Accessibilité

retour en haut

Point 1.5 : connectivité WiFi à bord des avions et navires

La connectivité Wifi fait aujourd’hui partie de notre quotidien et devient de plus en plus indispensable. Les récentes avancées technologiques dans le domaine des satellites permettent aujourd’hui de disposer d’une connectivité Internet haut-débit lors d’un vol ou d’une croisière. Ainsi, la présence de WiFi à bord peut constituer un avantage concurrentiel pour une compagnie. 

En pratique, une connexion satellite alimente une « box »  Wifi qui offre à bord la connectivité attendue par l’utilisateur. La box capte le signal satellite grâce à une antenne moulée sur le fuselage de l’avion ou, pour un navire, fixée dans les superstructures. Ces équipements sont désignés par le vocabulaire réglementaire ESIM (Earth Station In Motion). 

En Amérique du Nord, plus de 5 000 avions sont déjà équipés de tels systèmes.  En Europe, le marché apparaît en forte croissance (28 % par an), avec plus de 500 avions déjà équipés. Les opérateurs satellitaires y trouvent en effet un relais de croissance à fort potentiel à côté du marché traditionnel de la diffusion TV par satellite. La qualité et les débits offerts à l’utilisateur ne cessent de s’améliorer : de quelques kbit/s des années 90 via des satellites en bande L, la navigation sur internet et la messagerie connectée sont devenues possibles dans les années 2000 via des satellites en bande Ku. Aujourd’hui, grâce à des satellites en bande Ka à 28 GHz, les passagers peuvent désormais disposer de plusieurs Mbits/s. 

C’est en effet dans cette bande dite « 28 GHz » (en réalité, de 27,5 à 30 GHz) que mails, données ou vidéos des passagers sont transmis de l’avion ou du navire vers le satellite. La bande dite « 18 GHz » (17,7-19,7 GHz) assure, quant à elle, la liaison inverse. 

Un cadre réglementaire européen (décision ECC (05)01) permet d’exploiter la bande de fréquence 28 GHz en partage avec des liaisons terrestres fixes (faisceaux hertziens). Il a été complété en 2013 (décision ECC (13)01) pour respecter les autres utilisations du spectre dans les pays voisins. Il positionne l’Europe comme un contributeur majeur pour définir un cadre favorable à l’extension de ces applications de connectivité satellitaire au niveau mondial. Cette thématique figure à l’ordre du jour de la Conférence Mondiale des Radiocommunications de 2019 ( CMR -19) sous le point d’ordre du jour 1.5. L’Europe souhaite promouvoir dans ce contexte un cadre international compatible avec ce cadre européen et disposer de mesures réglementaires favorables au développement du marché des ESIM.    

Lors de la conférence précédente ( CMR -15, l’ UIT a déjà élaboré certaines orientations (Résolution 156) qui devront être précisées en 2019 : résolution pour les bandes 17,7-19,7 GHz (espace-Terre) et 27,5-29,5 GHz (Terre-espace). Désormais, pour protéger les services terrestres vis-à-vis des ESIM, il convient de définir un masque de puissance surfacique rayonnée au sol à ne pas dépasser. Un autre débat portera sur l’identification, du point de vue du droit international, du pays responsable de brouillages causé par les ESIM. Enfin, le rôle de l’ UIT est également analysé : faut-il contrôler préventivement les ESIM ?  Le principe en vigueur dans le cadre européen est-il suffisant ? 

Les ESIM illustrent le potentiel du satellite pour les usages en mobilité. Des travaux européens sont d’ailleurs en cours afin d’évaluer les conditions pour  qu’un passager puisse rester connecté à internet en Wifi d’un bout à l’autre de son voyage. En Europe, comme les ESIM s’engagent à rester dans le gabarit d’émission d’une station terrienne typique, ils ne nécessitent donc pas de mesures règlementaires plus restrictives. En revanche, dans les pays comme la Corée du Sud et les États-Unis, où la bande 28 GHz est visée pour le développement de la 5G, des restrictions sont souhaitées, qui pourront ralentir l’essor des ESIM. Dans ce contexte où les stratégies industrielles se confrontent, les décisions de la CMR influeront sur le marché mondial des dispositifs et des services ESIM, dans lesquels l’industrie satellitaire française à des intérêts majeurs.

What new frequencies could offer connectivity for 5G and beyond? Our final panel at #EU5GConf includes Rob Yates @LYAcAhead, Branimir Stantchev @EU_Commission, Eric Fournier @anfr, Mohaned Juwad @ESOA_SAT, Lars Backlund @BNEurope & @CamargosLuciana @gsma https://t.co/NPv3pGHMy7

Savez-vous ce qu’est un réseau local sans fil (RLAN) ? Utilisé notamment par des collectivités locales ou des entreprises dans la bande de fréquences 5 GHz, il doit répondre à un certain nombre de règles pour ne pas brouiller d’autres usages. + d'infos⤵️ https://t.co/fonJkBsF8C https://t.co/tULS1Q5QXA

Eric Fournier, directeur de la Direction de la planification et des affaires internationales de l'@anfr, interviendra jeudi après-midi à la Conférence Européenne sur la #5G organisée par le @ForumEurope. Infos et inscription :⤵️
https://t.co/GvaZOE1gxl #EU5GConf https://t.co/lUE3n2yuGl

Qu’est-ce qu’un brouilleur radioélectrique ? Il s'agit d'un émetteur📻conçu pour brouiller les services de radiocom:📱,💻, wifi, RLAN, Wimax...
La loi interdit cet équipement en 🇫🇷 car il porte atteinte aux droits d’utilisation des détenteurs de fréquences https://t.co/q6CDahvoHp https://t.co/EDf8FDwJu1

Savez-vous que l'ANFR réalise des enquêtes pour localiser et identifier l'origine des brouillages qui empêchent l’utilisation d’équipements connectés grâce aux fréquences ? Pour en savoir + sur les interventions terrain de l’@anfr ⤵️
https://t.co/i7tMySwcOF https://t.co/ZoJ4hlK7wX

Quel rôle joue le Fonds de réaménagement du spectre (FRS) dans le déploiement de la #5G ? Outil qui s’est avéré indispensable pour la mise à disposition rapide de la bande 3,5 GHz, voici comment il fonctionne ⤵️
https://t.co/dymVSdeS9t https://t.co/mSaisFfjjf

📶 INAUGURATION 🤳
Demain 👉 Inauguration des deux premiers sites #4G multi-opérateurs #NewDealMobile dans les @hautesalpes avec @JoelGiraud05, la @Prefet05, @ClaireBouchet05, @Arnaud_jm, le Maire des Orres, les opérateurs et les élus locaux ➡️ https://t.co/6Uipl4Srjx https://t.co/nG1Gc2Y82m

🔊📻🎙Pourquoi capte-t-on aussi bien les radios suisses côté Français ? Comme @Couleur3 ? Derrière votre poste se joue une véritable diplomatie des ondes, où chaque fréquence est négociée entre la Suisse et la France pour éviter les embouteillages. #Genève
https://t.co/F0aP4ZQyah

🔍Comment mesurer le taux d'exposition d'un logement aux ondes électromagnétiques ? Dossier Familial explique la démarche à faire auprès de nos services 👇 https://t.co/UogHa6UWp5

ANFR a Retweeté

📻 #JourneeMondialedelaRadio | Où en est le déploiement de la radio numérique #DabPlus en France ? Réponse dans notre carte interactive : https://t.co/3CT3S8cWfQ https://t.co/hgPYS5PF1d

#recrutement 🧐
L'@anfr recrute :
▶️ Un(e) Technicien(ne) chargé(e) du contrôle et des mesures in situ.
🆕 https://t.co/8LrPRIJfwh https://t.co/kMxTbcEP4H

#recrutement 🧐

L'ANFR recrute :
▶️ Un(e) technicien(ne) en radiofréquences charg(é)e du contrôle technique

🆕 https://t.co/f41HxA9aAX https://t.co/8un19B9UHh

⛵🚨 Les contrôles maritimes peuvent sauver des vies ! Deux pêcheurs en ont fait l’expérience en #NouvelleCaledonie : ils ont été sauvés par leur balise de détresse qu’ils venaient d’acheter après les conseils donnés lors de l’inspection du bateau https://t.co/9t9uzsJBik https://t.co/3DmffiJ4y6

#recrutement 🧐
L'@anfr recrute :

▶️ Un(e) gestionnaire administratif(ve) en radiofréquences.

🆕https://t.co/rgW1hCVbiZ https://t.co/aeQw8XlVTp

La nouvelle génération de cartes SIM, la #eSIM, offre un parcours client totalement dématérialisé. Quels en seront les cas d'usage avec la #5G ? L'@anfr a interviewé Olivier Leroux, président d'@oasis_smartsim, société française pionnière en la matière ⤵️ https://t.co/0pDiwx0iOP

L'@anfr lance #LesSeriesANFR, sur les radiocommunications. Cette saison, en 4 épisodes, s'intéresse aux équipements à bord des✈️. Vous serez étonnés par l’importance des moyens radio utilisés, et de l’enjeu crucial des fréquences en aéronautique https://t.co/6aKNpAnkt0 https://t.co/0wCcrzqa4K

La radio mobile ferroviaire est en pleine mutation ! Actuellement basée sur la tech. mature GSM-R, une variante du GSM, le réseau se modernisera dans quelques années grâce à une nouv. tech. qui utilisera la #5G. Comment et quand se fera cette mutation ?
📻https://t.co/g46KfpXTjE https://t.co/JnAulsl6yM

ANFR a Retweeté

📢@Exem lance son Observatoire des ondes en région toulousaine !
Un service innovant de supervision de l’évolution électromagnétique utile pour le déploiement de la #5G.
Déjà testé en avant-première avec l’@ANFR à Marseille, Nantes, Paris, Bordeaux.
🖥️👉https://t.co/7Lg86IvwiF

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur