retour en haut

Actualité

D’Ingenuity à Thomas Pesquet : quelles fréquences sont utilisées depuis l’espace ?

12/05/2021

Ces dernières semaines, la conquête de l’espace a beaucoup occupé l’actualité avec le succès du vol du premier drone sur Mars, Ingenuity et l’arrivée de l’astronaute français Thomas Pesquet dans la station spatiale internationale où il restera 6 mois. Cet intérêt médiatique est notamment suscité, au-delà des prouesses technologiques, par la publication de photos prises et envoyées pendant ces événements. L’ANFR décrypte comment, grâce aux fréquences, ces missions extra-terrestres peuvent garder le contact avec les Terriens que nous sommes.

Depuis l’espace, Thomas Pesquet donne de ses nouvelles en appelant parfois la Terre mais, surtout, en postant régulièrement textes et images sur les réseaux sociaux. Pourtant, à l’intérieur de sa Station spatiale internationale, il n’y a ni WiFi, ni 5G. Comment se font alors les transferts de données ? Il s’agit en fait d’une communication via internet ! Mais pour redescendre sur Terre, les textes et images sont d’abord transmis bien loin de la Terre : vers un satellite géostationnaire du système de relais de données TDRS de la NASA, qui orbite à 36 000 km, soit 90 fois plus loin de nous que l’ISS. Ces données sont ensuite renvoyées vers nous par ce satellite. Cette liaison inter-satellites utilise la bande 26 GHz, identifiée lors de la Conférence mondiale des radiocommunications 2019 ( CMR -19) pour la 5G, et qui devrait se déployer dans les prochaines années en France. La protection des récepteurs spatiaux vis-à-vis des stations de base 5G fait d’ailleurs l’objet d’études règlementaires spécifiques en vue de la CMR -23. Du côté de l’ESA (Agence spatiale européenne), elle mettra bientôt en œuvre son nouveau système COLKA pour communiquer avec la Station spatiale internationale. Il fonctionnera également dans la bande 26 GHz et utilisera le système européen de relais de données, EDRS, exploité par Airbus D&S.

Quant à Ingenuity, le premier engin motorisé et contrôlé à voler sur une autre planète que la Terre, il utilise aussi les fréquences pour ses communications. Ce petit hélicoptère prend des photos de la surface de Mars. Pour nous les envoyer, il doit d’abord les transférer vers son astromobile (rover). Il utilise pour cela la fréquence 914 MHz, exploitée en France et dans une grande partie du monde par les réseaux mobiles. Cette fréquence fait partie, en Région 2 de l’ UIT (le continent américain), d’une bande libre (902-928 MHz) où l’on trouve de nombreux objets communicants utilisant le protocole Zigbee, particulièrement économe en énergie et que la NASA a adapté pour sa mission. La NASA a aussi choisi d’utiliser une puce commerciale réputée pour sa faible consommation, que l’on trouve dans de nombreux smartphones. En tout cas, pas d’inquiétude sur les brouillages entre nos réseaux mobiles et Ingenuity, Mars est loin ! Bien sûr, les images d’Ingenuity ne s’arrêtent pas à l’astromobile de la NASA : elles vont ensuite devoir faire un long voyage vers la Terre. Ces communications utilisent alors les attributions du Règlement des radiocommunications pour le service de recherche spatiale (espace lointain).

Un prochain article vous dira tout sur ce service et vous expliquera comment les images cheminent de Mars à la Terre.

RAPPEL⏰Dans une heure l'@anfr sera en direct sur @TwitchFR pour une démo d’une mesure #DAS !
Pour assister à la présentation suivez nous sur anfr_
A tout suite😀 https://t.co/u2ET6acxuE

#TECHDAYS: envie de découvrir la mesure d'un DAS de smartphone, avec @SARtesting et @anfr ? Rendez-vous ici à 15h30 👉 https://t.co/anNzcoYkOG https://t.co/C8A8UejSP2

Venez nous rencontrer à #Vivatech et découvrir nos démos: comment l’#IA intervient au service des missions de l’ANFR ? Comment, grâce à des capteurs connectés, peut-on connaître en temps réel son exposition aux ondes ? Quels sont les niveaux d’exposition de vos objets connectés ? https://t.co/w2ujUWVNx8

L'@anfr est sur @TwitchFR ! RDV demain jeudi à 15H30 sur le compte #twitch de l’@anfr pour une démo en direct d'une mesure #DAS d’un téléphone portable #5G depuis le labo de Rambouillet, réalisée dans le cadre de #VivaTech
💻anfr_
https://t.co/KzJM1NDNWA https://t.co/jGz0xVzxEt

C’est le jour J ! Nous vous donnons RDV à #VivaTech au stand D 33 (HALL 1) . Venez découvrir et tester sur vos objets connectés notre #sonde de mesures de l’exposition aux ondes ⤵️ https://t.co/MjlCPGcSpD

ANFR a Retweeté

If you are visiting #Vivatech today, you can come by our booth at D33 with our partner @anfr. Delphine our marketing manager will be present all day to show you how Anomaly Detection technologies work and can help your business. https://t.co/BYKdX1qIF2

ANFR a Retweeté

💯ans de #navigationaérienne | #SavezVous quand ont été créés les services de télécommunication ?

🗓️27.01.1941 : création du Service des télécommunications et de la signalisation

➡️ chargé de reconstruire les réseaux télécom après la guerre

+d'infos👉https://t.co/Qs2VXrUy7s https://t.co/Df8oiBNcR0

#colloqueTNT @GillesBregant « la TNT du futur, c’est d’abord le multiplex précurseur qui impliquera des réaménagements de fréquences pour les téléspectateurs. On sera au RDV pour les accompagner » @RecevoirLaTNT https://t.co/GzyiunE7Pt

#ColloqueTNT @GillesBregant « lors de la Conférence Mondiale des Radiocommunications de 2023, on discutera avec les autres pays de l’avenir de la #TNT et de la bande UHF, qui est sanctuarisée en 🇫🇷 jusqu’en 2030 » #CMR23 #WRC #avenirdelaTNT https://t.co/eLjDqTmMAB

#colloqueTNT @GillesBregant « l’@anfr veille à ce que la #TNT fonctionne bien, cette mission nous met en contact quotidiennement avec les français quand ils captent mal le réseau » @RecevoirLaTNT https://t.co/7JtHB1ktfR

Ce matin, @GillesBregant intervient au Colloque sur l’avenir de la #TNT, à la Maison de la Chimie, dans la table ronde « la télévision numérique terrestre aujourd’hui » #colloqueTNT https://t.co/I10LRWC7td

#Vivatech, c’est demain ! Romain Buiret, directeur de la production pour l’événement, explique pourquoi les organisateurs ont fait appel à l’@ANFR pour s’assurer de la bonne utilisation de l’ensemble des fréquences sur le site ⤵️ https://t.co/F44QTs4Uqc

🤖J-2 ! Du 16 au 19 juin, l’ANFR sera présente à VivaTech ! Venez à sa rencontre sur le stand D 33 : plusieurs initiatives innovantes et démos seront présentées par ses experts et ses partenaires, @BigDataEzako et @exemlab
Plus d’infos : https://t.co/ih0YT7S1e9 https://t.co/TGjTg1RORI

L'@anfr sera présente au salon #VivaTech du 16-19 juin ! Retrouvez nos experts et partenaires sur le stand D 33.
Au programme : #capteurs #sondes, #5G, #drones, #IA, #DAS et d’autres innovations.
Info et inscription : https://t.co/ReiQbuMhKj
⏰9H-18H
📍Paris & en ligne https://t.co/wP4hC6CBDt

Le 3e atelier des fréquences de l’@anfr était un succès! Près de 💯 personnes ont participé à cet échange autour des constellations et des nouvelles applications spatiales. Pour regarder le replay ▶️https://t.co/4tKhN4y2Lk
Pour consulter les présentations
https://t.co/FbZAVj4XKp https://t.co/YESYsukMZO

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Le bilan des sites #4G mis en service en métropole au 1er juin :
@orange(26 092 sites, +161 en mai 2021) ;
@SFR 22 014 sites, +78) ;
@bouyguestelecom (21 643 sites, +107) ;
@free (19 955 sites, +229).

🆕https://t.co/kYPNho0qlC https://t.co/SUSUZCQhqE

[#ObservatoireANFR] 📱📊
Au 1er juin 2021, 56 524 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

🆕 https://t.co/6zCcNcErWo https://t.co/hwTxi5dtNX

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Sur les 25 110 sites 5G autorisés, 56,9 % d’entre eux sont déclarés techniquement opérationnels selon les opérateurs, soit 14 284 sites allumés. Plus d’infos sur l’évolution de ces chiffres depuis janvier 2021.

🆕https://t.co/b6njIqwALm https://t.co/vzyDuhZJEK

Nous avons un problème

Une erreur est survenue, merci de contacter un administrateur

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil