Accessibilité

FAQ

retour en haut

Des plateformes en haute altitude (HAPS) pour compléter les offres de connectivité existantes

Les HAPS (High-Altitude Platform Stations) sont des stations situées sur une plateforme en haute altitude, évoluant autour d’une « position fixe nominale » à une altitude comprise entre 20 km et 50 km. En pratique, cette altitude se situe autour de 20 km et permet d’obtenir avec une seule station HAPS, reliée à une ou plusieurs stations au sol, une zone de couverture dont le rayon peut atteindre plusieurs centaines de kilomètres. 

Les HAPS  peuvent compléter les offres de connectivité existantes dans les zones à faible densité de population, permettant d’éviter les déploiements onéreux des réseaux terrestres grâce à leur très grande couverture, tout en s’affranchissant, du fait de leur proximité par rapport au sol, de la forte latence des satellites géostationnaires. Les HAPS peuvent aussi conduire des missions d’observation en complément des satellites d’observation de la Terre. Ils peuvent enfin être déployés rapidement pour des opérations de sécurité ou dans des situations d’urgence pour les services de secours et pour pallier d’éventuelles défaillances des communications terrestres. 

Le point 1.14 de l’ordre du jour de la prochaine Conférence Mondiale des Radiocommunications ( CMR -19) vise à évaluer si les bandes déjà allouées aux HAPS peuvent être utilisées pour les nouveaux types de HAPS envisagés aujourd’hui. Il ouvre aussi la possibilité d’identifier de nouvelles bandes pour ces services.

A l’échelle française, les industriels Airbus Defense and Space et Thales Alenia Space ont développé des concepts différents : les drones solaires Zephyr pour le premier et les ballons Stratobus pour le second. L’Américain Facebook a, quant à lui, développé son projet de drones Aquila. Ces trois acteurs promeuvent les HAPS et contribuent aux travaux de l’ UIT . Les projets de HAPS, régulièrement évoqués depuis 20 ans mais qui sont restés jusqu’alors à l’état de concept, pourraient ainsi bientôt déboucher sur des réalisations concrètes.

Le ballon Stratobus offre une très grande autonomie (environ 1 an) utilisant l’énergie solaire pour alimenter aussi bien la plateforme que la charge utile de communication. Cet engin peut être utilisé indifféremment pour les communications civiles ou militaires, pour la sécurité ou encore pour des activités scientifiques telles que l’exploration de la terre ou la météorologie. 

Plateforme Stratobus

 

Avec Zephyr, Airbus Defence and Space cible deux marchés

  • celui des applications spécifiques : sécurité, surveillance territoriale, catastrophes naturelles, etc.
  • celui de la connectivité : communications publiques, communications maritimes, accès internet haut débit.

 

La figure ci-dessous illustre les modèles d’équipements Zephyr envisagés par Airbus, avec des drones d’une autonomie de quelques semaines pouvant desservir un espace donné ou servant de relais entre des stations au sol. 

Plateformes Zephyr

 

Comme pour tous les points de la CMR -19, l’ANFR coordonne la position française. Il s’agit de déterminer quelles fréquences additionnelles pour les HAPS pourraient répondre aux besoins des industriels français, et quelles conditions techniques et réglementaires permettraient la protection des services et systèmes opérant déjà dans les bandes envisagées, qu’il s’agisse de services spatiaux ou de faisceaux hertziens. 

Les premiers travaux ont surtout visé à décrire les caractéristiques des différents projets, ainsi que leurs besoins en spectre. Les prochaines réunions de la CEPT et de l’ UIT permettront d’échanger sur les résultats préliminaires des études de compatibilité entre HAPS et autres systèmes et de définir les premières solutions de coexistence.

ANFR a Retweeté

@COMTELCA la cooperación de la Agencia Nacional de Frecuencias de Francia ayudará a nuestros países con la transición a la Televisión Digital Terrestre, La hoja de ruta a 5G, RNI así como su visión de #WRC19 https://t.co/AkEpICnpV2

#Recrutement 🔎
L'ANFR recherche un(e):

▶️Un(e) Gestionnaire des coordinations et des assignations des fréquences
▶️ Un(e) Gestionnaire de paie
▶️ Un(e) Expert(e) au département Prospective du spectre et affaires européennes 🇪🇺

👉 https://t.co/C1dCF1YYsW

Début imminent de la réunion de coordination de la délégation française, où sera tiré un premier bilan après cette première semaine de conférence préparatoire à la CMR à Genève ! https://t.co/elLPkquUrN

La conférence préparatoire à la CMR permet aussi des points d’étape sur les coopérations entre institutions : réunion fructueuse ce jour entre l’ANFR et la COMTELCA, représentée par son secrétaire exécutif @allanruizm https://t.co/izUCB8P7ba

Premieres discussions, dans une salle comble, d’un sujet sensible de la CMR-19 : l’agenda prévisionnel de la CMR suivante (2023). Il devrait notamment inclure un point sur l’avenir de la bande UHF dans la Région 1 (Europe, Afrique, Moyen-Orient) #CPM https://t.co/Rb7dWuOMuw

L'observation de la Terre est indispensable à la compréhension des évolutions climatiques. Mais, pour cela, il faut des fréquences ! C'est l'un des sujets en discussion pour la CMR @anfr @ITU https://t.co/CBBJO7skJ7

Début ce matin de la conférence internationale pour préparer la CMR-19. L'aboutissement de 4 années d'études pour définir les services sans fil du futur se rapproche ! 1419 délégués représentant 103 pays sont rassemblés à Genève. https://t.co/Dh8XRvAmcL

A Genève, pour participer, avec toute la délégation française, à la conférence préparatoire à la CMR-19 : un temps fort pour la gestion des fréquences qui rassemble des délégués du monde entier https://t.co/X7u2hzk7CZ

📻 [Replay] @GillesBregant, DG de l’@anfr, intervenait ce matin sur @RMCinfo dans l’émission @VieNumeriqueRMC sur le #Linky et les #ondes. L’emission est en replay ici 👉 https://t.co/D0iSgB0tag https://t.co/uZmBwJvWPh

Pourquoi la météo en Angleterre brouille-t-elle la TNT dans le Nord de la France ? https://t.co/r7e7Quyjpg

#CAPTEF Les compétences techniques féminines mises à l’honneur avec plusieurs interventions d’expertes lors du séminaire francophone de préparation à la Conférence Mondiale des Radiocommunications 👩🏽‍💼👩🏼‍⚖️ #CMR19 #connectivite #JamaisSansElles https://t.co/iKKscOzmcS

Coexistence avec les services spatiaux dans les bandes millimétriques de la #5G : un sujet qui nécessite des positions consolidées, sur des bases très précises ! https://t.co/MHP0S7bPWs

Ouverture ce matin à Paris du troisième séminaire francophone de préparation de la CMR-19. Une bonne opportunité pour enrichir le processus de transition numérique en cours dans notre pays. #kibaro @InfoComGN @MEF_GN @anfr https://t.co/kIXA5gDCMZ

Présentation des HAPS ( plateformes stratosphériques en haute altitude ) comme relais de communication rapide à la #CAPTEF 2019. Pour en savoir + 👉 https://t.co/rrrQjp7sWO https://t.co/yTSUEFgbZX

#CAPTEF Allocution de Mme Sana Zairi, représentante de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications du Maroc #ANRT, au Séminaire francophone de préparation de la Conférence mondiale des radiocommunications #CMR19 https://t.co/yIkMBCOe9s

« Nous expliquons que, derrière les discussions techniques de la conférence mondiale des radiocommunications, il y a de vrais choix de société qui se font pour l’avenir des connexions sans fil » @GillesBregant #pédagogie #connectivite #CMR19 https://t.co/EtAuEEbtEC

.@GillesBregant introduit le 3ème séminaire francophone de préparation de la #CMR19 organisé par @anfr et l’ANRT. 70 participants à la #CAPTEF 2019. https://t.co/iL5COPITd5

L’@anfr organise pendant ces 2 jours le 3e séminaire francophone dédié à la préparation de la conférence mondiale des radiocommunications qui aura lieu en novembre. Près de 15 pays représentés ! #CMR19 #CAPTEF https://t.co/PvuJDw1NnP

📻Aujourd'hui c'est la #Journéemondialedelaradio!
L’@ANFR planifie, gère et contrôle l’utilisation des fréquences radioélectriques, indispensables à la radio ! [quizz] Où se trouvent les fréquences utilisées par la radio dans le spectre des fréquences ?🤔https://t.co/urrCPBm2Qq https://t.co/aa7UaToOO0

⚠️📺 En raison d’un épisode #Météo particulier, risque de mauvaise réception #TNT du 12/02/19 au 15/02/19 au nord de la France. Il est conseillé de patienter jusqu'à la fin de ces perturbations sans intervenir sur son récepteur. 👉Pour suivre l’actualité https://t.co/6IEyhoTDLU https://t.co/tQYFGzR5Wc

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil