retour en haut

Les femmes et les hommes de l'Agence

L’ANFR au féminin

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l'ANFR met en lumière le travail de nos ingénieures et techniciennes : 3 témoignages de femmes qui exercent des missions techniques à l'ANFR !

 
Guillaume Delaire

Ingénieur expert en négociation au département Négociation des accords aux frontières - DPSAI


Pouvez-vous brièvement raconter votre parcours ?

Après mon bac, j’ai débuté un cycle préparatoire à l’ESIEE Paris en 2009, complété par une spécialisation  en télécommunications à partir de 2012. Au cours de mon cursus, j’ai effectué une année Erasmus en Allemagne, au Karlsruher Institute für Technologie. Mon stage de fin d’études s’est déroulé chez Airbus Defence and Space où j’ai travaillé sur l’amélioration d’un système de géolocalisation des terminaux des réseaux mobiles professionnels (PMR). Il s’agissait de trouver comment hybrider et fusionner plusieurs systèmes de localisation afin d’affiner le positionnement des terminaux. Après l’obtention de mon diplôme en 2014, j’ai occupé mon premier poste aux Voies navigables de France, l’établissement public qui gère 80 % du réseau des canaux et fleuves français.  Ma mission était articulée autour du système radio AIS (Automatic Identification System), qui assure le suivi en temps réel des bateaux. En particulier, j’étais en charge de la maintenance et de l’amélioration de l’infrastructure radio déployée à cet effet. Puis c’est en 2016 que j’ai rejoint l’ANFR à la Direction des conventions auprès du pôle chargé de traiter les brouillages TNT causés par les réseaux mobiles dans les bandes 700 MHz et 800 MHz. Après 2 ans, j’ai finalement intégré la Direction de la planification et des affaires internationales en tant qu’ingénieur radio au Département négociation des accords aux frontières.

Quel est le rôle du département négociation des accords aux frontières ? 

C’est bien connu, les fréquences n’ont pas de frontières. Il faut donc veiller à ce que les émetteurs des uns et des autres ne créent pas de brouillages d’un pays à l’autre.  Constitué de 4 personnes, ce département s’occupe de négocier les accords de coordination avec nos pays frontaliers dans 3 domaines : les réseaux mobiles (3G, 4G, 5G et PMR), la télévision numérique terrestre ( TNT ) et mon domaine, qui est celui de la radiodiffusion sonore c’est-à-dire la radio FM et DAB+. Mes collègues et moi-même représentons donc l’administration française dans les négociations avec les pays voisins de la métropole et des outre-mer, en vue d’aboutir à des accords de coordination ou de planification des stations radioélectriques.

Au sein de ce département, quel est votre rôle en tant qu’ingénieur expert en négociation?

Etant référent sur la radio FM et numérique (DAB+), je dois conclure des accords avec les pays frontaliers concernant les fréquences utilisées pour ces services. Au niveau international, les plans de radiodiffusion dits de Genève 1984 (FM) et de Genève 2006 (DAB+ et TNT ), chapeautés par l’ UIT , définissent quelles fréquences on peut utiliser et où. Ces plans ne sont pas figés, ils peuvent évoluer et être modifiés en fonction de nos besoins. Quand on y ajoute un nouvel usage, on parle d’extension du plan. Mon rôle est donc de modifier ce plan et d’obtenir l’accord de toutes les administrations frontalières afin que personne ne subisse de brouillage. Pour ce faire, il faut faire des études de compatibilité, définir des contraintes si besoin et s’il y a des freins, trouver des solutions. Je travaille pour cela étroitement avec le CSA qui définit le plan de fréquences au niveau national. Je dois préparer les positions françaises et les défendre auprès de nos homologues étrangers. Les négociations se déroulent habituellement lors de réunions qui se tiennent sur plusieurs jours. Mais signer un accord peut prendre plusieurs années !

Je suis également en charge de l’aspect coordination pour le volet radio numérique. Les administrations étrangères qui veulent mettre en service un émetteur DAB+ près de nos frontières doivent avoir notre accord. Je dois donc réaliser une étude technique afin de vérifier que l’émetteur  ne compromet pas nos usages et vérifier sa conformité aux dispositions convenues bilatéralement. Dans le cas contraire, nous pouvons émettre des restrictions consistant à réduire la puissance, changer le diagramme d’antenne… ou refuser la demande.

Après la radio FM, on parle dorénavant de radio numérique terrestre et de DAB+, qu’est-ce que c’est ?

Le DAB+ signifie Digital Audio Broadcasting, aussi appelé radio numérique terrestre : ces deux noms désignent le successeur de la radio FM. Le DAB+ permet d’écouter la radio gratuitement, par voie hertzienne et sans nécessiter de connexion internet. Il offre de nombreux avantages et notamment une meilleure efficacité spectrale : plusieurs radios peuvent émettre sur une seule fréquence, un atout de poids car le spectre FM est déjà largement saturé. Un multiplex, qui est un regroupement de stations au sein d’un même canal, peut accueillir en France jusqu’à 13 programmes et être diffusé sur la même fréquence depuis plusieurs émetteurs selon le principe des réseaux synchronisés (SFN). A contrario, en FM, une fréquence est associée à un seul émetteur (à l’exception de configurations très spécifiques), elle-même associée à une seule radio.

De fait, une offre de programmes beaucoup plus large peut être proposée aux auditeurs grâce au DAB+. Celui-ci permet également une meilleure qualité d’écoute : le son est numérique, il n’y a pas ce phénomène de grésillement, fréquent lors de l’écoute de la radio FM en mobilité. Des contenus additionnels peuvent être proposés comme l’affichage de la pochette d’album du titre actuellement diffusé. Aujourd’hui, 10 aires régionales, soit environ 30% de la population métropolitaine, sont couvertes par le DAB+ où sont principalement diffusées des radios locales ou associatives. Dès octobre 2021, l’axe Paris Lyon Marseille pourra écouter les principales radios nationales en DAB+, pour ensuite être progressivement étendu au reste de la France dans les prochaines années. Pour écouter la radio en DAB+, il suffit d’avoir un poste compatible.

Quelles qualités faut-il pour exercer ce métier ?

Il faut sans nul doute être diplomate, savoir s’adapter à ses interlocuteurs. Lors des négociations, il faut établir un accord entre deux parties ayant des besoins différents. Il faut donc pouvoir être assez ferme tout en étant souple. La communication est un aspect important de ce métier, il faut préparer des argumentaires, entretenir de bonnes relations avec les administrations des pays frontaliers, savoir s’exprimer en public pour défendre ses positions… De plus, la plupart de ces discussions se font en anglais, il est donc important d’être à l’aise en langue. Au vu du temps que peuvent prendre les négociations, il est important d’être endurant, c’est-à-dire patient pour aller au terme de nos objectifs.

Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre travail ?

Le fait de pouvoir travailler dans un environnement international. Avoir des interactions avec des interlocuteurs d’autres pays, être en contact avec des profils diverses… Coupler cet aspect avec la partie technique est idéal pour moi ! Réaliser des études et devoir les soutenir face à nos homologues étrangers, c’est stimulant. Lors des rencontres, qui peuvent durer jusqu’à 3 jours, il y a une réelle dynamique, je me plonge entièrement dans ces sujets, autant la journée que le soir.

Wi-Fi, Bluetooth, NFC… les bandes libres sont un levier d’#innovation pour les #startups ! Opportunités, qualité de service, cadre réglementaire… décryptage avec l’@Arcep et l’@anfr lors d’un webinar :

🗓️ Le 29.09 à 11h00
Inscriptions 👉https://t.co/Gw5LNL637D

Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données #opendata ! Aujourd’hui, focus sur @villedelyon et l'arrivée de la #5G : 274 sites #5G sont autorisés par l’@anfr dont 169 sont déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs mobiles
https://t.co/cr2xaQiCM7 -cartoradio.fr https://t.co/07zPHdRJJX

🎓#ANFRacadémie Savez-vous comment un téléphone transmet des informations (photos, textes…) vers un autre téléphone de manière quasi instantanée, quelle que soit la distance entre les interlocuteurs ? Retrouvez notre vidéo pédagogique :
https://t.co/2xDlrMUpvP https://t.co/9uOMINazm1

'How do the airwaves work?' French spectrum agency @anfr has produced an educational video https://t.co/r0Am0GOSoq

#ANFRacadémie 🎓 Les ondes sont partout autour de nous et permettent le fonctionnement de nombreux équipements de notre quotidien. Mais, savez-vous comment fonctionnent les ondes ? Retrouvez notre vidéo pédagogique : https://t.co/s3tjh0n4R0

Ce matin se tient à l’@ANFR et en visio le 13e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, présidé par @michel_sauvade. Retrouvez l’ensemble des contributions présentées lors des précédents comités : 👉https://t.co/Kx5DSh7WxL

.@GillesBregant spoke this morning at the BEREC workshop on how to best promote science based EMF limits recommended by experts #5G #telecoms https://t.co/1Gav5x6TWY

ANFR a Retweeté

@anfr @OrleansMetropol A Orléans, les habitants peuvent désormais s'appuyer sur le service de supervision électromagnétique conçu et développé par @exemlab et déployé avec l'@anfr
Ce même dispositif de surveillance vient d'être installé à Lille.
LOCALISEZ les villes équipées : https://t.co/Q1xnsbcwNW

Les fréquences radio peuvent être utilisées par les startups pour innover et développer leurs produits. Decouvrez comment en profiter le 29.09 dans un webinar #FrenchTechCentral avec @Arcep @anfr ! https://t.co/YZxVXNR34n

Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données #opendata ! Aujourd’hui, focus sur @montpellier_ et le déploiement du réseau #5G : 149 sites #5G sont autorisés par l’@anfr dont 112 sont techniquement opérationnels.
https://t.co/cr2xaQiCM7 - https://t.co/s8clyclD8z https://t.co/EqmIwgDR4K

L'ANFR installe à Orleans des capteurs pour mesurer l’évolution de l’exposition aux ondes dans le cadre de l'arrivée de la 5G. Une campagne de mesures est aussi organisée sur 85 sites pour contrôler l’impact de cette techno sur l’exposition du public. https://t.co/eUwfp0tBHy https://t.co/abmYpLG3Sl

🎙️Qu'est-ce-que le Débit d’Absorption Spécifique (DAS) d'un téléphone ? Comment sont contrôlés les niveaux d'exposition aux ondes de nos smartphones ? L'@anfr vous répond dans le #podcast "une plongée au cœur de la 5G" avec @Conso_INC
https://t.co/y2exO6iZJA https://t.co/QP3Sj94mkZ

Comment mesurer le niveau d’exposition aux #ondes #électromagnétiques de votre logement ?
▶️Comment s’en protéger ?
▶️Êtes-vous à proximité d'antennes-relais #4G #5G ?📡📶@anfr
https://t.co/INpuSA69Rw https://t.co/SUSC2KPpLb

Qu’est-ce qu’une bande libre ? À quoi ça sert ? Comment l’utiliser ? Découvrez ce levier d’#innovation à l’occasion d’un webinar 100% #startup, animé par l'@Arcep et l’@anfr !

🗓️ Le 29.09 à 11h00
Inscriptions 👉https://t.co/Gw5LNL637D https://t.co/8mQLEXVd8T

La 5G va-t-elle faire exploser notre exposition aux ondes ? Quels contrôles sur ce nouveau réseau ? Comment connaître son exposition chez soi ? Toutes les réponses à ces ❓ dans le #podcast de l'ANFR "une plongée au cœur de la 5G" avec @Conso_INC https://t.co/XwaSQnC3fH https://t.co/ReebpVO7QI

ANFR a Retweeté

🚨 Important : les numéros d'urgence fonctionnent toujours via le 1️⃣1️⃣2️⃣ qui transite par les réseaux des autres opérateurs.

ANFR a Retweeté

Les réparations sont en cours par @TDFgroupe, @SFR et @bouyguestelecom. Elles devraient être finalisées en début de semaine. Les services de @prefet81 et @prefet12 sont pleinement mobilisés à leurs côtés.

[OPENDATA] C’est vendredi ! Retrouvez la MAJ de nos données #opendata. Aujourd’hui, focus sur ⁦@Rouen⁩ où 46 sites #5G ont été autorisés, dont 22 sont techniquement opérationnels (activés) #THDmobile https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/AwaX3UrYv4

ANFR a Retweeté

Le téléphone portable est de loin l’objet qui nous expose le plus aux ondes. Le débit d'absorption spécifique fixe le niveau d’exposition à ne pas dépasser. De quoi s'agit-il exactement ? @anfr vous éclaire.
#smartphone #réseau #5G #ondes #internet #Consomag https://t.co/7jHhubnP9Y

Grâce à cet appareil avec système de radiogoniométrie, les équipes de l’@anfr garantissent l’absence de brouillage des fréquences utilisées par les services de l’Etat ou par le service public durant les grands évènements.
https://t.co/J3BtyNwCsK

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur