Accessibilité

retour en haut

Mobiles à bord des navires

La CEPT fait évoluer les conditions techniques harmonisées applicables aux systèmes de communications mobiles  à bord des navires (services MCV). Ces services commerciaux, qui opèrent dans les mêmes bandes de fréquences que celles des réseaux mobiles terrestres, offrent aux passagers de bateaux de croisière des fonctionnalités similaires à celles des réseaux mobiles terrestres. Des liaisons satellites assurent le raccordement avec les réseaux terrestres publics.

Communications mobiles à bord des navires. Source : MCP

 

 

La CEPT ECC (ECC PT1) a étudié les conditions techniques pour l’utilisation de systèmes de communications large bande à bord des navires (rapport ECC 237) et révise le cadre réglementaire européen (CEPT).

La Norvège a sollicité la révision du cadre réglementaire existant, Décision ECC(08)08, en vue d’autoriser des systèmes de communications mobiles haut débit à bord des navires. Les études amont ont porté sur l’utilisation de technologies UMTS (bande 2 GHz - FDD) et LTE (bandes 1800 MHz et 2,6 GHz) en tant que systèmes de communication haut-débit à bord des navires (MCV). Ce rapport souligne aussi les solutions permettant de réduire les phénomènes de captation de trafic des utilisateurs de réseaux mobiles terrestres par les stations de base embarquées à bord des navires.

La CEPT ECC a publié ce rapport en juin dernier : 

  • Il confirme que les conditions techniques et opérationnelles applicables au GSM à bord des navires (GSM MCV), à travers la DEC ECC(08)08, sont suffisantes pour protéger les réseaux mobiles terrestres LTE 900 MHz et 1800 MHz.
  • Les études précisent que, pour coexister avec les réseaux mobiles terrestres : GSM et LTE 1800 MHz, UMTS et LTE 2100 MHz, LTE 2600 MHz, le LTE MCV 1800 MHz, les solutions de communications haut-débit à bord des navires UMTS MCV 2100 MHz et LTE MCV 2 600 MHz sont utilisables sous condition, notamment pour les terminaux LTE MCV, de limites de puissance qui devraient s’appliquer dans les eaux territoriales (entre 2 et 12MN) et au-delà, dans les eaux internationales.


Une révision du cadre européen en cours

Ce rapport sert de socle pour la mise à niveau du cadre réglementaire ECC d’ici mars 2016 : révision de la Décision ECC(08)08. La CEPT ECC a révisé ce cadre pour l’étendre aux solutions UMTS MCV 2100 MHz et LTE MCV 2 600 MHz tout en soulignant lors de la consultation publique au cours de l’été la problématiques liées à l’utilisation du LTE MCV 2 600 MHz. En effet pour coexister avec les réseaux mobiles terrestres, les opérateurs MCV devront mettre en œuvre de techniques de mitigation y compris lors d’utilisation du LTE MCV dans les eaux internationales les plus proches de nos côtes. 

La Commission européenne a interrogé les Etats membres sur l’opportunité d’un mandat à la CEPT pour amender le cadre communautaire limité, actuellement, au GSM à bord des navires (cf Decision 2010/166/EU). Ce cadre est cohérent avec le cadre ECC actuel. La France ainsi que nombre d’Etats membres, ont répondu favorablement tout en soulignant les limites de la réglementation dans les eaux internationales et les risques d’itinérance non désirée. Une recommandation communautaire est également en vigueur concernant les conditions d’autorisations du GSM à bord des navires. La Commission européenne devrait donc soumettre aux Etats membres un projet de mandat pour adoption au comité spectre radio d’octobre prochain. La révision du cadre européen ne pourra s’envisager qu’au cours du second semestre 2016. 

Les travaux sur les mobiles à bord des navires sont menés au sein de la CEPT (ECC PT1)

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les actions en cours, ou participer aux travaux français sur ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter.

ANFR a Retweeté

Rassemblés avec les directeurs d’administration et les correspondants #FrenchTech pour faire le point sur l’accompagnement des startups dans leur développement, dont bénéficient celles du #Next40 et bientôt du #FT120. Merci aux agents du @servicepublicfr pour leur travail. https://t.co/o4jSyAwLnv

ANFR a Retweeté

🔴 L’@Arcep présente ce matin ses actions, son calendrier et sa vision concernant la #5G auprès des #CollTerr au petit-déjeuner des assises du #THD, organisé par @fil_Aromates à l’@AssembleeNat https://t.co/UGFaEonSVt

Présentation ce matin des multiples bandes de fréquences qui seront progressivement ouvertes à la #5G lors du petit-déjeuner des assises du #THD, organisé par @fil_Aromates à l’@AssembleeNat https://t.co/DIMp8KnxkZ

L’équipe du service régional @anfr de Lyon en action par tous les temps, pour résoudre les problèmes de #brouillages. https://t.co/hYFTEYpnpQ

📶Première inauguration ce vendredi de 6 sites multi-opérateurs #4G dans le département de la #Meuse pour étendre l’accès à l'internet mobile.
Le service régional @anfr de Nancy était présent aux côtés des représentants de l’État, des élus et des opérateurs. https://t.co/eHlfLlINeJ

L’@anfr a reçu les étudiants du master droit des activités spatiales et des télécommunications pour une journée de cours sur la gestion nationale et internationale des #fréquences. La réglementation des réseaux à satellites est au programme de la semaine prochaine. https://t.co/wVjxcMimhG

#LesEnquêtesANFR 🧐

Savez-vous que les écrans publicitaires peuvent produire des perturbations sur les stations 4G ? Un cas de brouillage s’est présenté dans la ville de Rennes. Découvrez l'intervention de nos agents.

👉 https://t.co/BFrHlcDYAt https://t.co/zDiPTgb9bg

🎁 #JeuConcoursANFR 🎁
Tentez de gagner la version de luxe du jeu des fréquences.
Pour participer :
▶️ RT + Follow @anfr
Et n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter 🗞️
Tirage au sort le 20 déc.
10 boîtes de jeu à gagner.
Bonne chance 🤞
👉 https://t.co/FWovYgUaiU https://t.co/epG5pu5Ldo

En novembre, 15 nouvelles stations #5G ont été autorisées par l’@anfr dans le cadre des expérimentations organisées par l’@Arcep : 437 #stations 5G en France sont en test dans la bande 3,5 GHz au 1er décembre.

👉 https://t.co/zZbMQ4GEGa https://t.co/qFyYSUfbiZ

[#ObservatoireANFR]📱📊

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole au 1er décembre:

▶️ @orange (20 646 sites, + 245 en novembre 2019)
▶️ @SFR (18 218 sites, + 127)
▶️ @bouyguestelecom (17 729 sites, + 45)
▶️ @free (14205 sites, +218).

👉https://t.co/dD04zDjd6z https://t.co/fSQcv1GBi0

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er décembre 2019, 49 496 sites #4G sont autorisés par l' @ANFR , en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer. https://t.co/QVS2Pq8Nvx

. @michel_sauvade anime un échange sur le bilan 2019 et les perspectives 2020 du Comité national de dialogue et remercie tous les intervenants de leurs contributions qui ont permis des débats riches et constructifs durant cette année. https://t.co/ri1leTm3ec

L’@anfr présente la campagne des mesures en cours sur les sites pilotes #5G dans plusieurs villes en France. https://t.co/oxtbSdwdgR

Ce matin, lancement du 5ème Comité national de dialogue à l’@anfr sur l’exposition du public aux #ondes. https://t.co/b4p244bMNV

#LesMétiersANFR
Quel est le rôle du département contrôles techniques de l’ @anfr?
Plongez au cœur des fréquences en découvrant le parcours de M. DUMAY chef du contrôles techniques au service régional de Villejuif.

👉 https://t.co/dZ9rYMaRGK https://t.co/qTdUpC4g9G

[#newsletter] 🗞️

Découvrez notre dernière lettre d'information! https://t.co/SYgTzuVDdr

#Recrutement 🧐

L' @anfr recrute un(e): 👨‍💼👩‍💼

Un(e) Expert (e) en radiocommunications au sein du département Ingénierie du Spectre à Brest.

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW https://t.co/XtzEEcPgjy

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil