retour en haut

A propos de la Blockchain des Fréquences...

La Blockchain des fréquences, c’est quoi ?

C’est un service inédit dans le secteur public lancé par l’Agence nationale des fréquences et porté par la Direction générale des entreprises (DGE), qui permet  d’expérimenter un nouveau mode de gestion des fréquences soumises à autorisation générale – les fréquences dites « libres de droit », comme le WiFi par exemple – qui sont de plus en plus utilisées, notamment pour des usages innovants. Ces fréquences ne sont toutefois pas protégées et la densification de leur usage peut aboutir à en dégrader le fonctionnement.

La Blockchain des fréquences permet d’accompagner cette croissance grâce à l’auto-organisation des acteurs ainsi que l’anticipation de leurs besoins, sans intervention d’un gestionnaire centralisé. Elle offre un registre transparent des fréquences libres de droit.

A qui s’adresse aujourd’hui la Blockchain des fréquences ?

Le premier cas d’usage adressé par la Blockchain des fréquences concerne l’utilisation des fréquences PMSE Audio lors de grands évènements (Tour de France, Rolland Garros, 24 H du Mans, …).

Elle permet aux professionnels de l'audiovisuel et du spectacle d’autogérer l’utilisation de fréquences « PMSE » (programme making and special events – fréquences auxquelles ont recours des équipements de type micro sans fil par exemple) lors de grands évènements afin d’y éviter les brouillages.

Comment ça marche ?

C’est une plateforme simple, intuitive et décentralisée, accessible à partir d’un ordinateur. 

  1. Les organisateurs de grands évènement et les demandeurs de fréquences PMSE Audio créent leur compte en quelques clics.  
  2. Après création d’un événement  par son promoteur, la blockchain lui associe les plages de fréquences utilisables. 
  3. Les utilisateurs peuvent déclarer l’utilisation de fréquences dans les plages disponibles. 
  4. Promoteurs et utilisateurs ont une vision instantanée de l’état d’occupation des fréquences PMSE utilisables. 


Avec la Blockchain des fréquences, chaque acteur peut connaître de façon transparente l’utilisation des différentes fréquences lors d’un événement organisé.

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er octobre, 57 754 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
https://t.co/hbmVDGmk6U https://t.co/Ck8KDtsD4c

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Sur les 29 332 sites 5G autorisés, 63,7 % d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels selon les opérateurs, soit 18 689 sites allumés. Plus d’infos sur l’évolution de ces chiffres depuis janvier 2021.
https://t.co/PFJ9rPQhyi https://t.co/TfRRjMXBf3

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er octobre , 29 332 sites #5G ont été autorisés en France par l’@anfr tous opérateurs confondus, soit une ⬆️de 1.8 % p/r au mois dernier. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur et bandes de fréquences.
https://t.co/RnE0x5LZW1 https://t.co/s4HFpGvxXv

De nouvelles fréquences pour le rail: la @EU_Commission a harmonisé les cond. d’utilisation des fréquences additionnelles pour le GSM–R et son successeur, le FRMCS utilisant la 5G. Une grande étape pour les transports🚄en🇪🇺!
👩‍⚖️: https://t.co/HCSHJ2T68k
👉:https://t.co/Np2U58qSkM https://t.co/tSgWzpoTup

Avec l'@ANFR nous lançons une campagne de mesures de l'exposition aux ondes électromagnétiques de dimension inédite.
Information et transparence accompagnent désormais le développement du Très Haut Débit numérique à #Marseille
https://t.co/gojw0dv9iH
@synthetiser1 @PMGanozzi

Les smartphones 5G dégagent-ils trop d'ondes ? Non, répond l'@ANFR https://t.co/Gr4e5ABpFe via @LUsineDigitale

ANFR a Retweeté

Nous nous y étions engagés, nous l’avons fait :
→ L’@anfr a renforcé son contrôle d’exposition aux ondes des téléphones #5G
→ Résultats : pas de surexposition aux ondes. Les téléphones 5G contrôlés respectent la réglementation stricte en vigueur en 🇫🇷. Plus d’infos ⤵️ https://t.co/zwD7WefzJR https://t.co/0LPqdbF4En

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques et de surveillance du marché, l’@ANFR publie les résultats des 1ers contrôles de DAS de téléphones #5G commercialisés en France.
https://t.co/4r5zwmG8b1 https://t.co/1e1e9Um5Pw

La #FFTélécoms représentée par son Vice-Président @nicolasguerin68 participe ce matin à un petit-déjeuner de travail, portant sur l’exposition aux #ondes et la #santé à l’@AssembleeNat.
Cc. @PascaleBoyerEM @Anses_fr @anfr https://t.co/soZBEmSpmq

Wi-Fi, Bluetooth, NFC… les bandes libres sont un levier d’#innovation pour les #startups ! Opportunités, qualité de service, cadre réglementaire… décryptage avec l’@Arcep et l’@anfr lors d’un webinar :

🗓️ Le 29.09 à 11h00
Inscriptions 👉https://t.co/Gw5LNL637D

Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données #opendata ! Aujourd’hui, focus sur @villedelyon et l'arrivée de la #5G : 274 sites #5G sont autorisés par l’@anfr dont 169 sont déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs mobiles
https://t.co/cr2xaQiCM7 -cartoradio.fr https://t.co/07zPHdRJJX

🎓#ANFRacadémie Savez-vous comment un téléphone transmet des informations (photos, textes…) vers un autre téléphone de manière quasi instantanée, quelle que soit la distance entre les interlocuteurs ? Retrouvez notre vidéo pédagogique :
https://t.co/2xDlrMUpvP https://t.co/9uOMINazm1

'How do the airwaves work?' French spectrum agency @anfr has produced an educational video https://t.co/r0Am0GOSoq

#ANFRacadémie 🎓 Les ondes sont partout autour de nous et permettent le fonctionnement de nombreux équipements de notre quotidien. Mais, savez-vous comment fonctionnent les ondes ? Retrouvez notre vidéo pédagogique : https://t.co/s3tjh0n4R0

Ce matin se tient à l’@ANFR et en visio le 13e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, présidé par @michel_sauvade. Retrouvez l’ensemble des contributions présentées lors des précédents comités : 👉https://t.co/Kx5DSh7WxL

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil