Accessibilité

retour en haut

Mai 2018

Au 1er mai, 40 558 sites sont autorisés par l’ANFR, dont 36 013 en service, pour la téléphonie mobile très haut débit (4G) tous opérateurs confondus.

 

Au mois d’avril, les autorisations et mises en service de sites 4G ont poursuivi leur progression :

  • les demandes d’autorisations des sites 4G se sont accrues de 1,4 % ;
  • les mises en service de sites 4G ont augmenté de 1,3 %.       

 

En France, 5 bandes de fréquences permettent désormais de fournir un service 4G :

  • 1 899 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 700 MHz[1] (+ 8,6 % sur un mois) ;
  • 32 357 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 800 MHz (+ 1,8 % sur un mois) ;
  • 29 825 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 1 800 MHz (+ 2,8 % sur un mois) ;
  • 3 985 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,1 GHz (+ 39 % sur un mois) ;
  • 26 488 sites sont autorisés pour la 4G dans la bande 2,6 GHz (+ 1,7 % sur un mois).

 

 

  Outre-Mer, 2 060 antennes sont autorisées pour la 4G :

  • 1 429 sites sont autorisés dans la bande 800 MHz ;
  • 1 514 sites sont autorisés dans la bande 1 800 MHz ;
  • 19 sites sont autorisés dans la bande 2,1 GHz ;
  • 843 sites sont autorisés dans la bande 2,6 GHz.

 

 

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole s’établit comme suit :

  1. Orange (15 336 sites, + 355 en avril) ; 
  2. SFR (15 191 sites, + 214 en avril) ;
  3. Bouygues Telecom (14 908 sites, + 80 en avril) ;
  4. Free Mobile (10 474 sites, + 216 en avril).

 

 

 

Observatoire des déploiements 4G National

 

 

Observatoire des déploiements 4G Outre-Mer

 

 

Variation des supports sur le mois passé au niveau national

 

 

Variation des supports sur le mois passé en Outre-Mer

 

 

Observatoire des déploiements 3G National

 

 

Observatoire des déploiements 3G Outre-Mer

 

 

Observatoire des déploiements 2G National

 

 

Observatoire des déploiements 2G Outre-Mer

 

 

Pour la 2G, la 3G et la 4G, l’Observatoire indique le nombre d’antennes-relais qui ont reçu un accord de l’ANFR ainsi que le nombre d’antennes que les opérateurs ont déclarées en service auprès de l’Agence (après avoir obtenu un accord de l’ANFR, un opérateur doit mettre son installation en service sous 18 mois s’il ne veut pas perdre le bénéfice de cet accord). L’Observatoire recense ces informations pour chaque opérateur de réseau mobile : Bouygues Télécom, Free Mobile, Orange et SFR.

Une distinction est faite en fonction de la bande de fréquence utilisée par l’installation radioélectrique :

  • Pour la 2G : entre GSM 900 MHz et GSM 1 800 MHz ;
  • Pour la 3G : entre UMTS 900 MHz et UMTS 2 100 MHz ;
  • Pour la 4G : entre les bandes 800 MHz, 1 800 MHz (refarming) et 2 600 MHz.

L’Observatoire comporte enfin, pour chaque type de service (2G, 3G et 4G) et par bande de fréquences, le nombre de supports autorisés.

Exemple : sur un pylône sont installées une antenne-relais de SFR et une antenne-relais de Bouygues Télécom. Le service est de l’UMTS 2 100 pour chaque opérateur. Ce cas sera compté comme suit : « +1 » dans la colonne UMTS 2 100 pour SFR et « +1 » dans la colonne UMTS 2 100 pour Bouygues Télécom. En revanche, il ne comptera que comme un unique support supplémentaire.

Les colonnes « Accord ANFR » décomptent tous les accords d’implantation délivrés par l’ANFR au 1er du mois considéré, déduction faite des abandons qui ont pu avoir lieu. Les sites qui font l’objet d’une simple déclaration, c’est-à-dire ceux qui présentent une puissance inférieure à 5W, ne sont pas comptabilisés.

La sélection de @Thales_Alenia_S comme maître d’œuvre industriel du projet ambitieux de constellation @Telesat Lightspeed illustre l'excellence de l'industrie spatiale française et européenne. Ce partenariat historique 🇫🇷🇨🇦 permettra de créer 1 000 emplois dans nos territoires. https://t.co/lImqrOYZon

📶 Inauguration d’un nouveau site #4G multi-opérateurs #NewDealMobile dans la #Somme, avec @j_gourault, @sarahelhairy, @SHaussoulier, @JLeclabart, le @Prefet80, le Maire de Mailly-Raineval, les opérateurs et les élus locaux https://t.co/dL4nsheuNT

#Brexit 🇬🇧 En Europe, la gestion des fréquences repose sur un équilibre subtil entre la CEPT et l'harmonisation communautaire obligatoire. La sortie du Royaume-Uni de l’#UE va-t-il modifier cet équilibre ? Plus d’infos dans cet article : ⤵️
https://t.co/NR7F2TsA5o https://t.co/R7Z5VilTYK

Voici le replay de la conférence-débat qui a eu lieu à @Ville_de_Sceaux le 28 janvier dernier : « Transition numérique avec la 5G » en présence de l’@anfr et de la @FFTelecoms

🎬 https://t.co/1vr12SDsaL https://t.co/SSgCdJ4QpY

#LesMetierANFR
Découvrez dans cette interview les missions quotidiennes de notre Ingénieure radiofréquences Ilham SEFSOUF, qui travaille à la Direction de la stratégie de l’@anfr sur le contrôle de l’exposition du public aux ondes :
https://t.co/bF0jLgPtR3 https://t.co/a5Bw5PONVn

#recrutement 🧐
L'ANFR recrute :
▶️Un(e) Adjoint(e) au chef du service et Chef(fe) du département contrôles techniques.

🆕 https://t.co/VZRa70xKSo https://t.co/5KvxudshMA

#LesEnquêtesANFR
Retrouvez notre nouvelle enquête : « un halogène qui faisait de l’ombre à la télévision ! » Ca se passe près de Nancy, où un téléspectateur recevait mal la télé mais seulement à partir de 18h et jusque tard dans la nuit…
📺 https://t.co/UFdprdChKc https://t.co/5tdwBgaFkL

Le lancement de la 5G à #Bordeaux est l'occasion de découvrir les mesures d'exposition aux ondes réalisées depuis le mois de décembre sur la place de la Victoire par @anfr https://t.co/Jmty5FPAYX via @SO_Bordeaux https://t.co/NJtKdi99H1

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Le bilan des sites #4G mis en service en métropole :

📶@orange (25 276 sites, + 247 en janvier 2021)
📶@SFR (21 498 sites, + 124)
📶@bouyguestelecom (21 106 sites, + 175)
📶@free (19 040 sites, + 325)

🆕 https://t.co/bHZTXWODDL https://t.co/tYtUHBQU6u

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er février, 55 403 sites #4G sont autorisés par l' @anfr en France : découvrez l’étude complète sur l’évolution du déploiement des réseaux #mobiles en métropole et Outre-Mer.

🆕 https://t.co/nHa2k6JUvn https://t.co/3JYjUSAbTi

[#ObservatoireANFR] 📱📊

L’@anfr publie désormais les sites 5G techniquement opérationnels, c’est-à-dire allumés mais pas nécessairement ouverts commercialement. Sur les 19 938 sites 5G autorisés, 9 426 sites le sont, soit 48,9 % .

🆕https://t.co/v2trb6VbvR https://t.co/5J0AhGaDxj

[#ObservatoireANFR] 📱📊

Au 1er février, 19 938 sites #5G ont été autorisés par l'@anfr , tous opérateurs confondus, soit une ⬆️ de 10.5 % par rapport au mois dernier. Découvrez les 📊 d’évolution des sites 5G par opérateur et bande de fréquences:

🆕 https://t.co/z1OInGXz2x https://t.co/Ucct1jR47y

Retour sur la venue de @cedric_o à Marseille. Grâce à la démonstration de @ANFR, nous avons pu vérifier la vigilance de l’Etat sur le déploiement de la 5G, qui permettra de grandes avancées dans les domaines de la médecine, la sécurité et pour notre industrie. https://t.co/ZHcyczBMd9

Dernière démo à @marseille : détection d’un brouillage #GNSS 🛰(GPS, Galileo...) par un camion laboratoire de l’@anfr : une mission essentielle avec l’arrivée de la #5G car le #GNSS va servir dans de nombreuses applications #SmartCity et pour synchroniser des stations 5G https://t.co/EztHcxdgpN

Démonstration à @marseille d’une mesure d’exposition aux #ondes #5G à l’aide d’une sonde. Ce sont au total 10 000 mesures d’exposition qui seront réalisées en France par l’@anfr en 2021 pour surveiller les niveaux d’exposition avec l’arrivée de la 5G ! https://t.co/mzvYLngqIl

.@GillesBregant présente à @cedric_o et aux élus locaux de @marseille un scanner qui détecte les antennes #5G. Il permet aussi de réaliser des mesures en mobilité et d’analyser les caractéristiques des émissions https://t.co/1Nie8I0Crz

Heureuse de recevoir au Parc Chanot @cedrico secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique. Nous avons assisté à une mesure d’expositions aux ondes de la 5G. Merci à l’@anrf pour sa démonstration rassurante. https://t.co/m5Cx1F9JQT

ANFR a Retweeté

📳 Vol de drone vidéo et mesures scanner des antennes : au Parc Chanot, les contrôles du déploiement de la #5G par l'@anfr se poursuivent. La France possède le plan de contrôle de l’exposition aux ondes le plus strict du monde. https://t.co/PHOMJcDFSR

L’@anfr est à @marseille au Parc Chanot aujourd’hui pour présenter son expertise sur les moyens de contrôle de la #5G en présence de @cedric_o et d’élus locaux : scanner de détection des signaux, camion laboratoire, sonde de mesure d’exposition aux ondes ... https://t.co/YSRBVkWLXA

Recevez l'actualité de l'anfr

> Modifier votre profil