retour en haut

Actualité

Blockchain pour le WiFi 6 GHz : un démonstrateur de gestion innovante de partage dynamique du spectre

12/11/2020

Dans la perspective de l’ouverture de la bande 6 GHz (5 925 – 6 425 MHz) au WiFi, la préoccupation majeure est : 

  • d’une part de garantir la protection des services dont l’utilisation des fréquences est soumise à autorisation individuelle dans cette bande (faisceaux hertziens, services fixes par satellite, radioastronomie) et dans les bandes adjacentes (systèmes de transport routier intelligents, signalisation ferroviaire) ;
  • et d’autre part d’assurer une grande facilité d’utilisation des fréquences disponibles pour les équipements WiFi, condition nécessaire dans le cadre d’une utilisation soumise à autorisation générale. 


Cette problématique présente de nombreuses similarités avec celle de l’autogestion des fréquences  utilisées lors de grands événements (Programme Making and Special Events ou PMSE) : 

  • des bandes partagées entre des fréquences soumises à autorisation individuelle et des fréquences libres, 
  • une gestion par plaque géographique de l’encombrement spectral, 
  • une multiplicité d’acteurs exigeant un cadre de confiance, 
  • un traitement en temps réel des demandes d’utilisation de fréquences. 


Une blockchain des fréquences pour faciliter la gestion dynamique du spectre

Les questions soulevées apparaissent comme une occasion de mettre en œuvre des mécanismes innovants de partage dynamique du spectre. Dans ce contexte l’ANFR a souhaité évaluer la pertinence et l’apport d’une solution de type blockchain des fréquences. Elle permettrait de gérer la coordination automatique de l’accès des émetteurs WiFi (WAS/RLAN) aux ressources de la bande 6 GHz en présence de faisceaux hertziens (FH). 

Les développements pilotés par l’ANFR et réalisés par la start-up Droon, éditeur de logiciel spécialisé dans les technologies blockchain, ont conduit à la livraison en octobre 2020 d’un premier démonstrateur. 

Le fonctionnement

L’architecture de la solution repose sur un serveur d’application s’interfaçant, d’une part, avec une base de données géographique et, d’autre part, avec une blockchain. C’est une interface web qui permet, dans le cadre de cette preuve de concept (POC), de simuler la transmission des caractéristiques des émetteurs WiFi et la transaction d’utilisation par ces émetteurs des canaux disponibles. La base de données géographiques héberge les zones d’exclusion géolocalisées nécessaires à la protection des faisceaux hertziens au regard de la puissance du RLAN et de sa localisation (adresse ou coordonnées géographiques, hauteur, indoor/oudoor). Dans le cadre du démonstrateur, les zones d’exclusion ont été décrites à l’échelle du département de l’Hérault (34). Les informations de la base de données, dotée d’une fonction d’oracle, sont transférées et enregistrées sur la blockchain. Le prototype repose sur une blockchain privée Ethereum fonctionnant sur le principe de la preuve d’autorité, conformément aux exigences de sobriété énergétique du POC. 

A chaque demande d’accès à la bande par un RLAN, le serveur vérifie, via la blockchain, le recouvrement éventuel de l’emprise circulaire du RLAN avec les zones d’exclusion de FH et renvoie les plages de fréquences indisponibles. Le RLAN peut ainsi retourner son canal d’émission qui est enregistré dans la blockchain et confirmé au demandeur, par une notification d’accord. 

Ce démonstrateur permet de conjuguer l’utilisation d’une base de données géographiques et l’exploitation des atouts de la technologie blockchain au bénéfice du partage de la bande :

  • traçabilité des demandes et des notifications d’accord ou de refus d’utilisation de canal, 
  • transparence et auditabilité de la base de données géographique de référence, 
  • distribution de l’architecture de contrôle et de validation des  demandes. 


Les conditions

L’harmonisation européenne ne devrait ni prévoir un système de gestion des demandes de ressource par les RLAN dont la puissance est inférieure à 200 mW, ni d’autres conditions techniques permettant d’assurer la protection des utilisations du spectre dans la bande ou en bande adjacente. La démonstration de la faisabilité et de la simplicité d’un tel système utilisant la technologie blockchain n’en reste pas moins généralisable à la gestion de RLAN dont la puissance serait supérieure à 200 mW, autorisés aux Etats-Unis et qui pourraient faire l’objet d’une mesure d’harmonisation européenne ultérieure, ou à un mode de partage similaire dans une autre bande.

C’est une nouvelle étape dans l’exploration de solutions innovantes au profit d’un partage efficace du spectre radioélectrique.

L’@ANFR sera présente au @salonSELIF, le salon des #élus et #décideurs des territoires d’Île-de-France, et organisera une conférence « La 5G : un an après le début de son déploiement en France, où en est-on ? »
🗓 Le 4/11 à 11H
📍 Paris Center Event
✍️ : https://t.co/T9k9qYAi6b https://t.co/bFBN9YnqWz

[PRENEZ RDV]
#Startups, vous avez des sujets liés aux fréquences ? À la commande publique ? Rencontrez nos experts #réglementations à l'occasion d'un rendez-vous !

Prenez RDV ici 👉https://t.co/a6WMOckVYp

@ugap @CNIL @Arcep @anfr @businessfrance https://t.co/PUIud1Q4wx

Savez-vous ce que sont les équipements radio à bande ultralarge (UWB) ? A quoi ils servent et pourquoi une réglementation spécifique est nécessaire ? Toutes les réponses à vos questions sur l’UWB ici : ⤵️
https://t.co/HojBadFGLD https://t.co/yDU59dzD1U

#recrutement 💼
L'@anfr recrute :

🆕Un(e) adjoint(e) au chef du service régional et chef(fe) département "contrôle de conformité".

https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/dMrPppsEfE

ANFR a Retweeté

Un outil du quotidien, des enjeux pour aujourd'hui et pour demain #smartphone #5G intégré aux nombreuses actions du 4ème Plan national santé environnement @anfr @Ecologie_Gouv @Sante_Gouv @Economie_Gouv https://t.co/djDgIspLlO

🛰️Dans ce 3e épisode dédié à la recherche spatiale et aux communications avec Mars, découvrez les satellites qui gravitent autour de la planète rouge et leurs missions ! 🪐 https://t.co/a9fuDfiHTW https://t.co/1wFdACWbfS

Comment connaître l’exposition aux ondes dans son lieu d'habitation ? Que permettra le projet ambitieux de l’ANFR de simulation de l’exposition sur la France entière ? Les réponses dans le #podcast de l'ANFR avec @Conso_INC https://t.co/p4wMcWi2HR

Pour permettre au public de mieux connaître son exposition aux ondes, l'@ANFR prévoit, en lien étroit avec @Ecologie_Gouv, de réaliser une simulation de l'exposition "France entière". + d’infos sur ce projet grâce à cette interview croisée ⤵️ https://t.co/oP5zGnWd5O

Ce matin, @GillesBregant intervient aux Assises du Très Haut Débit pour parler « 5G et #openRAN : quelles nouvelles opportunités pour les collectivités publiques ? » #reseauxmobiles #connectivite https://t.co/pTnrz4RcKC

#LesMétiersAnfr
Les missions de l'ANFR ne se limitent pas à la terre ferme. L’@anfr contrôle aussi des équipements radio de nombreux navires français et étrangers.
Découvrez l’ITW de notre référent maritime Jean-Louis SCHMITZ.
https://t.co/48UK0nqi5Y https://t.co/APfBp0yt36

ANFR a Retweeté

📻 Dès le 12 octobre, le nombre de radios disponibles en numérique #DABplus augmente significativement sur les 2000 km de routes et d'autoroutes qui relient #Paris-#Lyon-#Marseille. Sans oublier le déploiement du DAB+ dans les villes de @Dijon, @Avignon et @VilleDeToulon ! https://t.co/0hA5txvp0L

L‘ANFR a installé des capteurs de mesures de l'exposition aux ondes dans plrs grandes villes de 🇫🇷 pour surveiller l’évolution de l’exposition du public aux ondes avec l’arrivée de la #5G. Comment fonctionnent ces capteurs ? Où trouver toutes les données ? https://t.co/62FMAmX2nK https://t.co/qlrgAhUkU6

🎓Comment les ondes interagissent-elles avec notre environnement ? Pourquoi il est parfois impossible d’envoyer des SMS dans le métro ou dans l’ascenseur ?...
C’est le sujet de notre nouvelle vidéo #ANFRacademie à découvrir ici ⤵️
https://t.co/YeoEI1erzX https://t.co/K1Y6ChrNvD

#lesEnquêtesANFR
Panne de surf en Polynésie française ! Que se passe t'il lorsque la 4G ne passe plus sur le front de mer de Papeete et qu'il n'est plus possible de surfer sur internet avec son 📱? L' @anfr s’est penchée sur cette affaire insolite ... ⤵️
https://t.co/rd0NSkgfpp https://t.co/nNMqMeAa2J

Des experts de l’@anfr sont intervenus hier soir lors de la visioconférence « la 5G et les nouveaux usages du numérique » organisée par la @villedestbrieuc, pour donner des informations sur la technologie 5G, l’état du déploiement et les contrôles réalisés par l’ANFR. ⤵️ https://t.co/69Ih4JTB8G

[Prenez RDV] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr vous éclaire sur leurs réglementations spécifiques.
Prenez RDV (à distance pour le moment) ➡️ https://t.co/z5HPPjD2Tn https://t.co/CZIdqDSIHZ

Eric Fournier, directeur de la planification du spectre et des affaires internationales à l’@anfr, intervient ce matin à la conférence « Connecting tommorrow – 5G, broadband and beyond » pour parler de 5G et d'une utilisation + efficace du spectre.
https://t.co/2aggLKJAzv https://t.co/lM7zWg9IG6

Accueil d’une délégation de haut niveau de l’@Artp_Senegal le 6 octobre en vue d’aborder les missions @ANFR, la planification des bandes #5G, l’exposition du public, les sites et servitudes radioélectriques, les licences radio maritimes et le service radioamateur. https://t.co/DcoAE8lGnd

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er octobre :
@orange (26 915 sites, +216 en septembre)
@SFR (22 488 sites, +80)
@bouyguestelecom (22 171 sites, +110)
@free (20 710 sites, +176)

https://t.co/IjoeqV9Ge1 https://t.co/d59CtmcFxS

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil