retour en haut

Politique du spectre

Les Etats membres coopèrent au sein du groupe européen pour la politique du spectre (RSPG) et recommandent des orientations sur la politique du spectre à la Commission Européenne et aux décideurs nationaux et européens. Ils partagent également les bonnes pratiques, en particulier  sur les autorisations des réseaux mobiles. Le RSPG regroupe l’ensemble des gestionnaires des fréquences nationaux indépendamment de l’organisation et de la répartition nationale des compétences sur les fréquences. Il couvre l’ensemble des politiques de l’Union dépendantes des fréquences au-delà des communications électroniques.  

 

Le programme de travail RSPG pour 2018-19, qui a fait l’objet d’une consultation publique, portera sur les sujets suivants :

 

1. La 5G reste une priorité du RSPG

Le RSPG poursuit ses travaux sur la 5G en complément du second avis publié en ce début d’année. En effet, après avoir impulsé, fin 2016, l’orientation politique en faveur des bandes 3,5 GHz et 26 GHz, qui feront objet de mesures d’harmonisation européenne d’ici la fin d’année, le RSPG a éclairé les problématiques d’introduction de la 5G dans ces bandes, confirmé les bandes prioritaires pour les études au-dessus de 24 GHz (26 GHz, 42 GHz, 66-71 GHz), recommandé les cadres d’autorisations en fonction des bandes, et souligné les enjeux de couverture et certains moyens pour y répondre (cf second avis 5G janvier 2018).   

Dans les prochains mois, les Etats membres vont s’investir sur : 

  • les problématiques de défragmentation de la bande 3,5 GHz en vue d’y introduire la 5G. Cette bande a en effet fait l’objet de mesures d’harmonisation successives et peut présenter, selon les Etats membres, des enjeux de réorganisation pour libérer les ressources spectrales et mettre à disposition des fréquences contiguës de l’ordre de 80 MHz à 100 MHz par opérateur.
  • l’impact de la 5G au-delà du mobile haut débit : IoT, transports intelligents, automobiles, audiovisuel, industrie ou autres segments « verticaux » : agriculture, santé, etc. 
  • un partage d’information sur les conditions de déploiement et d’autorisation de la 5G. 

 

2. La Conférence Mondiale de Radiocommunication 19 : préparer la position de l’UE

Le Règlement des Radiocommunications, Traité entre Etats, est le premier élément générateur de droits dans le domaine des fréquences. Les Etats membres accordent une attention majeure à la préparation de la Conférence mondiale et à la négociation des positions européenne pendant la Conférence. 

Le RSPG a réalisé une première analyse, publiée à la mi-2017, des liens entre les points d’ordre du jour de la CMR -19 et les politiques européennes. Compte tenu de l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne (C-687/15) qui imposera, pour la CMR -19, l’adoption par le Conseil d’une décision définissant les positions de l’UE sur certains points de la CMR -19, en application de l’article 218 §9 du TFUE, l’avis RSPG proposera une position de l’Union européenne dans les cas où elle est nécessaire ou utile. 

Enfin, les Etats membres vont également recommander à la Commission européenne des orientations pratiques pour assurer au mieux la coordination européenne pour la défense de la position de l’UE compte tenu de la dynamique de négociation d’une conférence mondiale. Cet aspect pratique fera l’objet d’un second avis.   

 

3. Stratégie européenne des fréquences : se projeter à l’horizon 10 à 30 ans 

Ce thème soutenu par le nouveau président RSPG, M. Jonas Wessel, se positionne sur un horizon de 10 à 30 ans. Il pourrai donner lieu à des ateliers adossés aux plénières afin d’assurer une participation la plus large possible afin d’identifier les thématiques et orientations de long terme.  

 

4. Futur Code Européen des Communications Electroniques et ses conséquences 

Le futur Code Européen des Communications Electroniques, qui intègre un volet fréquences substantiel par rapport au cadre en vigueur, fait actuellement l’objet d’âpres négociations entre le Conseil, représentant la position des Etats membres, le Parlement européen et la Commission. Cette dernière reste toutefois optimiste pour une adoption du futur Code à l’été qui conduirait à sa transposition dans les Etats membres en 2020. 

Le RSPG va devoir analyser les conséquences du futur Code sur le rôle du RSPG. Au-delà des « bons offices » confirmés dans l’un des articles du Code et sans débat, le RSPG pourrait être sollicité, à l’avenir, comme par exemple, sur l’interaction entre normes imposées au niveau communautaire et harmonisation des fréquences. Le périmètre où le RSPG serait explicitement sollicité fluctue actuellement au gré des négociations.  

 

5. Revue des pairs et coopération des Etats membres sur les procédures d’autorisations 

Ce thème capitalise sur la plate-forme de partage volontaire d’information sur les autorisations (bandes mobiles harmonisées ou non) mise en place en 2017 sous l’impulsion de l’Allemagne et du Royaume Uni. Cette plate-forme assure un partage d’information entre Etats membres (administrations et régulateurs) sur les autorisations (bandes 450MHz, 700, 800, 900 MHz, 1,5 GHz, 2,1 GHz 2,6 GHz, 3,4 GHz et 26 GHz). Elle est alimentée par plusieurs Etats membres : Allemagne, Portugal, Hongrie, Irlande, Grèce, Royaume Uni, Irlande. Les Etats membres sont invités à intensifier leur partage d’information. En complément, un réseau d’experts se met en place via des ateliers ad hoc ou un Etat membre présente à ses homologues un processus d’autorisation.     

 

6. Bons Offices

Le RSPG est un acteur incontournable dans la recherche de solutions et la médiation entre Etats membres en cas de difficulté rencontré par certains Etats membres pour la mise en place d’accords aux frontières. A court terme, le RSPG va se focaliser sur la libération de la bande 700 MHz (y compris les feuilles de route nationales et la mise en œuvre des obligations de la Décision Conseil/PE UHF). Les bons offices continueront travailler sur les cas où les «accords aux frontières » n’ont pas été obtenus entre pays de l’UE ainsi qu’aux questions de transition lorsque les calendriers de migration divergent. Il peut également aider la Commission lorsque l’assistance de l’UE est requise par un pays dans le cas de difficultés avec des pays en dehors de l’UE.  

ANFR a Retweeté

L'@anfr interroge les collectivités sur leur utilisation du signal horaire hertzien ▶️ https://t.co/O0KevU8Ign #CollTerr

ANFR a Retweeté

Notre laboratoire accrédité @Cofrac_officiel pour la mesure des champs #électromagnétiques continu ses actions dans le cadre du déploiement de la #5G ⏰ Retrouvez les synthèses des mesures sur #cartoradio, la carte des mesures #radioélectriques @ANFR 👉 https://t.co/p8cJL6SH4b

📆 J-9 pour vous inscrire au 5e atelier des #fréquences de l’@anfr qui a pour thème : « Drones et réseaux mobiles : enjeux fréquences et perspectives »
Pour vous inscrire et pour consulter le programme complet c’est par ici ⤵️ https://t.co/TaDTt1jvjR https://t.co/RmU019uq3E

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e) responsable d'exploitation en système d'information
🆕Un(e) gestionnaire des licences et certificats

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/tQUWIihZrD

🎾 @rolandgarros, c’est parti ! Comme chaque année, nos experts ont été sollicités par les organisateurs pour s’assurer de la bonne coordination et de l’absence de brouillage des fréquences radio nécessaires à la retransmission partout dans le monde de ce grand événement. https://t.co/H3drAE2JAN

Roland-Garros, Finale UEFA, 24h du Mans… C’est la période des grands événements. N’oubliez pas de déclarer à l’ANFR vos réseaux privés et vos PMSE vidéo en adressant les demandes à tempo@anfr.fr (délai de 2 J ouvrés pour la réponse), et vos PMSE audio sur https://t.co/hHOx4roUO6 https://t.co/KmBQZILY71

🔈🔈C’est vendredi ! La MAJ de nos données est disponible sur https://t.co/cr2xaQiCM7 et https://t.co/QB1SHcVju2 . Focus sur le département du Nord : l’@anfr a autorisé 1241 sites #5G dont 894 sont déclarés en service par les opérateurs mobiles https://t.co/8UpHTCEBU3

Des étudiants de classe prépa aux grandes écoles du Lycée Henri Wallon de Valenciennes étaient de passage cette semaine à l’@anfr, au centre de contrôle international de Rambouillet, pour une démo de l’évaluation de l’impact des #ondes émises par un 📱sur le corps humain https://t.co/hh4dcckyLR

#25AnsANFR Cette année, l’ANFR fête ses 25 ans 🥳🎊! C’était l’occasion de réunir hier et remercier tous ses agents pour leur collaboration, sous un beau soleil parisien en bord de Seine 🌞 https://t.co/Va14yRvtR7

ANFR a Retweeté

L’@anfr et l'@ISEP organisent les 11 et 12 juin 2022, le 5e hackathon #FrHack!, un évènement créatif et technologique autour des fréquences qui aura pour thème « Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral ». 🌐

👉Infos & Inscription : https://t.co/ZzrhZqPlSj https://t.co/O6EGKB9Ha0

Ce matin, se tient le 15e Comité national de dialogue sur l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, instance de dialogue et de concertation, présidé par @michel_sauvade. https://t.co/Bxvr9o9QeB

Retrouvez le replay de l’émission « Etat de santé » sur @LCP consacré à l’exposition du public aux ondes de la #5G. On y retrouve les experts de l’ANFR en train de mesurer le niveau des ondes générées par les antennes-relais et les téléphones portables
▶️ https://t.co/ExDE15fXzA https://t.co/Wj9rK35S5K

[OPENDATA] Chaque vendredi, retrouvez la MAJ de nos données sur #cartoradio ! Aujourd’hui, focus sur les @AlpesMaritimes : 850 sites #5G ont été autorisés par l’@ANFR , dont 652 sont en service. Pour + de détails: https://t.co/s8clyclD8z - https://t.co/cr2xaQiCM7 https://t.co/vwrGoMZ7Hi

📣 #Recrutement
L'@anfr recrute :

🆕 Un(e)adjoint(e) au/a la chef(fe) du Service Interrégional Est
🆕 Un(e) gestionnaire administratif (ve)

💼 https://t.co/LAMNBN8pBB https://t.co/PEzm9HGNU3

ANFR a Retweeté

En collaboration avec @anfr, l'attaché technique a contrôlé le bon fonctionnement des équipements de diffusion des chaînes de la #TNT, sur le site de Notre-Dame de Montchamp à Malataverne #Drôme https://t.co/wTK6TbUrHf

Après 2 années sans pouvoir organiser son hackathon en présentiel, l'@ANFR sera heureuse de vous retrouver pour son 5e #hackathon des fréquences sur le thème " Mesurer, simuler, visualiser notre environnement spectral », en partenariat avec l'@ISEP
🗓️11-12 juin
📍Campus de l'ISEP https://t.co/E0lSWMbG70

L’@anfr vous invite le 2 juin à son 5ème atelier des #frequences en présentiel ! Échangez avec des experts sur le thème « Drones et réseaux mobiles : enjeux fréquences et perspectives ».
Infos et inscription : https://t.co/kPDMftfaWw https://t.co/Xby5QDXAKh

[NOMINATION 🇫🇷] Le Président de la République @EmmanuelMacron a nommé Caroline Laurent Présidente du conseil d’administration de l'Agence nationale des fréquences (ANFR).
En savoir plus : https://t.co/Cxb6W719h0 https://t.co/0oetU1rcUy

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil