Accessibilité

retour en haut

Points 1.11 et 1.12 : harmonisation des fréquences pour les transports ferroviaires et les véhicules connectés

A l’initiative des pays de la zone Asie-Pacifique, la CMR -19 s’est penchée sur l'éventuelle identification de bandes harmonisées pour les transports ferroviaires  (point 1.11) et pour les véhicules connectés (point 1.12). Contrairement à l’Europe qui dispose d’institutions harmonisant le spectre (CEPT et Union européenne), l’Asie doit s’appuyer sur l’ UIT pour mener à bien ces travaux, même au niveau régional. 

Transports ferroviaires 

Les systèmes de radiocommunication ferroviaires train/voie (RSTT) sont indispensables pour améliorer le contrôle du trafic ferroviaire, la sécurité des passagers et la sécurité des opérations ferroviaires. 

Comme sa mise en œuvre varie d'un pays à l'autre, cela pourrait induire des coûts d'exploitation élevés pour le transport ferroviaire international (OTIF). Des normes internationales ainsi que l’utilisation de fréquences harmonisées permettraient donc de faciliter le déploiement mondial ou régional des RSTT et de renforcer leur interopérabilité, favorisant  des économies d'échelle et réduisant ainsi les investissements nécessaires. C’est ce que l’Europe a fait avec le GSM-R pour garantir l’interopérabilité des opérations ferroviaires transfrontalières. 

Initialement proposé par la Chine,  le point 1.11 a pour objectif d’identifier des bandes de fréquences pouvant être harmonisées à l'échelle mondiale ou au niveau régional  pour les RSTT. 

En termes de fréquences, la position européenne est simple : promouvoir les décisions européennes sur les bandes harmonisées GSM-R  (876-880 MHz / 921-925 MHz). La France soutient ainsi une recommandation UIT -R qui donnerait plus de visibilité sur les fréquences harmonisées pour chaque Région et qui pourrait être mise à jour lorsque la CEPT aura achevé les études relatives au successeur du GSM-R. 

La Chine et quelques autres pays souhaitaient adopter à la CMR -19 une Résolution encourageant l’harmonisation en faisant référence à la recommandation UIT -R, voire en listant des gammes de fréquences. Mais cela n’aurait fait progresser l’harmonisation que si les bandes mentionnées avaient été largement utilisées. 

Voitures connectées 

Les systèmes de transport intelligents (STI/ITS) sont un élément clé de la politique de sécurité routière, dans le contexte du développement des voitures autonomes. Depuis 1995, des travaux de R&D ont été menés sur les systèmes d’information et de communication pour les  transports intelligents, notamment pour les communications véhicule-à-véhicule (V2V) et véhicule-à-infrastructure (V2I), appelées «ITS coopératifs». 

Le marché des voitures étant mondial, le développement de normes internationales ainsi que l’harmonisation des fréquences pour le déploiement des véhicules connectés permettraient des économies d'échelle significatives. 

Initié par le Japon, le point 1.12 de l’ordre du jour de la CMR -19 a pour objectif d’examiner l’harmonisation de bandes de fréquences à l'échelle mondiale ou régionale pour les systèmes STI.

Ce sera l’occasion, là aussi, de promouvoir les bandes de fréquences harmonisées européennes pour les STI/ITS, à 5,9 GHz et 60 GHz. En particulier, la bande 5,9 GHz est déjà mise en avant dans la recommandation UIT -R M.2121 sur l’harmonisation des bandes de fréquences pour les STI/ITS publiée fin janvier 2019. 

Là encore, la Chine et quelques autres pays souhaitaient adopter à la CMR -19 une Résolution encourageant l’harmonisation de la bande 5,9 GHz et faisant référence, pour les autres bandes, à la  recommandation UIT -R M. 2121. L’harmonisation de la bande 5,9 GHz, bien avancée, était envisagées lors de la CMR -19 ; mais, comme pour le transport ferroviaire, la référence à une recommandation listant d’autres bandes de fréquences n’a de sens que si elles traduit une harmonisation réelle.

Contrairement aux 🇺🇸, la #5G n’arrivera pas en 🇫🇷 par les ondes millimétriques mais sur une bande de 3,5 GHz beaucoup plus adaptée à la téléphonie et très proche des bandes aujourd’hui utilisées par la #4G. 🗣️@gillesbregant sur @RMCinfo
📻https://t.co/G3ONhgOYYZ

"Nous avons fait des simulations à Paris 14e et nous avons remarqué que, sans 5G, dans les prochaines années, il aurait une⬆️d’exposition du public aux 🔊de 70 %. Mais avec la 5G l'⬆️d’exposition sera⬇️(30%).+de débit et - d’accroissement d’exposition avec la 5G!" @GillesBregant

ANFR a Retweeté

Le #replay de notre spéciale #5G sur @RMCinfo de ce matin est dispo !
40’ pour tout comprendre sur les enjeux du futur réseau mobile. À quoi sert la 5G ? Quelles différences avec la 4G ?
C’est ici ⬇️
https://t.co/mHpuqDNpnn https://t.co/AzSHvaOFqg

Les nouvelles fréquences #5G devraient moins interagir avec le corps humain. L’@ANFR c’est la seule agence en 🇪🇺 qui contrôle autant le niveau d’exposition et qui peut agir de manière préventive dès que l’exposition dépasse 6V/m. 🗣@gillesbregant sur @rmcinfo

« La #5G c’est d’abord une évolution technologique : elle est plus efficace que la 4G et peut utiliser les fréquences déjà existantes de la 2G , 3G et 4G, plus la nouvelle bande 3, 5 GHz» 🗣@gillesbregant pour votre vie numérique sur @rmcinfo

« Les besoins augmentent chaque année en France, les fréquences 4G  vont être saturées d’ici 2022-2023  dans les zones les plus denses » , 🗣 @nicolasguerin68 pour votre vie numérique sur @rmcinfo

ANFR a Retweeté

Émission spéciale 5G demain à 9h sur @RMCinfo: avec @Fsorel, nous répondrons à toutes les questions des auditeurs. Nous recevrons pour l’occasion @nicolasguerin68 (@FFTelecoms) et @GillesBregant (@anfr). https://t.co/QUrnxdZLSF

[Conseils personnalisés] #Fréquences #Startups, des questions sur le fonctionnement et l’accès à certains domaines ? L'@anfr et l' @Arcep vous éclairent sur leurs réglementations spécifiques
Prenez RDV➡️ https://t.co/3noH8nr6Qb https://t.co/3dkmGf3BGU

🗣️📻Rendez-vous ce samedi à 9h pour l'émission « votre vie numérique » de @RMCinfo avec @fsorel, @grablyr !
Le DG de l’@anfr @GillesBregant est invité pour parler de #5G . https://t.co/cap2s0yTfT

Saviez-vous que l'@anfr instruit les demandes d'autorisation d'exploitation des fréquences pour les systèmes satellitaires ? 🛰️
Consultez les dernières demandes déposées par la société @Thales_Alenia_S 🇫🇷 pour des constellations non géostationnaires https://t.co/cSwK5yGqI0 https://t.co/5yzSmeMY0b

5G : manifestement @lamontagne_fr ne connaît pas l’existence du comité national de dialogue de l’@anfr sur le sujet ; dommage, dans un sujet qui devient caricatural et polémique c’est un espace d’échanges fondés et apaisés. #PeutMieuFaire https://t.co/DY1b5jc6PE

Nous sommes à la recherche de nouvelles idées pour l’application mobile Open Barres : https://t.co/AcNhBHz3Ad 💡💡 Participez à un atelier d’idéation en direct de chez vous, une première !
📅 du 5 au 16 octobre en 4 sessions de 2 heures. Inscrivez-vous 👇
https://t.co/O5UeSvpJJQ https://t.co/rkBfmOdKmV

#5G : où se trouvent les 500 antennes déjà en test sur le territoire ? #cartoradio https://t.co/BTyvjreisJ

L' @anfr simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats :
▶️Sans #5G, l'ANFR indique que l'exposition du public aux ondes continuerait inexorablement d'augmenter.»
https://t.co/veEfbLXVvK

Les équipes de l’@anfr en action pour résoudre un brouillage qui empêche le bon fonctionnement d’une caméra HF 🎥 pendant les @24hdumans . https://t.co/5ILG7M8N9O

ANFR a Retweeté

Le numérique est le 1er secteur créateur d’emploi en 🇫🇷. Il doit continuer à innover. Se passer de la #5G est destructeur pour l’emploi et l’attractivité. Discutons d’une meilleure information et d’un renforcement des contrôles d’exposition sur le terrain. https://t.co/IJ1Kdtm6tK https://t.co/wlQc4e021L

Évolution de l'exposition aux ondes avec l'arrivée de la 5G : l'ANFR fait le point https://t.co/FMP3yRk6Bb https://t.co/5lnJnzlcvj

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur