Accessibilité

FAQ

retour en haut

Mobiles à bord des navires

La CEPT fait évoluer les conditions techniques harmonisées applicables aux systèmes de communications mobiles  à bord des navires (services MCV). Ces services commerciaux, qui opèrent dans les mêmes bandes de fréquences que celles des réseaux mobiles terrestres, offrent aux passagers de bateaux de croisière des fonctionnalités similaires à celles des réseaux mobiles terrestres. Des liaisons satellites assurent le raccordement avec les réseaux terrestres publics.

Communications mobiles à bord des navires. Source : MCP

 

 

La CEPT ECC (ECC PT1) a étudié les conditions techniques pour l’utilisation de systèmes de communications large bande à bord des navires (rapport ECC 237) et révise le cadre réglementaire européen (CEPT).

La Norvège a sollicité la révision du cadre réglementaire existant, Décision ECC(08)08, en vue d’autoriser des systèmes de communications mobiles haut débit à bord des navires. Les études amont ont porté sur l’utilisation de technologies UMTS (bande 2 GHz - FDD) et LTE (bandes 1800 MHz et 2,6 GHz) en tant que systèmes de communication haut-débit à bord des navires (MCV). Ce rapport souligne aussi les solutions permettant de réduire les phénomènes de captation de trafic des utilisateurs de réseaux mobiles terrestres par les stations de base embarquées à bord des navires.

La CEPT ECC a publié ce rapport en juin dernier : 

  • Il confirme que les conditions techniques et opérationnelles applicables au GSM à bord des navires (GSM MCV), à travers la DEC ECC(08)08, sont suffisantes pour protéger les réseaux mobiles terrestres LTE 900 MHz et 1800 MHz.
  • Les études précisent que, pour coexister avec les réseaux mobiles terrestres : GSM et LTE 1800 MHz, UMTS et LTE 2100 MHz, LTE 2600 MHz, le LTE MCV 1800 MHz, les solutions de communications haut-débit à bord des navires UMTS MCV 2100 MHz et LTE MCV 2 600 MHz sont utilisables sous condition, notamment pour les terminaux LTE MCV, de limites de puissance qui devraient s’appliquer dans les eaux territoriales (entre 2 et 12MN) et au-delà, dans les eaux internationales.


Une révision du cadre européen en cours

Ce rapport sert de socle pour la mise à niveau du cadre réglementaire ECC d’ici mars 2016 : révision de la Décision ECC(08)08. La CEPT ECC a révisé ce cadre pour l’étendre aux solutions UMTS MCV 2100 MHz et LTE MCV 2 600 MHz tout en soulignant lors de la consultation publique au cours de l’été la problématiques liées à l’utilisation du LTE MCV 2 600 MHz. En effet pour coexister avec les réseaux mobiles terrestres, les opérateurs MCV devront mettre en œuvre de techniques de mitigation y compris lors d’utilisation du LTE MCV dans les eaux internationales les plus proches de nos côtes. 

La Commission européenne a interrogé les Etats membres sur l’opportunité d’un mandat à la CEPT pour amender le cadre communautaire limité, actuellement, au GSM à bord des navires (cf Decision 2010/166/EU). Ce cadre est cohérent avec le cadre ECC actuel. La France ainsi que nombre d’Etats membres, ont répondu favorablement tout en soulignant les limites de la réglementation dans les eaux internationales et les risques d’itinérance non désirée. Une recommandation communautaire est également en vigueur concernant les conditions d’autorisations du GSM à bord des navires. La Commission européenne devrait donc soumettre aux Etats membres un projet de mandat pour adoption au comité spectre radio d’octobre prochain. La révision du cadre européen ne pourra s’envisager qu’au cours du second semestre 2016. 

Les travaux sur les mobiles à bord des navires sont menés au sein de la CEPT (ECC PT1)

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les actions en cours, ou participer aux travaux français sur ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter.

Visite de presse du site #TNT de Grenoble :  « Tous à vos postes ! » pour le changement de fréquences dans l’Isère ce mardi 25 juin https://t.co/oox96s0gDU

Amar Saidani à la conférence #spectre de Bruxelles. Le #satellite est un apport essentiel à la #5G, le haut débit satellite a besoin des bandes 18 et 28 GHz #EUSpectrum 🚀🚀 https://t.co/EIjujRTTJH

Pour ce 3ème Comité National de dialogue, plusieurs sujets-clés relatifs au contrôle de l’exposition sont à l’ordre du jour : #DAS, concertation en région, compteurs #linky, #5G https://t.co/L86hetjtWQ

3ème réunion du Comité National de Dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques : suivi du précédent comité, points d’actualité et dossiers du jour : bilan des mesures 2018, mesures dans les écoles, mesures linky et points atypiques. Dossier 5G pour finir. https://t.co/h0p0FkalhO

Ce matin, lancement du 3ème Comité national de dialogue à l’@anfr sur l’exposition du public aux #ondes. https://t.co/4gn8yVQXZA

« Les qualités du 3,5 GHz sont bien connues puisque cette bande de fréquence est déjà utilisée, notamment par le THD Radio ou le WiMax. Le passage à la #5G ne représente donc pas un vrai changement », nous indique @GillesBregant , directeur général de l'@anfr . https://t.co/O4cl7bvAft

L’@ANFR a reçu une délégation d’Oman 🇴🇲 dans le cadre de la coordination satellite 🛰️🛰️. Nous remercions chaleureusement @_TRAOMAN, @SpaceCommTech et @motc_om et souhaitons plein de succès au projet d’OmanSat. https://t.co/oDGKmgikz5

Contrôle du spectre en temps réel par l'@anfr pendant tout le week-end pour les #24heuresdumans 🏎🏎 https://t.co/KamL32CYNe

🏎🏁 l’@anfr présente aujourd’hui et tout le week-end aux @24heuresdumans pour assurer la bonne gestion et éviter les brouillages de 1200 fréquences utilisées pendant l’événement ! https://t.co/TXlCu3NGrQ

#Recrutement

L'ANFR recherche un(e): 🧐

▶️Un(e) Technicien(ne) radio fréquences, chargé(e) du contrôle et des mesures in situ.

👉https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/cCkrdaHXAH

Startups, quelles sont les opportunités offertes par la 5G en termes de développement de nouveaux services : télémédecine, médias, mobilité, industrie, smart city, etc ? Réponse le 12 juillet à @FrenchTechCtral (@joinstationf ) avec le workshop proposé par @Arcep et @anfr https://t.co/zf096W17Fg

[Conseils personnalisés] #startups, besoin d’expertise sur la planification et la gestion des fréquences radios ?
Venez rencontrer l’@ANFR à @FrenchTechCtral @joinstationf en rdv individuel tous les mercredis !

Inscription ici 👉https://t.co/QlnjyyH7IA https://t.co/nlp2WuohDQ

ANFR a Retweeté

Prévisions météorologiques perturbées par la 5G : l'ANFR fait une mise au point https://t.co/CSvkeK1WXz https://t.co/YUi93aUnOa

5G (26 GHz) et risques pour les prévisions météorologiques : l'ANFR siffle la fin de la récréation https://t.co/7BvIclILjZ https://t.co/nefEBPiTh8

#telco19 Non l’Europe n’est pas frileuse sur la 5G. Nous avons fait les choses dans l’ordre en décidant tout de suite quelles fréquences nous allions liberer, avec un calendrier. L’Europe a maintenant des perspectives bcp plus longues (qu’aux Etats-Unis) @GillesBregant #ANFR

"Les 'bonnes' fréquences #5G (basses et mid-band) sont en cours d'attribution en Europe. En phase avec la maturité de la techno" dit @GillesBregant @anfr #telco19 https://t.co/X7ZmWYPbUM

#TELCO19 @GillesBregant En 🇫🇷, on a 1 système envié dans le 🌎, qui permet de pré-financer les transferts d’usages de fréquences: c’est efficace pour libérer rapidement la ressource, ce sera utilisé pour la 3,4-3,8 GHz.Ça donne une garantie de dispo sur les frq mises aux enchères

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil