLD https://t.co/yDU59dzD1U

#recrutement 💼
L'@anfr recrute :

🆕Un(e) adjoint(e) au chef du service régional et chef(fe) département "contrôle de conformité".

https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/dMrPppsEfE

ANFR a Retweeté

Un outil du quotidien, des enjeux pour aujourd'hui et pour demain #smartphone #5G intégré aux nombreuses actions du 4ème Plan national santé environnement @anfr @Ecologie_Gouv @Sante_Gouv @Economie_Gouv https://t.co/djDgIspLlO

🛰️Dans ce 3e épisode dédié à la recherche spatiale et aux communications avec Mars, découvrez les satellites qui gravitent autour de la planète rouge et leurs missions ! 🪐 https://t.co/a9fuDfiHTW https://t.co/1wFdACWbfS

Comment connaître l’exposition aux ondes dans son lieu d'habitation ? Que permettra le projet ambitieux de l’ANFR de simulation de l’exposition sur la France entière ? Les réponses dans le #podcast de l'ANFR avec @Conso_INC https://t.co/p4wMcWi2HR

Pour permettre au public de mieux connaître son exposition aux ondes, l'@ANFR prévoit, en lien étroit avec @Ecologie_Gouv, de réaliser une simulation de l'exposition "France entière". + d’infos sur ce projet grâce à cette interview croisée ⤵️ https://t.co/oP5zGnWd5O

Ce matin, @GillesBregant intervient aux Assises du Très Haut Débit pour parler « 5G et #openRAN : quelles nouvelles opportunités pour les collectivités publiques ? » #reseauxmobiles #connectivite https://t.co/pTnrz4RcKC

#LesMétiersAnfr
Les missions de l'ANFR ne se limitent pas à la terre ferme. L’@anfr contrôle aussi des équipements radio de nombreux navires français et étrangers.
Découvrez l’ITW de notre référent maritime Jean-Louis SCHMITZ.
https://t.co/48UK0nqi5Y https://t.co/APfBp0yt36

ANFR a Retweeté

📻 Dès le 12 octobre, le nombre de radios disponibles en numérique #DABplus augmente significativement sur les 2000 km de routes et d'autoroutes qui relient #Paris-#Lyon-#Marseille. Sans oublier le déploiement du DAB+ dans les villes de @Dijon, @Avignon et @VilleDeToulon ! https://t.co/0hA5txvp0L

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil