Accessibilité

retour en haut

Aides PMSE

Les professions du spectacle vivant, les prestataires de services audiovisuels, les producteurs de spectacles culturels, d’émissions d’actualité ou d’événements sportifs, ou d'autres activités utilisent aujourd’hui couramment des équipements auxiliaires sonores de conception de programmes et de radiodiffusion (PMSE), tels que des microphones sans fil ou des équipements techniciens, fonctionnant dans la bande 694-790 MHz (bande 700 MHz).

La cession aux opérateurs de télécommunications de cette bande de fréquences, jusque-là affectée à la télévision numérique terrestre ( TNT ), emporte donc des conséquences pour les utilisateurs de ces équipements PMSE.

La réaffectation de cette bande de fréquences se fera progressivement du 5 avril 2016 au 30 juin 2019, selon un calendrier défini par le Conseil supérieur de l’audiovisuel ( CSA ), prévoyant une campagne de réaménagements de fréquences menée sur l’ensemble du territoire national, par plaques géographiques.

La première plaque géographique à avoir basculé le 5 avril 2016 comprend la région Île-de-France et un certain nombre d'autres communes.

Afin de laisser du temps aux professionnels pour adapter leurs usages aux nouvelles dispositions et de permettre l’amortissement des matériels concernés, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) qui régule les bandes de fréquences pour ces utilisateurs, a adopté le 2 juillet 2015 la décision n° 2015-0830, et le 18 février 2016 la décision 2016-0272, ainsi que son annexe, qui détaille la liste des communes et les dates de bascule associées. Ces décisions détaillent notamment les conditions d’utilisation modifiées de la bande 700 MHz par les équipements PMSE tenant compte du calendrier de réaffectation du CSA .

En particulier, ces décisions disposent que :

  • Les bandes de fréquences 703-733 MHz et 758-788 MHz ne pourront  progressivement plus  être utilisées  par les PMSE, au fur et à mesure du basculement des plaques géographiques et  tout  particulièrement dès avril 2016 en Île-de-France et dans les communes concernées ;
  • les  bandes  de fréquences 694-703 MHz et 733-756,8 MHz resteront utilisables sous conditions  par les équipements PMSE de manière transitoire jusqu'au 30 juin 2019 ;
  • après le 1er juillet 2019, les équipements PMSE ne pourront plus utiliser aucune des fréquences de la  bande  700 MHz.

Les équipements PMSE fonctionnant jusque-là dans la bande 700 MHz perdront tout ou partie de leur capacité d’utilisation. Selon les cas, afin de recouvrer l’usage de leurs équipements, les propriétaires devront procéder soit à un remplacement, soit à une reconfiguration, par modification des plages de fonctionnement dudit équipement, lorsque ceci est possible.

Soucieux des conséquences de la réaffectation de la bande 700 MHz pour ces professionnels, qui sont des acteurs fondamentaux de l’activité et de la création culturelles en France, le ministère de la Culture et de la Communication et l’ANFR  ont élaboré conjointement un dispositif d’aide sous conditions et visant notamment les plus fragiles d’entre eux.

Ce dispositif précisé par le décret n°2017-104 du 27 Janvier 2017 vise à ce que les professionnels propriétaires d’équipements PMSE bénéficient d’une aide destinée à contribuer à la continuité du fonctionnement de leurs équipements après les réaménagements de fréquences permettant de libérer la bande 700 MHz. 

Afin de permettre aux professionnels de déposer leur demande, un portail web a été mis en place par l’ANFR. Toutes les modalités pratiques (dates d’ouverture par plaque, formulaire de demande d’aide, listes des pièces justificatives à fournir, conditions d’éligibilité etc…) ainsi qu’un outil de simulation sont disponibles sur ce site.

La CEPT vient d’approuver des fréquences supplémentaires pour le #WiFi en 6 GHz : une ressource additionnelle bienvenue dans un contexte sanitaire où le WiFi figure parmi les technologies essentielles pour la continuité de nos activités quotidiennes https://t.co/69Mc2fCP1a https://t.co/qelqexZByw

#LesMetiersANFR
« Nous sommes un peu des chefs d’orchestre et notre rôle est d’éviter les fausses notes ». Découvrez l’itw de C. DUPART et M. ERAUD qui travaillent sur les Grands Evénements pour assurer la cohabitation harmonieuse des fréquences ⤵️
https://t.co/HUm4DIzTMz https://t.co/F321LHFT7W

Avec la #5G, l’@ANFR va intensifier ses contrôles sur les DAS des téléphones portables : qu’est-ce que le #DAS ? Comment sont réalisées les mesures sur les nouveaux téléphones 5G ? Notre ingénieure Emmanuelle Conil explique la démarche pour @01net ⤵️ https://t.co/kEmCwRhlgc

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :

▶️ Un(e) Chargé(e) de la qualité comptable
▶️ Un(e) gestionnaire administratif(ve) et financier(e)

🆕 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/h5KpYgKv6o

✨✨✨ L’@anfr vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2021.
Très belle nouvelle année à toutes et tous ! 😀🎉 #BonneAnnée2021 https://t.co/K6iAzH5iWZ

Comment connaître l'emplacement des antennes #5G ? (via @anfr )https://t.co/TYCJ4bXStH

#5G à Bordeaux : l’@anfr installe des capteurs pour mesurer l’évolution de l’exposition aux ondes lors des prochains déploiements commerciaux #transparence https://t.co/51yV7PFn2c https://t.co/uggsMzZF9V

Comment #4G et #5G peuvent-elles coexister sur les mêmes fréquences ? C’est grâce au Dynamic Spectrum Sharing (DSS) qui permet un partage de la ressource par multiplexage temporel et de manière dynamique, pour en savoir + ⤵️
https://t.co/qoakhGMjB1 https://t.co/McqpiHET0M

Encore une enquête très intéressante de l'@anfr. Merci pour ce partage d'expérience ! https://t.co/GeLsdaiTdu

Croisons-les. J’attends maintenant que @anfr lance ses Gardiens du DAS de la Galaxie pour vérifier les émissions d’ondes des (exo)planètes, et puisse prendre des sanctions en cas de récidive ^^

https://t.co/ZcOzYJqIiT

https://t.co/WwPyXv0UCM

#LesEnquetesAnfr
L’attaque des robots : épilogue d’un mystérieux brouillage transfrontalier ! Ou comment un organisme en charge de la protection de l’environnement basé en Allemagne a récemment été victime de perturbations…
🤖 https://t.co/SwfTtxkirJ https://t.co/9D2vS4VYNc

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information!

👉 https://t.co/CqK6T40nxj https://t.co/K9aelDVnKU

6e de la série #focus : les bandes millimétriques pour la #5G représentent le nouveau territoire du spectre pour les communications mobiles. Elles apporteront un supplément de capacité dans des zones bien identifiées, les « hot spots »
https://t.co/E2mDnoxXK1 https://t.co/Av5Xng8j8J

5e de la série #focus : les bandes KU, KA et la Q/V sont les bandes dédiées à la connectivité par satellite. Elles sont de + en + exploitées pour l’accès haut débit par satellite et seront essentielles pour les nouvelles constellations non géostationnaires
https://t.co/ljoCLRdjL8 https://t.co/uByryuN99q

4e de la série #focus : la bande 6 GHz pour un accès futur en partage pour le #WiFi ou la #5G. La CMR de 2023 examinera les possibilités d’utilisation d’une partie de la bande pour la 5G en Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie Centrale. #CMR23
https://t.co/qaZyPYmHPL https://t.co/54wqgjdmlp

3e de la série #focus : les nouv. bandes pour le STI : 5850-5935 et 5795-5815 MHz – viennent renforcer les ressources en fréquences pour développer des systèmes de sécurité routière, le contrôle du trafic des 🚄 et de dvlpement des véhicules autonomes ⤵️
https://t.co/Yc3oGypmOA https://t.co/0CXcax2yLe

2e de la série #focus : la bande 3,5 GHz est la bande cœur pour le déploiement de la 5G en 🇪🇺. Elle commence tout juste en 🇫🇷 dans cette bande ! Les évolutions technologiques associées permettront à terme un gain en débit remarquable ⤵️
https://t.co/r2Zx97X54b https://t.co/5g90hHizW5

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil