Accessibilité

retour en haut

Le spectre électromagnétique

Le spectre électromagnétique regroupe l'ensemble des ondes électromagnétiques en fonction de leur fréquence, longueur d'onde ou énergie. On le divise en plusieurs grandes catégories, qui présentent chacune leurs spécificités.

Les ondes électromagnétiques qui constituent le spectre n'ont pas besoin de support matériel pour se déplacer : un champ électromagnétique nous entoure en permanence, de la même manière que l'air nous entoure.

Cliquez sur l'image pour télécharger la frise en PDF avec les focus sur différentes bandes de fréquences.

La frise des fréquences est également en vente sur notre boutique.

Les principales grandes catégories de fréquences 

  • Ondes radioélectriques ou ondes hertziennes : de 3 Hz à 300 MHz. Cette catégorie concerne les ondes qui ont les plus basses fréquences du spectre. Relativement faciles à émettre et à recevoir par antennes, les ondes radio sont utilisées pour la transmission de l'information (radio et télévision par exemple). 
  • Micro-ondes : de 300 MHz à 300 GHz.  Cette catégorie d'ondes utilise des fréquences un peu plus élevées. Elles présentent la particularité de se propager comme la lumière et de n'être pas absorbées par l'atmosphère tant que leur fréquence reste inférieure  à 12 GHz. Elles sont utilisées pour les transmissions par satellite, par téléphone cellulaire, par internet, et pour les fours à micro-ondes.
  • Au-dessus de 300 GHz : les domaines d'onde qui émettent sur des fréquences plus hautes, comme les rayons X ou encore les rayons gamma, sont utilisées pour des usages différents (radiographie, conservation des aliments…), étant donné leur nature très énergétique.


Il existe également une catégorie d'ondes un peu à part, qui est la lumière visible. En effet, l'ensemble des ondes que l'œil humain peut percevoir appartient à une partie très réduite du spectre électromagnétique. Tout comme l'oreille humaine ne peut pas percevoir les sons trop aigus ou trop graves, nos yeux ne peuvent pas percevoir les rayons qui ont des longueurs d’onde plus petites que 400 nm et plus grandes que 700 nm environ (ou en termes de fréquence, entre 4,3x1014 et 7,5x1014 Hz). 

La fréquence de l'onde détermine aussi sa couleur : les rayonnements de plus basse fréquence sont rouges, alors que ceux de plus haute fréquence sont bleus et violets. On peut manipuler cette lumière grâce à des instruments d'optique : lentilles, prismes, etc... 

Etant donné leurs nombreuses applications concrètes, des secteurs économiques entiers reposent sur l'accès aux fréquences électromagnétiques : communications mobiles, Télévision Numérique Terrestre, liaisons satellites, transports, industrie militaire ou internet des objets. 

Le rôle de l'Agence nationale des fréquences est d'assurer, en relation étroite avec les affectataires, la gestion de ce spectre, et plus spécifiquement des fréquences allant de 3kHz à 300 GHz, couvrant donc à la fois les ondes radioélectriques et les micro-ondes. 

Elle contribue à l'élaboration de la réglementation internationale et à la délimitation des bandes de fréquences au niveau national, autorise et gère les sites radios (des antennes relais de téléphonie mobile aux radars), et contrôle la bonne utilisation du spectre au quotidien.

Pour plus d'information, retrouvez ici notre frise interactive, qui permet de visionner les bandes fréquences que l'ANFR gère.

La fabuleuse histoire des fréquences

A l'occasion de la cérémonie des 20 ans de l'ANFR, et pour illustrer les enjeux du spectre, l'ANFR a présenté une bande dessinée, "la fabuleuse histoire des fréquences", qui illustre l’essor des usages sans fil, de la découverte de l’électromagnétisme jusqu'à nos jours.

Cette bande dessinée est à présent disponible sur notre boutique en ligne. Pour l'acquérir et découvrir la fabuleuse histoire des fréquences, rendez-vous sur notre boutique.

Vous pouvez également la consulter ci-dessous :

La CEPT vient d’approuver des fréquences supplémentaires pour le #WiFi en 6 GHz : une ressource additionnelle bienvenue dans un contexte sanitaire où le WiFi figure parmi les technologies essentielles pour la continuité de nos activités quotidiennes https://t.co/69Mc2fCP1a https://t.co/qelqexZByw

#LesMetiersANFR
« Nous sommes un peu des chefs d’orchestre et notre rôle est d’éviter les fausses notes ». Découvrez l’itw de C. DUPART et M. ERAUD qui travaillent sur les Grands Evénements pour assurer la cohabitation harmonieuse des fréquences ⤵️
https://t.co/HUm4DIzTMz https://t.co/F321LHFT7W

Avec la #5G, l’@ANFR va intensifier ses contrôles sur les DAS des téléphones portables : qu’est-ce que le #DAS ? Comment sont réalisées les mesures sur les nouveaux téléphones 5G ? Notre ingénieure Emmanuelle Conil explique la démarche pour @01net ⤵️ https://t.co/kEmCwRhlgc

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :

▶️ Un(e) Chargé(e) de la qualité comptable
▶️ Un(e) gestionnaire administratif(ve) et financier(e)

🆕 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/h5KpYgKv6o

✨✨✨ L’@anfr vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2021.
Très belle nouvelle année à toutes et tous ! 😀🎉 #BonneAnnée2021 https://t.co/K6iAzH5iWZ

Comment connaître l'emplacement des antennes #5G ? (via @anfr )https://t.co/TYCJ4bXStH

#5G à Bordeaux : l’@anfr installe des capteurs pour mesurer l’évolution de l’exposition aux ondes lors des prochains déploiements commerciaux #transparence https://t.co/51yV7PFn2c https://t.co/uggsMzZF9V

Comment #4G et #5G peuvent-elles coexister sur les mêmes fréquences ? C’est grâce au Dynamic Spectrum Sharing (DSS) qui permet un partage de la ressource par multiplexage temporel et de manière dynamique, pour en savoir + ⤵️
https://t.co/qoakhGMjB1 https://t.co/McqpiHET0M

Encore une enquête très intéressante de l'@anfr. Merci pour ce partage d'expérience ! https://t.co/GeLsdaiTdu

Croisons-les. J’attends maintenant que @anfr lance ses Gardiens du DAS de la Galaxie pour vérifier les émissions d’ondes des (exo)planètes, et puisse prendre des sanctions en cas de récidive ^^

https://t.co/ZcOzYJqIiT

https://t.co/WwPyXv0UCM

#LesEnquetesAnfr
L’attaque des robots : épilogue d’un mystérieux brouillage transfrontalier ! Ou comment un organisme en charge de la protection de l’environnement basé en Allemagne a récemment été victime de perturbations…
🤖 https://t.co/SwfTtxkirJ https://t.co/9D2vS4VYNc

[#Newsletter] 🗞️🗞️

🆕 Découvrez notre dernière lettre d'information!

👉 https://t.co/CqK6T40nxj https://t.co/K9aelDVnKU

6e de la série #focus : les bandes millimétriques pour la #5G représentent le nouveau territoire du spectre pour les communications mobiles. Elles apporteront un supplément de capacité dans des zones bien identifiées, les « hot spots »
https://t.co/E2mDnoxXK1 https://t.co/Av5Xng8j8J

5e de la série #focus : les bandes KU, KA et la Q/V sont les bandes dédiées à la connectivité par satellite. Elles sont de + en + exploitées pour l’accès haut débit par satellite et seront essentielles pour les nouvelles constellations non géostationnaires
https://t.co/ljoCLRdjL8 https://t.co/uByryuN99q

4e de la série #focus : la bande 6 GHz pour un accès futur en partage pour le #WiFi ou la #5G. La CMR de 2023 examinera les possibilités d’utilisation d’une partie de la bande pour la 5G en Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie Centrale. #CMR23
https://t.co/qaZyPYmHPL https://t.co/54wqgjdmlp

3e de la série #focus : les nouv. bandes pour le STI : 5850-5935 et 5795-5815 MHz – viennent renforcer les ressources en fréquences pour développer des systèmes de sécurité routière, le contrôle du trafic des 🚄 et de dvlpement des véhicules autonomes ⤵️
https://t.co/Yc3oGypmOA https://t.co/0CXcax2yLe

2e de la série #focus : la bande 3,5 GHz est la bande cœur pour le déploiement de la 5G en 🇪🇺. Elle commence tout juste en 🇫🇷 dans cette bande ! Les évolutions technologiques associées permettront à terme un gain en débit remarquable ⤵️
https://t.co/r2Zx97X54b https://t.co/5g90hHizW5

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil