retour en haut

Radioamateurs

Il ne faut pas plaisanter, les amateurs, c’est très sérieux. Comme le précise l’article 1.56 du Règlement des Radiocommunications, le service d’amateur est le « service de radiocommunication ayant pour objet l'instruction individuelle, l'intercommunication et les études techniques, effectué par des amateurs, c'est-à-dire par des personnes dûment autorisées, s'intéressant à la technique de la radioélectricité à titre uniquement personnel et sans intérêt pécuniaire ». Comme tout autre service de radiocommunications, des bandes de fréquences leur sont attribuées dans le Règlement des radiocommunications et le Tableau National de Répartition des Bandes de Fréquences. L’Agence est aussi responsable de la délivrance du certificat de radioamateur indispensable pour la pratique de ce hobby qui passionne des milliers de personnes en France. 

L’ordre du jour des conférences mondiales inclut traditionnellement au moins un sujet visant à améliorer l‘accès au spectre pour les radioamateurs. Pour la CMR -19, il s’agit du premier point à l’ordre du jour, le 1.1, et de l’attribution de tout ou partie de la bande 50-54 MHz au service amateur en Région 1, ce qui permettrait à la communauté des radioamateurs de bénéficier d’une attribution mondiale dans cette bande, déjà attribuée à titre primaire en Région 2 et 3. En France, les radioamateurs disposent déjà d’une attribution à titre secondaire dans la bande 50-52 MHz.

La bande 50-54 MHz fait partie de la « bande I » de la radiodiffusion qui fut utilisée en France pour la télévision et reste utilisée par le CSA pour certains besoins ponctuels en radiophonie. Quelques pays de la Région 1, comme la Russie, utilisent encore la bande pour de la télévision et s’inquiète à ce titre d’une attribution pour le service amateur. 

Cette décroissance des utilisations de la bande par la radiodiffusion s’est faite aux profits d’autres utilisateurs. On peut citer par exemple quelques radars « profileurs de vent » en Europe et des autorisations Arcep pour des communications mobiles dans les gares. Mais ce sont surtout les forces armées qui utilisent de plus en plus cette gamme de fréquences qui présente l’intérêt de permettre des communications de mobile à mobile de plusieurs dizaines de kilomètre sans relais. Lorsqu’une infrastructure plus développée n’est pas disponible, la possibilité de communiquer grâce à des terminaux dans ces bandes devient vitale.

C’est l’enjeu principal de ce point à l’ordre du jour. En effet, des utilisations comme la radiodiffusion ou les radars profileurs de vent sont connus à l’avance et peuvent être protégées par les radioamateurs. Ce n’est pas le cas des utilisations mobiles militaires où les distances de brouillages évaluées par l’ANFR peuvent atteindre quelques centaines de kilomètres.

Il s’agit donc de trouver le juste équilibre entre les besoins vitaux de la défense et la demande d’accès à une partie de la bande 50-54 MHz par les amateurs. La réglementation française, qui répondait déjà en partie à ce besoin, est bien évidemment le point de départ de la position française. Il reste à déterminer s’il est possible d’aller plus loin, par exemple en étendant l’attribution secondaire à l’ensemble de la bande 50-54 MHz.

We look forward to welcoming our high-level line up of speakers to the The European 5G Conference next week. You can view the agenda & register at https://t.co/4c7hHHZsqZ
📅25-26 January
📍 Virtual event https://t.co/wD9YljOCLg

#LesMetiersANFR 🗨️"Prendre les rênes du #RSPG, être la voix des gestionnaires des fréquences des pays de l’🇪🇺 est un nouveau challenge qui s’annonce passionnant !" Découvrez l'ITW d'Eric Fournier- Directeur de la planification du spectre et des affaires internationales à l'ANFR⤵️ https://t.co/WOjlOx2fvO

2. @anfr 📡
Pour découvrir les tendances des marchés liés aux fréquences, bénéficier d'une expertise pour choisir les bandes de fréquences les plus adaptées à vos usages et tester votre solution 👊

📅 Permanence : le mercredi après-midi
RDV ici 👉 https://t.co/9jLnDTMcID

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 31 mars 2005, c’est le lancement de la #TNT en France ! 14 chaînes gratuites sont désormais disponibles au lieu de 6 jusqu’alors. L’ANFR joue un rôle essentiel dans les réaménagements de fréquences permettant cette révolution du #PAF.
©M.Chalvin https://t.co/CC1SPMlH8e

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 21 juin 2004 : la loi sur la confiance dans l’économie numérique confie à l’ANFR l’instruction des autorisations pour les fréquences satellitaires. Le projet Galileo, concurrent 🇪🇺du GPS 🇺🇸, sera parmi les 1ers « filings » étudiés par l’ANFR ©M.Chalvin https://t.co/PEJj6xjTBJ

L’@ANFR était présente à la réunion des ministres des affaires étrangères de l’🇪🇺 à Brest, pour assurer le contrôle des liaisons hertziennes utilisées pendant la manifestation, permettant le bon fonctionnement des équipements de télécom., des services de sécurité et des médias. https://t.co/TNQ3JOHDAz

In France, precautions have been taken to stop 5G from interfering with altimeters, according to @GillesBregant of @anfr and @GuillaumeFaury of @Airbus. This initiative is described as 'rare in Europe'—have any other administrations done anything? @Ofcom? https://t.co/SCP93tOtfP

@anfr Le souvenir d’une étape majeure dans la réalisation d’un grand et beau projet. #TNT

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 18 septembre 2003, l’@anfr commence à utiliser le Fonds de Réaménagement du Spectre (FRS) pour préfinancer les réaménagements de fréquences qui permettront la diffusion de la Télévision Numérique Terrestre #TNT 📺 en 2005. ©M.Chalvin https://t.co/lZ9CDrlj0w

#25AnsANFR🎂 #1jour1date 27 juillet 2002 : création du groupe 🇪🇺pour la politique du spectre #RSPG, composé d’experts sur la gestion des fréquences et qui conseille la ⁦@EU_Commission⁩. Ce groupe sera par la suite présidé par différentes personnalités de l’@anfr © M.Chalvin https://t.co/bnpEdzTDmU

La #5G peut-elle aussi perturber les aéroports français? En théorie, mais des précautions ont été prises. Explications dans cet article, avec @GillesBregant de @anfr et @GuillaumeFaury, patron d'Airbus https://t.co/W074Y5JKHt

#LeSaviezVous L’ANFR est présente sur le terrain en métropole, mais également Outre-Mer grâce à ses antennes locales déployées aux quatre coins du monde. Découvrez les missions de l'ANFR en Nouvelle-Calédonie ⤵️
https://t.co/BCgXEqzpuM https://t.co/JgR0SyUCuS

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 14 mars 2001 : 1ère campagne de mesures de l’exposition aux ondes réalisée par l’@ANFR et publication de la première version du protocole national de mesures des ondes électromagnétiques.
©M.Chalvin https://t.co/iW01xZMmif

#recrutement 💼
L'@anfr recrute :
▶️ Un(e) Responsable d’Exploitation en Systèmes d’Information
▶️ Un(e) Chef(fe) de Projet Technique en Systèmes d’Information
▶️ Un(e) Chef(fe) de Projet Maîtrise d’ouvrage en Systèmes d’Information
📍 Maisons-Alfort
🆕 https://t.co/sqP2CMTHoy https://t.co/GYI24OIZbT

📊📋L’accréditation COFRAC du laboratoire de l’@ANFR pour la mesure de l’exposition aux ondes a été renouvelée ! Un gage de rigueur et de fiabilité dans les mesures réalisées pour répondre aux interrogations de la population. Plus de détail ⤵️
https://t.co/LDRodS2NYY https://t.co/G55RQj8n1x

#25AnsANFR🎂 #1jour1date Le 1er janvier 2000, les activités réglementaires du service mobile maritime sont transférées à l’ANFR. Elle est désormais en charge du contrôle des équipements radios à bord des navires, indispensables à la sécurité des passagers. ©M.Chalvin https://t.co/bg0xhDHdiE

🌐💻Les accords de coordination satellite, mode d’emploi : l’ANFR a repris, malgré la crise sanitaire, l’organisation de réunions de coordination satellite avec les administrations étrangères. ⤵️
https://t.co/uBEWiZnead https://t.co/l5wTdrat0M

#25AnsANFR🎂#1jour1date Le 25 janv. 1999, l’ANFR publie le 1er Tableau National de Répartition des Bandes de Fréquences #TNRBF. Illustré par la grande frise du spectre, il précise les bandes et services auxquels les grands utilisateurs ont accès pour leurs missions. © M. Chalvin https://t.co/ws4hvN4cRI

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil