Accessibilité

retour en haut

A propos de la Blockchain des Fréquences...

La Blockchain des fréquences, c’est quoi ?

C’est un service inédit dans le secteur public lancé par l’Agence nationale des fréquences et porté par la Direction générale des entreprises (DGE), qui permet  d’expérimenter un nouveau mode de gestion des fréquences soumises à autorisation générale – les fréquences dites « libres de droit », comme le WiFi par exemple – qui sont de plus en plus utilisées, notamment pour des usages innovants. Ces fréquences ne sont toutefois pas protégées et la densification de leur usage peut aboutir à en dégrader le fonctionnement.

La Blockchain des fréquences permet d’accompagner cette croissance grâce à l’auto-organisation des acteurs ainsi que l’anticipation de leurs besoins, sans intervention d’un gestionnaire centralisé. Elle offre un registre transparent des fréquences libres de droit.

A qui s’adresse aujourd’hui la Blockchain des fréquences ?

Le premier cas d’usage adressé par la Blockchain des fréquences concerne l’utilisation des fréquences PMSE Audio lors de grands évènements (Tour de France, Rolland Garros, 24 H du Mans, …).

Elle permet aux professionnels de l'audiovisuel et du spectacle d’autogérer l’utilisation de fréquences « PMSE » (programme making and special events – fréquences auxquelles ont recours des équipements de type micro sans fil par exemple) lors de grands évènements afin d’y éviter les brouillages.

Comment ça marche ?

C’est une plateforme simple, intuitive et décentralisée, accessible à partir d’un ordinateur. 

  1. Les organisateurs de grands évènement et les demandeurs de fréquences PMSE Audio créent leur compte en quelques clics.  
  2. Après création d’un événement  par son promoteur, la blockchain lui associe les plages de fréquences utilisables. 
  3. Les utilisateurs peuvent déclarer l’utilisation de fréquences dans les plages disponibles. 
  4. Promoteurs et utilisateurs ont une vision instantanée de l’état d’occupation des fréquences PMSE utilisables. 


Avec la Blockchain des fréquences, chaque acteur peut connaître de façon transparente l’utilisation des différentes fréquences lors d’un événement organisé.

.@michel_sauvade président du comité national de dialogue (CND) sur l’exposition aux ondes, nous explique son rôle dans cette vidéo 📽️⤵️, essentiel avec l’arrivée de la #5G. #dialogue #transparence
▶️ https://t.co/zSKQXuWmeU

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :

▶️ Un (e) Rédacteur(rice)

🆕 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/X7J3knSgD6

Une #blockchain des #fréquences pour faciliter la gestion dynamique du spectre ? C’est l’objectif des travaux de l’@ANFR et de la start-up française @Droon_io qui ont conduit à la livraison d’un premier démonstrateur prometteur !⤵️

https://t.co/u0w5PULRCW https://t.co/4g18wZyO1h

#5G sous surveillance : À Paris l’ANFR a déployé des capteurs:

✳️ Mesurer l’exposition aux ondes 5G 📡
« Contribuer à la démarche lancée par Paris sur les impacts de la 5G », l’un des objectifs de l’Agence Nationale des Fréquences
@frandroid
https://t.co/CblDadzb91

.@GillesBregant conclut ce deuxième atelier des fréquences très productif en remerciant tous les conférenciers, intervenants et participants .
Encore merci à tous pour votre participation et rdv au prochain atelier des #fréquences de l’@anfr ! https://t.co/unwI6iYVfo

Mobiles, aéronautique, espace, et nous terminons par la Science, qui transcende tous ces sujets, puisqu'elle utilise les fréquences aussi bien pour sonder la Terre que l'espace lointain. #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/jCqWnTTl8m

Ce qu’il faut retenir sur la session « les #fréquences pour les réseaux mobile » :
🔵Point 1.2 #CMR23 Bande 6 GHz : l’attention focalisée sur la coexistence avec les systèmes satellitaires #LesAteliersDesFrequences https://t.co/mcfpDIfgas

Protéger les systèmes de géolocalisation, et en particulier Galileo et son dispositif de positionnement de haute précision #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/IwPUErsSYc

Nous continuons à prendre de l'altitude : nous voici dans l'espace ! #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/cDk2FO3Tl7

La nouvelle complexité issue de l'essor des constellations #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/PzSDJBDnjm

"Un enjeu important est que l’@OACI accepte l’usage de drones en espace non réservé, en tenant compte de toutes les exigences de la sécurité aéronautique" 🗣️Jérôme André, chef du dép. DPSAI à Brest, fait un point sur les fréquences pour le transport, l’aéronautique et la défense. https://t.co/TcdiC2TFEm

La bande 6 GHz sous pression : WiFi, satellites, mobiles... Un enjeu-clé pour la #CMR-23 #LesAteliersDesFrequences https://t.co/xBSggxSguF

#LesAteliersDesFrequences Nous quittons les mobiles et nous nous envolons vers l'aéronautique, les transports et la Défense... https://t.co/vRi7xUXDd4

.@gillesbregant introduit ce matin le 2e atelier des fréquences ! De nombreux échanges autour d’un atelier virtuel rassemblant une centaine de personnes, pour débattre des sujets de la prochaine #CMR23 ! #WRC23 #lesateliersdesfrequences https://t.co/op2CkxTsWB

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil