Accessibilité

retour en haut

Actualité

La coordination des satellites

31/10/2019

La prévention des brouillages susceptibles de se produire entre des satellites relevant de deux pays différents repose sur une procédure de coordination internationale. Celle-ci se déroule avant la notification au Bureau des radiocommunications ou la mise en service d’une assignation de fréquence. 

Un opérateur qui souhaite utiliser une fréquence dans l’espace doit ainsi s'adresser à son administration nationale. Cette dernière doit obtenir l'assentiment de toutes les administrations dont les fréquences, déjà inscrites auprès de l'Union Internationale des Télécommunications ( UIT ), pourraient être affectées par cette utilisation. En cas de difficultés, il appartient aux administrations de les résoudre par des négociations.

La France gère actuellement 752 inscriptions auprès de l’ UIT , et arrive ainsi en deuxième position, juste derrière les États-Unis. 

Figure 1 Nombre de demandes d’assignations de fréquences satellitaires par administration dans les bandes : 

  • dans les bandes non-planifiées ;
  • dans les bandes planifiées du service fixe par satellite (appendice 30B) ;
  • du service de radiodiffusion par satellite (appendices 30/30A)


Pour mener à bien ces négociations, la France a organisé récemment une série de réunions de coordination avec des administrations étrangères : Fédération de Russie (mai 2018), Malaisie (octobre 2018), Indonésie (décembre 2018), Émirats Arabes Unis (janvier 2019), Pakistan (1) (février 2019), Papouasie Nouvelle-Guinée (mai 2019), Grèce (1) (mai 2019), Oman (juin 2019), Norvège (septembre 2019), Canada (septembre 2019) et Royaume-Uni (mars 2018 (1) et octobre 2019).

Les trois dernières réunions de coordination ont permis de faire le point sur la coordination de fréquences satellitaires : 

  • de projets de constellations non-géostationnaires : OneWeb (F, GB, CAN), O3b (F, GB), SpaceX (NOR), Telesat (CAN), Kepler (CAN) ; ces projets sont en effet les plus avancés dans leurs procédures auprès de l’ UIT ;
  • de projets des industriels français : Thalès Alenia Space (F) et Airbus (F).


Certaines de ces négociations bilatérales avaient déjà fait l’objet de nombreux échanges entre opérateurs. Pour d’autres, les opérateurs se rencontraient formellement pour la première fois. Lorsque c’était nécessaire, certaines administrations ont convenu de points de rencontre réguliers.

Ces réunions ont constitué une étape importante dans la préparation de la Conférence mondiale des radiocommunications ( CMR -19), qui s’est ouverte le 28 octobre à Charm el-Cheikh en Egypte. Il s’agissait en effet de s’assurer, au moment de stabiliser de nouvelles règles applicables à tous les opérateurs, qu’il n’y ait aucune volonté de thésaurisation des fréquences de la part de certains acteurs, et que la coordination satellite progresse dans un esprit de bonne volonté et de coopération. La CMR -19 pourra alors sereinement fixer les échéances liées au déploiement des grandes constellations de satellites non-géostationnaires.

(1) Les trois réunions marquées (1) concernaient un sujet précis et un seul opérateur pour chaque administration.

ANFR a Retweeté

"Quels sont été les leviers d'action ?
1/ Procédures d'autorisation de fréquence fluides et normales (+ de 1000 par semaine) dans les règles avec un maintien de l'extranet COMSIS
2/ Ressources hertziennes avec l'activation de relais déjà autorisés"
@GillesBregant @anfr #THD2020

ANFR a Retweeté

"Les réseaux radio ont aussi été utiles pendant la crise avec 3 contraintes : capacités limitées de construction, un parc quasi-figé de terminaux, tension sur l'approvisionnement en équipements télécom"
@GillesBregant @anfr #THD2020

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information !

▶️ https://t.co/cIiqhZKQcg https://t.co/aWuAcVk3HE

#THD2020 @GillesBregant « ce qui a été étonnant, c’est qu’on a eu pendant le confinement du #wifi, de la fibre, des réseaux 2G, 3G, 4G mais il y a eu une peur de la #5G, alors qu’elle n’est pas encore déployée en France ! Cette peur doit avoir des réponses »

#THD2020 @GillesBregant « pendant le confinement, le déploiement des antennes-relais a continué, les opérateurs ont notamment mis en service des sites #4G qui n’étaient pas encore activés mais déjà autorisés » #ObservatoireANFR https://t.co/csb8WhCGGv

Le DG de l’@anfr, @gillesbregant, est présent ce matin aux Assises du Très Haut Débit 2020 #THD2020 et intervient sur le thème : « Crise sanitaire : les technologies radio au secours du très haut débit ? »
Pour suivre l’intervention : ▶️https://t.co/O9fNkTvXDQ https://t.co/rW06Hkd4Wy

L’ANFR participe aux Assises #THD2020 ce matin. Pour suivre les débats : https://t.co/T4SaA5Adux https://t.co/YfwqHXwDrU

Vous avez dit #DAS ? Le DAS évalue l’énergie des ondes électromagnétiques qu’absorbe le corps humain lors de l’utilisation d’un équipement radioélectrique tel qu’un téléphone. Pourquoi doit-il être contrôlé ? Les explications ici 👇 https://t.co/n9Ki5pYdHJ

🔴📢 A partir d’aujourd’hui, 1er Juillet, l’obligation d’affichage du #DAS dans les magasins et les notices, s’étend à l’ensemble des équipements radioélectriques utilisés à proximité du corps humain, pour une meilleure information du public. Explications ici : 👇 https://t.co/DZVv6ras9k

Vous avez dit #DAS ? Voici une vidéo 📽️ qui va vous permettre, avec notre personnage #Hertzi, d’en savoir plus sur ce qu’est le #DAS et ce qui va changer au 1er juillet :
▶️ https://t.co/MC535nAu4O https://t.co/S55k0bobqE

A partir du 1er juillet 2020, l'affichage du #DAS sera obligatoire sur l’ensemble des équipements radioélectriques émettant + de 20 mW et utilisés à proximité du corps humain. L'@anfr procédera au contrôle de ces appareils .
👉 https://t.co/HiRyDOI0tA https://t.co/yTwRfz6cSk

Notre experte en gestion de fréquences Andrianilana Rakotondradalo nous explique comment faire coexister #ITS routier et rail urbain, télépéage et #WiFi à l’atelier des #fréquences de l’@anfr . #transportsconnectes https://t.co/QqwMZ1V037

🗣️.@GillesBregant, introduit le premier atelier des #fréquences « le dialogue entre l’ANFR et les utilisateurs du spectre doit s’étendre à tout le monde ». Avec ce premier atelier, l'@anfr accueille les nouveaux usagers du spectre autour des transports #drones #voituresautonomes.

Le premier atelier des #fréquences de l’@anfr commence bientôt ! Nos experts vont débattre autour des usages émergents du #spectre dans le secteur des #transports transports : #transportsintelligents, #communication ferroviaire 🚄 et drones.

Il faudra favoriser une sensibilisation au spectre dans le cursus éducatif : il est important d’informer les futurs citoyens sur la réalité physique des fréquences et les questions d’exposition. L’@anfr vous en dit plus : https://t.co/fJ4zgahx6C https://t.co/LwihJowras

🗨️La première voiture autonome sera sans doute… un #train! Il faut accueillir de nouveaux arrivants dans le spectre des #fréquences, car ils vont rester plusieurs décennies. La 5G va rendre possible la création de réseaux à l’échelle des #smartcities, @gillesbregant à l’#Irest.

.@GillesBregant explique à la table ronde de l’#Irest que les réseaux du futur vont utiliser la #5G , mais aussi les bandes #Wifi, les #satellites ou les #drones. Aujourd’hui, nous ne travaillons pas seulement sur des #fréquences terrestres ! https://t.co/mIWdw4CKEk

Our final panel today at #EUSpectrum discussing 'The emerging mmWave ecosystem' moderated by Graham Louth @AethaConsulting, featuring Branimir Stantchev @EU_Commission Luigi Ardito @QC_EUPolicy Ethan Lavan @Eutelsat_SA Philip Marnick @Ofcom & Eric Fournier @anfr https://t.co/xNZSXbnwow

Suivez en #visio la table ronde « les réseaux du futur » organisé par l’#IREST auj à 18H. Le DG de l’@anfr, @gillesbregant, interviendra pour donner sa vision des réseaux de demain et échanger autour de la #5G. ℹ️ : https://t.co/aKOIcg9cm8 #HorizonEurope #AI #fréquences #telecom https://t.co/2jtIau0ykp

#Recrutement 🧐:

L'@anfr recrutre :

▶️ Un(e) Apprenti(e) en Systèmes d’Information - Intégration et DevOps

👉 https://t.co/NeaQO8UdnK https://t.co/3Z7uWtvVbS

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil