Accessibilité

retour en haut

Les systèmes d’imagerie radar de type GPR / WPR

Les systèmes d’imagerie radar de type GPR (ground probing radar) / WPR (wall probing radar)

Les  systèmes d’imagerie radar à pénétration de surface fonctionnant grâce à la technologie à bande ultralarge de type GPR/WPR émettent des signaux pouvant pénétrer dans des murs ou d’autres obstacles et offrir une grande précision en matière de localisation et de caractérisation des propriétés physiques de matériaux.

Ces systèmes, basés sur des méthodes de reconnaissance « non destructives », sont utilisés par des professionnels comme par exemple les entreprises de construction, les sociétés d'exploitation minière, les institutions de recherche scientifique et les organismes de secours.

Le cadre règlementaire d’utilisation des systèmes GPR/WPR

Les conditions d’utilisation des fréquences par les systèmes GPR / WPR sont fixées par la décision n° 2011-1487 du 20 décembre 2011 de l’ARCEP.

Ces conditions sont établies afin de permettre les utilisations des GPR / WPR, tout en ne créant pas brouillages préjudiciables au bon fonctionnement des autres équipements radioélectriques. En effet, les systèmes GPR / WPR fonctionnent sur les mêmes fréquences que plusieurs autres équipements qui peuvent être sensibles aux émissions des GPR / WPR, en particulier des stations radars fonctionnant dans les bandes de fréquences 1 215-1 400 MHz, 2 700-3 400 MHz ou 5 250-5 850 MHz, ainsi que des observatoires de radioastronomie.

La décision n° 2011-1487 de l’ARCEP prévoit donc des dispositions pour la protection de ces stations radars. Ainsi, elle définit des limites de puissance d’émission et deux schémas d’autorisation distincts selon les zones géographiques d’utilisation des GPR / WPR :

  • soit une obligation de demande d’autorisation en vue de l’utilisation de fréquences par des systèmes GPR/WPR au voisinage des stations radars représentées dans la figure qui suit (c’est-à-dire dans les zones comprises à l'intérieur de cercles de 4 km de rayon centrés sur ces stations) ;
  • soit une obligation de notification, en dehors de ces zones.
Carte des zones de protection des stations radars (territoire métropolitain et Corse)

Les modalités de demande d’autorisation et de notification

Demande d’autorisation, dans les zones de protection des stations radars

Les zones de protection des stations radars sont listées à l’annexe I de la décision n° 2011-1487 de l’ARCEP.

Dans ces zones, l’utilisation de fréquences par les systèmes GPR / WPR est soumise à une autorisation préalable attribuée, par décision de l’ARCEP, à l’utilisateur à titre individuel, à la suite de sa demande.

Le titulaire d'une telle autorisation est assujetti au paiement d'une redevance domaniale de mise à disposition de fréquences et d'une redevance de gestion dont les montants sont déterminés en application des dispositions prévues par le décret n°2007-1532 modifié du 24 octobre 2007 et son arrêté d'application arrêté du 24 octobre 2007 modifié.

Notification, en dehors des zones de protection des stations radars

En dehors des zones mentionnées à l’annexe I de la décision n° 2011-1487 précitée, l’utilisation de fréquences par les systèmes GPR / WPR n’est pas soumise à autorisation individuelle préalable, sous réserve du respect des conditions techniques fixées par cette décision.

L’utilisateur de systèmes GPR / WPR doit toutefois, au moins deux mois à l’avance, notifier auprès de l’ANFR toute utilisation de ces systèmes.

Sur la base de ces notifications, l’ANFR tient à jour un registre des utilisations qu’elle communique aux affectataires concernés que sont l’administration de l’aviation civile, le ministère de la défense, l’administration de la météorologie et le ministère de la recherche.

.@michel_sauvade président du comité national de dialogue (CND) sur l’exposition aux ondes, nous explique son rôle dans cette vidéo 📽️⤵️, essentiel avec l’arrivée de la #5G. #dialogue #transparence
▶️ https://t.co/zSKQXuWmeU

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :

▶️ Un (e) Rédacteur(rice)

🆕 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/X7J3knSgD6

Une #blockchain des #fréquences pour faciliter la gestion dynamique du spectre ? C’est l’objectif des travaux de l’@ANFR et de la start-up française @Droon_io qui ont conduit à la livraison d’un premier démonstrateur prometteur !⤵️

https://t.co/u0w5PULRCW https://t.co/4g18wZyO1h

#5G sous surveillance : À Paris l’ANFR a déployé des capteurs:

✳️ Mesurer l’exposition aux ondes 5G 📡
« Contribuer à la démarche lancée par Paris sur les impacts de la 5G », l’un des objectifs de l’Agence Nationale des Fréquences
@frandroid
https://t.co/CblDadzb91

.@GillesBregant conclut ce deuxième atelier des fréquences très productif en remerciant tous les conférenciers, intervenants et participants .
Encore merci à tous pour votre participation et rdv au prochain atelier des #fréquences de l’@anfr ! https://t.co/unwI6iYVfo

Mobiles, aéronautique, espace, et nous terminons par la Science, qui transcende tous ces sujets, puisqu'elle utilise les fréquences aussi bien pour sonder la Terre que l'espace lointain. #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/jCqWnTTl8m

Ce qu’il faut retenir sur la session « les #fréquences pour les réseaux mobile » :
🔵Point 1.2 #CMR23 Bande 6 GHz : l’attention focalisée sur la coexistence avec les systèmes satellitaires #LesAteliersDesFrequences https://t.co/mcfpDIfgas

Protéger les systèmes de géolocalisation, et en particulier Galileo et son dispositif de positionnement de haute précision #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/IwPUErsSYc

Nous continuons à prendre de l'altitude : nous voici dans l'espace ! #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/cDk2FO3Tl7

La nouvelle complexité issue de l'essor des constellations #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/PzSDJBDnjm

"Un enjeu important est que l’@OACI accepte l’usage de drones en espace non réservé, en tenant compte de toutes les exigences de la sécurité aéronautique" 🗣️Jérôme André, chef du dép. DPSAI à Brest, fait un point sur les fréquences pour le transport, l’aéronautique et la défense. https://t.co/TcdiC2TFEm

La bande 6 GHz sous pression : WiFi, satellites, mobiles... Un enjeu-clé pour la #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/xBSggxSguF

#LesAteliersDesFrequences Nous quittons les mobiles et nous nous envolons vers l'aéronautique, les transports et la Défense... https://t.co/vRi7xUXDd4

.@gillesbregant introduit ce matin le 2e atelier des fréquences ! De nombreux échanges autour d’un atelier virtuel rassemblant une centaine de personnes, pour débattre des sujets de la prochaine #CMR23 ! #WRC23 #lesateliersdesfrequences https://t.co/op2CkxTsWB

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil