retour en haut

Bande 700 MHz

Travaux en cours en réponse à un mandat communautaire sur la bande 700 MHz

La Commission européenne a confié en 2013 un mandat à la CEPT afin de définir les conditions d’utilisation des systèmes mobiles et des microphones sans fil dans la bande 700 MHz (694 MHz – 791 MHz). Il porte sur la définition de conditions d’harmonisation de la bande (plan de fréquences et conditions techniques (BEM)) pour les systèmes mobiles haut débit et les conditions techniques pertinentes pour les microphones sans fil (PMSE) dans l’écart duplex éventuel et bandes de garde du plan de fréquences mobiles. Il demande également d’évaluer si les conditions d’harmonisation pour les systèmes mobiles haut débit sont valables également pour l’utilisation de réseaux de sécurité  et de protection civile (PPDR). 

La CEPT a communiqué la première réponse à ce mandat en novembre 2014 : rapport CEPT 53. Ce rapport a servi de socle pour la Décision d’harmonisation de la bande 700 MHz adoptée par la CEPT en mars 2015 (ECC DEC (15)01). Cette Décision sert de référentiel technique dans le cadre de la préparation des enchères de la bande 700 MHz en France. 

La CEPT (ECC PT1) est actuellement engagée dans la rédaction de la réponse finale à ce mandat qui devra prendre en compte les enseignements de la CMR 15 concernant la bande 700 MHz. 

Suite à la demande de la Commission, la CEPT ECC a avancé le calendrier de livraison du dernier rapport en réponse au mandat CE 700 MHz de juin 2016 à mars 2016. En effet la Commission européenne entend exploiter ces résultats en vue d’une décision d’harmonisation communautaire en mars 2016. Le débat sur le futur cadre harmonisé sera lancé dès le comité spectre d’octobre (RSCOM).

La CEPT va s’organiser en conséquence et revoir ses premières conclusions (rapport CEPT 53, transmis à la Commission en novembre dernier) en tenant compte de :

  • La Décision ECC (15) 01 harmonisant les conditions techniques d’utilisation de la bande 700 Mhz par les services mobiles commerciaux (2 x 30 MHz et  20 MHz SDL optionnel, de 0 à 4 blocs de 5 MHz et les conditions techniques associées) 
  • des travaux en cours sur les plans de fréquences utilisables par les réseaux de sécurité  et de protection civile (PPDR) dédiés (rapport ECC 218) parmi lesquels  2 x 5 MHz et 2 x 3 MHz soutenus par la France. 

 

La combinaison des différentes options reste à consolider notamment en fonction des orientations qui seront retenues pour l’harmonisation de la bande PPDR 700 MHz. Par ailleurs, la CEPT pourrait développer des recommandations sur la coordination aux frontières dans la bande 700 MHz en fonction des décisions d’harmonisation liées à chacune des options. 

La CEPT ECC de juin a validé le périmètre du rapport CEPT final qui devrait : 

  • confirmer les conditions techniques d’utilisation de la bande 700 MHz par les services mobiles commerciaux (2 x 30 MHz et 20 MHz SDL optionnel, de 0 à 4 blocs de 5 MHz et les conditions techniques associées) (cf Décision ECC (15) 01).
  • donner des éléments de visibilité à la Commission sur le(s) plan(s) de fréquences PPDR dans la bande 700 MHz en fonction des avancées à la CEPT. Par ailleurs, les administrations privilégient l’harmonisation via le processus CEPT.
  • confirmer les conditions d’utilisation des microphones-sans fil dans les fréquences laissées disponibles par les systèmes mobiles et le plan de fréquences 2 X3 MHz envisagé pour l’option concernant les systèmes M2M.

Le projet de rapport final CEPT sera en consultation publique en novembre



Etude d’une composante Machine 2 Machine 

La CEPT ECC étudie les conditions techniques d’utilisation du ‘machine 2 machine’ (M2M) dans la bande 700 MHz (733-736 MHz (voie montante) +788-791 MHz (voie descendante). La résolution des commentaires en enquête publique aura lieu en janvier 16 (ECC PT1) Aucune mesure d’harmonisation n’est envisagée à ce jour. 

Le rapport final est attendu pour mars 2016.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les actions en cours, ou participer aux travaux français sur ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter.

Eric Fournier, directeur des affaires internationales à l’ANFR, interviendra demain 10 mai à 15H, lors d’un débat avec @MPORielly et @monicapaolini sur le thème « Le spectre pour l’entreprise, le rôle de la régulation ». Pour suivre le débat en ligne, inscrivez-vous ici ⤵️ https://t.co/SQy6qy2JDY

⛴️#radiomaritime Vous êtes plaisancier ❓ Pour mieux préparer votre sortie en mer et assurer votre sécurité, consultez cette brochure qui résume les obligations et conseils pour bien utiliser les équipements radio à bord des bateaux ⤵️

https://t.co/xg61KLLSW0 https://t.co/RdMGyR4Ftx

📺 Que faire en cas de problème de réception de la TNT ? Plusieurs sources de brouillage peuvent en être la cause. Dans cette vidéo, on vous explique la démarche à suivre pour trouver la solution ou vous faire aider face à ces difficultés.
▶️ https://t.co/HyRgRGghcr https://t.co/EKKZoncB0T

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er mai :
@orange (27 883 sites, +93 en avril )
@SFR (23 176 sites, +105)
@bouyguestelecom (23 031 sites, +79)
@free (21 863 sites, +91)
https://t.co/kTY0WBV5kp https://t.co/Iu4e5fWBF0

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er mai, 60 078 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.
https://t.co/Klgxc6dvzN https://t.co/L7N4grh9V2

En avril, l’ANFR a accordé les 40 premières autorisations de sites 5G à La Réunion, dans les bandes 2 100 MHz et 3,5 GHz.
https://t.co/iuARMQzvbz https://t.co/EJjPZFBW7O

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Sur les 33 557 sites 5G autorisés, 73.3 % d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels selon les opérateurs, soit 24 553 sites allumés. Plus d’infos sur l’évolution de ces chiffres depuis janvier 2021.⤵️
https://t.co/Klgxc5VUIf https://t.co/L3jIRMmDlV

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er mai, 33 557 sites #5G sont autorisés en France par l’ANFR tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 1.8 % par rapport au 1er avril. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur.

https://t.co/Klgxc5VUIf https://t.co/cH5budvcNj

Inauguration d’un nouvel émetteur 4G à Saint-Mesmin (24) https://t.co/aCE1JMjyvB

[#ObservatoireANFR] 📊📱
Au 1er mai, 33 557 sites #5G sont autorisés en France par l’ANFR tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 1.8 % par rapport au 1er avril. Découvrez les analyses d’évolution des sites 5G par opérateur et bande de fréquences.

https://t.co/Klgxc5VUIf https://t.co/90cgofscPm

🚢🇵🇲L’ANFR intervient pour la sécurité en mer jusqu’à Saint-Pierre-et-Miquelon ! Reportage de @SPMla1ere sur le contrôle du bon fonctionnement des appareils de communication dans les bateaux, par un de nos experts sur place ⤵️
📽️https://t.co/PFht84Q7As https://t.co/EMDjfpCmtp

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e) Technicien(ne) en radiofréquences en contrat d’apprentissage

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/EROIXswH8l

🎧 #kitoreillette 👉 son efficacité confirmée par l'@anfr. ✅
Les opérateurs de la #FFTélécoms @bouyguestelecom, @La_Poste_Mobile, @orange et @AlticeFrance recommandent toujours l'usage de ce kit 👇
https://t.co/tX6igKsCkn

French hospital uses #5G in 26 GHz band for an operation https://t.co/lnJw3RYY9g

[OPENDATA] Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données sur #cartoradio ! Aujourd’hui, focus sur la région #Bretagne : 1578 sites #5G ont été autorisés par l’ @ANFR , dont 1068 sont en service. Pour + de détails: https://t.co/s8clyclD8z - https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/6PWkhrBs3p

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil